Si vous avez passé la journée à écouter

  • Blanquer (Min. Education nationale) affirme qu'il y a "un petit risque" que tous les élèves n'aient pas leurs résultats du bac ce vendredi en raison de la grève des professeurs opposés à la réforme du lycée
  • Ordonnance sur les retraites chapeaux : le gouvernement annonce que les montants versés seront désormais plafonnés à 30% du salaire annuel (vs 45% aujourd'hui) et "conditionnés à la performance de l'entreprise"
  • L'Iran déclare qu'il produira à partir du 7 juillet un uranium enrichi "autant que nécessaire" (mais "nécessaire" pour quoi ? Uranium civil : enrichi à 3% ; Uranium militaire : enrichi à 90%) 

La citation du jour : "La loi ne peut pas interdire (..) de penser ou de dire des choses fausses ou abjectes, parce que c’est précisément dans cette incapacité de l’État à entrer dans ce domaine que réside l’essence de la société de liberté" François Sureau (itw au Figaro le 17/06)  - A garder à l'esprit en lisant notre sujet sur la loi contre la haine sur internet (voir bas)

Notre podcast n°3 sur la campagne présidentielle US est en ligne. Cette semaine : Iran, Corée du Nord, G20, à quoi joue Donald Trump ? Cliquez pour l'écouter, nous on trouve ça top ! ;)

Option Villani ?

Mounir Mahjoubi annonce qu'il retire sa candidature à la Mairie de Paris et se rallie à Cédric Villani. Dans le camp de Macron, le vent serait-il en train de tourner en faveur du "matheux" ? C'est ce que croit savoir le Canard Enchainé qui, dans son édition du jour, rapporte que si le Président n'a pas (encore) retiré son soutien à Griveaux, il se déclare impressionné par Villani qui, dixit Macron, étonne en montrant "autant de volonté que de savoir faire"

Puisqu'on parle maths, regardons les chiffres. Dernier sondage des intentions de vote à Paris (BVA, 20/06) : Hidalgo 21% (quel que soit le candidat LREM), Griveaux : 25%, Villani : 25%, Mahjoubi : 22%

En lire plus dans Le Monde

Une loi dingue

Que propose la loi contre la haine en ligne dont l'examen commence aujourd'hui ? D'obliger les plateformes internet à supprimer tout contenu signalé comme haineux par un internaute. La définition de la haine ? Hyper large et s'appliquant à des domaines divers (religion, couleur de peau, orientation sexuelle, terrorisme, harcèlement sexuel etc...). Concrètement les plateformes disposeront de 24h pour confirmer le caractère haineux et supprimer le contenu incriminé...

… sinon ? Forte sanction financière (4% du CA) voire pénale (jusqu'à 1 an de prison). Résultat garanti : par précaution tout contenu signalé comme offensant sera supprimé par les plateformes. Un régime de dénonciation et de censure généralisé s'imposera au débat public. Une loi dingue.

En lire plus dans La Tribune

description
30 second MBA : Le nucléaire et l’heuristique d’affect

30 second MBA : Le nucléaire et l’heuristique d’affect

Grâce à TTSO, vous ne l’ignorez plus : 69% des Français (et 86% des 18-34 ans) pensent que le nucléaire contribue au dérèglement climatique. Contresens complet, bien sûr… mais pas si étonnant que ça. Et pas forcément un problème d’ignorance.

L’une des principales caractéristiques du "Système 1", notre mode de raisonnement "rapide", est de procéder par association. En particulier, il utilise l’heuristique d’affect, décrite par Paul Slovic : quand un objet a une charge affective négative, notre perception des risques et des inconvénients qu’il présente est accrue. Nucléaire = mauvais, "donc" nucléaire coupable de tous les maux. Idem quand vous avez une dent contre un projet ou un collègue : votre réaction première à toute question les concernant est négative.

Comment corriger cette perception ? Soit en rendant l’affect positif… mais pour le nucléaire, bon courage. Soit, surtout, en ra-len-tis-sant. Car l’heuristique d’affect est amplifiée par la pression du temps… par exemple, celle des questions d’un sondeur ! En activant leur "Système 2", celui de la logique, les personnes interrogées n’arriveraient pas toutes aux mêmes conclusions. Réfléchir ne rend certes pas moins ignorant, mais à connaissances égales, ça évite quand même de dire des bêtises…

Toutes les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Le 30 second MBA c'est terminé pour cette saison, Olivier Sibony revient à la rentrée. Pour éviter qu'il ne vous manque trop, partez donc en vacances avec son dernier livre !

En partenariat avec Barnes

Du côté de chez BARNES

Regardez attentivement la photo du bien ci-dessus et tendez l'oreille. Vous n'entendez rien (si ce n'est quelques cigales) ? C'est normal, vous voilà arrivé/e dans le parc d'un hectare de cette spacieuse et confortable maison de 201 m² située en plein cœur du calme de la belle garrigue provençale, à deux pas d'Aix-en-Provence. Un havre de tranquillité dont la visite vous permettra de confirmer que si le silence est d'or, BARNES en est assurément le joaillier. 

BARNES International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

Parlons fessée

Donc hier le Parlement a adopté la loi sur les châtiments corporels et la France est devenue le 56e pays à interdire la fessée. Avant que le législateur ne cède à la tentation de passer de la chambre des enfants à celle des parents nous aimerions lui soumettre quelques chiffres : selon l'Ifop, une Française sur 4 confesse (désolés !) avoir déjà essayé la fessée érotique. C'est 3x plus qu'en 1985. Et, selon notre propre sondage (Q de la semaine)...

si 35% de nos abonné/es s'opposent à la fessée érotique, 36% l'ont déjà pratiquée et 29% s'avouent tentés. 36+29 = 65%, merci aux parlementaires indiscrets de respecter cette majorité là !

description