Si vous avez passé la journée dans la End Zone

  • Covid : dans une étude publiée dans la European Journal of Epidemiology, des chercheurs français affirment que le virus circulait largement en France dès novembre 2019 (= 2 mois avant le 1er cas recensé officiellement) 
  • Alors qu'Emmanuel Macron avait promis une reprise "sans filtre" des propositions de la Convention Citoyenne dans la "loi climat" présentée aujourd'hui en Conseil des ministres, Le Monde annonce que seules 13% des mesures font l'objet d'une "reprise intégrale" tandis que 17% ont été abandonnées
  • César 2021 : "Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait" (Emmanuel Mouret) nommé 13 fois devant "Eté 85" (François Ozon) et "Adieu les cons" (Albert Dupontel) nommés 12 fois chacun 

En France, 2,86% de la population avait reçu au moins une dose de vaccin à la date du 8 février soit plus qu'en l'Allemagne (2,73%) ou en Italie (2,4%)

3 jours après le Super Bowl, New Deal -- notre podcast sur les US -- s'intéresse à la place du sport dans la société américaine. Franchement, c'est top

L’autre dette

La Banque de France publie ce matin le chiffre des faillites d’entreprises en 2020. A la fin décembre, le nombre de défaillances en France n’avait non seulement pas explosé, mais était en baisse de 39% vs 2019 ! Oui, oui, malgré le recul historique de l’économie en 2020, les boîtes françaises ont moins fait faillite ! Il faut bien entendu se réjouir de cette performance dues aux mesures d’accompagnement du "quoi-qu’il-en-coûte", mais, "en même temps"©

… comment ne pas s’inquiéter de cet "arriéré" de défaillances alors que 1) 45% des PME ayant eu recours au Prêt Garanti par l’Etat (PGE) disent qu’elles ne seront pas en mesure de le rembourser et 2) le ministre des Comptes Publics déclare que "le niveau de dépenses que nous connaissons aujourd’hui n’est pas soutenable dans le temps"

En lire plus dans Le Figaro

Ce qui nous attend

39% de la population vaccinée vs 3% en France, on le sait Israël a un temps d’avance sur nous. Aussi, avons-nous été très intéressés par les premières fuites du plan israélien pour sortir du confinement. Parmi les options retenues (pour le moment) : celle de rouvrir hôtels, centres commerciaux et salles de sport aux seuls vaccinés… après l’annonce hier de l’Université hébraïque de Jérusalem d’un come back en présentiel uniquement pour les étudiants ayant reçu les injections anti-covid.

Bref le retour à la vie d’avant (ou quasi) passe par l’institution d’un "passeport vaccinal", une idée qui fait son chemin dans l’UE, mais que, ce matin, Roselyne Bachelot, alignée avec le gouvernement, décrit comme "un recul des libertés". Pour combien de temps encore ?

En lire plus dans le Times of Israel

description

30 second MBA : Et si pour réussir à convaincre, il valait mieux ne pas essayer ?

Résumé des épisodes précédents : nous sommes tous enclins à ignorer les travaux scientifiques les plus solides quand leurs conclusions nous déplaisent (c’est le raisonnement motivé). Et si on essaie de nous convaincre, nous sommes capables d’une résistance étonnante. Mais alors, comment fait-on changer autrui d’avis ou de comportement – ce qui est, après tout, une des missions de tout manager ?

Dans son tout nouveau livre, Think Again, Adam Grant donne une réponse paradoxale : en n’essayant pas. Exemple : la technique de l’entretien motivationnel. On ne tente pas de convaincre. Au contraire, on essaie sincèrement de comprendre les motivations, les raisonnements, la logique de ceux qui (à nos yeux) se trompent. Ensuite, on explore leurs raisons éventuelles de changer d’avis ou de comportement. Et, s’ils le souhaitent, on leur donne les éléments qui leur manquent pour déclencher ce changement.

La technique a démontré son efficacité dans de nombreux domaines, y compris la résistance aux vaccins. Car l’idée est universelle : personne ne veut qu’on le fasse changer d’avis ; et plus on essaie, moins ça marche. Mais tout le monde veut qu’on l’écoute ; et presque tout le monde veut changer quelque chose. On ne peut que l’aider à le découvrir.

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son dernier livre : Trouvez-moi la solution ! 

description

En partenariat avec Seazon

La box télétravail (by Seazon)

Interrogée par Malakoff-Humanis, Audrey Richard, Présidente de l’association nationale des DRH s’inquiète de la dégradation de l’alimentation des salarié.es en télétravail. C’est en pensant à eux et à toutes ces entreprises privées de cantines que Seazon -- premier abonnement sans engagement de livraison de plats frais -- a conçu sa box télétravail : un repas (plat+dessert) fait maison par des chef.fes livré directement au domicile des collaborateurs, des menus équilibrés adaptés à tous les goûts ...

... et cuisinés sans additifs ni conservateurs mais toujours gourmands et surtout, une offre flexible qui s'adapte à votre organisation (entre 1 et 5 jours par semaine). En 2021, retrouvez le plaisir des pauses déj ! 

Découvrez l'abonnement Seazon

Faut-il s’en réjouir ?

L’Ifop publie aujourd’hui une étude réalisée pour le site de e-commerce (spécialisé) "Passage du Désir". Son grand enseignement : "En 2020, en France, la proportion de la population ayant déjà utilisé un sextoy a dépassé pour la première fois le seuil symbolique des 50% : 51% précisément, (vs 48% en 2017, 37% en 2012, 9% en 2007, 7% en 1992)". L’institut intitule son étude "Visio, boulot, vibro… 2020, une année historique dans l’histoire des sextoys"

… Dieu sait que nous n’avons rien contre le petit électroménager à usage adulte, mais nous nous interrogeons tout de même sur les motifs de réjouissance contenus dans ce titre…

En lire plus sur RTL

description