Si vous avez passé la journée à réserver

  • Le Figaro annonce qu'Emmanuel Macron s'adressera ce dimanche à 20h aux Français lors d'une "allocution solennelle" sur la suite du déconfinement et l'après-Covid
  • Bruno Le Maire prévient que la crise économique pourrait faire disparaitre "800 000 emplois" en France (soit près de 3% de l'emploi total) et dit s'attendre à un "choc considérable"
  • Jean-Baptiste Lemoyne (Sec. d'Etat chargé du Tourisme) affirme qu'en Ile-de-France les restaurants pourraient rouvrir complètement "un peu plus tôt que le 22 juin" si la situation sanitaire continue de s'améliorer

L'OCDE anticipe une chute de la croissance en France de -11% en 2020 si l'épidémie reste "sous contrôle" (c'est -9% pour la Zone Euro) mais en cas de 2e vague l'OCDE précise que la baisse atteindrait -14% (vs -12%% pour la Zone Euro). On préfère la version du Haut Conseil des finances publiques (cf article suivant) 

Après la crise du Covid, pourquoi le chômage s'est-il remis à baisser aux Etats-Unis ? C'est la question de notre podcast Trump 2020

Ça vaut le coup d'être noté !

Le Haut Conseil des finances publiques a rendu aujourd'hui un avis sur les perspectives de croissance de l'économie française post-Covid. Ce que disent ces experts d'ordinaire prompts à reprocher au gouvernement son excès d'optimisme ? Qu'il est possible que la récession soit "moins marquée" qu'envisagée cette année (-11%) et qu'à ce stade les "aléas à la hausse" (= les bonnes nouvelles potentielles) lui semblent "un peu plus nombreux que les aléas à la baisse". Ça fait du bien. 

Les motifs d'espoirs cités : "la poursuite de l'amélioration du contexte sanitaire", "un taux d'épargne des ménages inférieur à celui envisagé par le gouvernement" (= une reprise de la conso, cf notre édition d'hier). On garde son masque et on va faire du shopping.

En lire plus dans Les Echos

Mais en tout état de cause…

Que l'économie s'améliore ou se dégrade, le gouvernement se tient prêt… à restreindre nos libertés ! Aujourd'hui en Conseil des ministres était présenté un projet de loi prévoyant la fin de l'état d'urgence sanitaire pour le 10 juillet, mais disposant que le Premier ministre pourra -- dans les 4 mois qui viennent (jusqu'au 10/11) -- "limiter ou interdire la circulation des personnes et les rassemblements sur la voie publique ainsi que les réunions de toute nature". Rien que ça.

Les dispositions liberticides ne sont donc plus liées à un état d'exception (l'état d'urgence)… elles deviennent le nouveau normal pour les 4 prochains mois. En attendant d'être prolongées…

En lire plus dans Le Monde

description
Quand faut-il changer d’avis ?

Quand faut-il changer d’avis ?

Vous devez refaire votre budget 2020, et vous avez un chiffre en tête. Mais un collègue propose un chiffre radicalement différent – et avec de bonnes raisons. Devez-vous tenir compte de ce conseil ?  

De la vaste littérature scientifique sur cette question, il ressort que vous allez d’abord évaluer la crédibilité de votre collègue : c’est logique ! Ainsi, vous allez généralement choisir entre vous rallier à son point de vue ou tenir bon sur le vôtre : vous voulez bien changer d’avis, mais seulement quand c’est justifié.

Le problème de cette stratégie, c’est qu’elle suppose que vous sachiez évaluer la crédibilité de celle ou celui qui conseille. Or, c’est plus difficile qu’on ne le croit. Nous avons tendance à juger sur la conviction, plutôt que sur le track record. Et quand nous sommes en position de pouvoir, le poids que nous accordons à l’avis d’autrui décroît brutalement… 

L’expérimentation suggère que vous gagneriez, dans la majorité des situations, à choisir une autre stratégie : faire la moyenne des deux opinions. Quoi ? le compromis, la cote mal taillée ? Eh oui : ces méthodes impopulaires sont généralement plus justes que les avis tranchés… 

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) livre : Vous allez redécouvrir le management

En partenariat avec Féau

L'adresse FÉAU

Dans la large et élégante avenue de Messine, à quelques pas du Parc Monceau, au 4e étage d'un bel immeuble en pierre de taille, un appartement familial de 218m2 magnifiquement rénové. Nous pourrions broder sur cette description sommaire, mais cela nous semblerait -- comment dire ? --- comme une faute de goût. Le propre de la perfection est de se suffire à elle-même. 

Daniel Féau, Belles adresses – À Paris et ailleurs

En voir plus sur le site de Daniel Féau

Ça vous fait peur ?

Une étude US conduite par l'institut OnePoll et menée sur 2 000 personnes "sexuellement actives", a attiré notre attention : selon ses conclusions 40% des Américains n'osent pas avouer à leur partenaire (de lit, pas de tennis) le fantasme qu'ils aimeraient réaliser avec lui/elle... de peur de le/la choquer au point de se faire quitter. ... vous pouvez d'ores et déjà commencer à réfléchir à votre réponse à la Q de la semaine prochaine...

En lire plus sur Yahoo News

description