Si vous avez passé la journée dans les cartons

Si vous avez passé la journée dans les cartons

  • Edouard Philippe annonce sa démission du poste de Premier ministre, Emmanuel Macron choisit Jean Castex (voir article suivant) pour le remplacer. Le reste du nouveau gouvernement devrait être nommé d'ici mercredi prochain 
  • Dans un communiqué,  l'Elysée présente Jean Castex comme "l'homme de la situation" car "complet et polyvalent" et surtout capable de "travailler par le dialogue et dans un esprit de rassemblement"
  • En plus de son poste de maire du Havre, Edouard Philippe devrait être chargé par Macron de structurer la majorité dans une confédération regroupant LREM et ses alliés (Modem, Agir) pour l'élection présidentielle de 2022  

Edouard Philippe sera donc resté pendant 1 145 jours au poste de Premier ministre soit plus que la moyenne de ces prédécesseurs (1 000 jours) mais loin du record de Georges Pompidou (2 279 jours passés à Matignon de 1962 à 1968)

Casting Castex

Les atouts du nouveau PM pour Macron : il est plutôt jeune (55 ans), il est maire d'une commune rurale des Pyrénées-Orientales (Prades, 6 000 habitants), il est "l'homme du déconfinement réusssi", il connait bien les dossiers de l'hôpital et de l'emploi (il a été dircab de X. Bertrand à la Santé puis au Travail de 2006 à 2008), 2 thèmes clés pour les mois à venir et last but not least, il lui permet de poursuivre sa vampirisation de la droite (Castex était encore membre des Républicains ce matin). 

Inconvénients : il n'est pas vraiment "nouveau monde" (il est énarque avec un profil plutôt techno et était déjà Secrétaire général adjoint de l'Elysée sous Sarkozy) et reste surtout "peu connu du grand public" (le HuffPost). Ça vous rappelle vaguement quelqu'un ?

Le Fiorentino de la semaine : Trop forte la France

"La France, comme d'habitude dans ce type de situation, a tout compris. Mieux, elle innove. En matière de dette, nous sommes les plus malins. Elle va "cantonner" la dette publique issue du Covid. Elle va donc l'isoler pour présenter un ratio dette/PIB moins catastrophique. On aura donc la dette française "hors Covid" et la "dette Covid". Cette dette covid sera mise dans une structure à part. Et elle sera remboursée, dixit Le Maire, d'ici 2042.Traduisez : jamais.

Elle sera cantonnée en fait jusqu'à ce que l'Europe décide d'annuler la "dette Covid". Quand une entreprise fait ce type de manip, on appelle ça de l’ingénierie financière... On est vraiment trop fort quand il s'agit de s'endetter sans jamais réduire nos dépenses".

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc Fiorentino

description
La 2 Do du week-end

La 2 Do du week-end

Ce week-end, on va faire deux trucs. De retour à la vie. 

Samedi, Oh joie !, nous retournerons voir des dessins. Les musées ont rouvert et celui des Arts Décoratifs a été puiser dans sa réserve de 200 000 œuvres pour offrir une sélection rétrospective du XVe siècle à nos jours, de l'Europe jusqu'au Japon et de Fragonard, aux graphistes contemporains en passant par Degas, ou Rodin. Très scénographiée, les œuvres sont – paraît-il – présentées dans leur caisse de transport (ambiance, on visite les réserves), l’exposition est organisée comme un abécédaire de A comme architecture, à Z comme zoologie. Vous nous trouverez quelque part entre ces deux pôles, récitant mentalement notre alphabet, nous demandant - vous nous connaissez - à quoi les Arts Déco peuvent avoir fait correspondre la lettre S (ou la lettre E)… 

Dimanche, Oh joie ! (bis), nous retournerons chez Nossa. Depuis que nos copains des Petites Tables nous en ont parlé, cette adresse 100% portugaise de poulet grillé (avec une sauce délicieuse à l'ail discrète) située derrière le Panthéon est devenue un repaire. Nous y allons avec nos enfants (qui adorent) et y avons nos habitudes : nous nous y pointons tôt (c'est petit et vite rempli) et, ignorant les recommandations des Petites Tables (qui s’astreignent à ne pas dépasser la limite des 10€ par personne), nous nous faisons un déjeuner de millionnaire. Nous prenons le 1/2 poulet au lieu du quart ! On s'en tire généralement pour 20€ avec une bière (portugaise) et un café + pastéis de nata. Imbattable.

En partenariat avec Chais d'œuvre

Chais d'œuvre

Derrière ce joli nom se cache un club, fondé par Manuel Peyrondet, Meilleur Sommelier de France 2008 (et Meilleur Ouvrier de France), un passionné qui déguste 8 000 vins par an et vous fait partager ses coups de cœur : les vignerons qui "explosent", les meilleurs rapports prix/plaisir d’une appellation, les cuvées confidentielles, les domaines mythiques. Des découvertes, des raretés, des affaires…et toujours le plaisir comme seul un expert peut le garantir. Faites de votre cave un Chais d’œuvre. 

Offre Spéciale TTSO : rejoignez le club dès aujourd’hui, et recevez un Magnum de Champagne Bollinger Spécial Cuvée pour tout abonnement au coffret "En route Vers les Etoiles" 

Découvrir Chais d'œuvre

description

C’est vendredi et vous l’avez bien mérité

Ce week-end – du moins à Paris – le soleil se fera encore désirer… pourtant le moment approche où il deviendra à nouveau ce compagnon complice de tous nos jeux. Au cas improbable où vous en auriez oublié les règles, ces 2 minutes 20 de Lucien Clergue devraient vous en rappeler les principes – et les effets – les plus merveilleux. Enjoy ;) 

Fermez les persiennes

La bande son du week-end : Benjamin Biolay - Grand Prix

C’est toujours la même histoire avec Biolay, on vient à lui pour les femmes. Il y a 8 ans, pour Jeanne Cherhal (dans "Brandt Rhapsodie") et cette année pour Keren-Ann (qui nous a transpercés il y a bien longtemps et pour toujours avec "In Your Back") en duo sur le très très réussi "Souviens-toi l’été dernier". On vient pour les femmes donc, mais c’est bien pour lui – sa voix, sa pop – et la beauté de sa tristesse, qu’on reste. Cette année encore, c’est tout seul qu’il nous a pris dans ses filets. 

A écouter sur Deezer ici ou sur Spotify là 

TTSO’s fav track : Comment est ta peine