Si vous avez passé la journée en Edge

  • Echec complet de la tentative de May de rallier des supports en proposant un deal de Brexit révisé et un nouveau référendum. La PM n'est suivie ni par les Travaillistes, ni par les Conservateurs
  • British Steel le repreneur d'Ascoval (ex Vallourec), placé sous administration judiciaire : "Il n'y (aura) pas d'impact" sur le sort de l'aciérie française reprise assure Bercy. #OnYCroit
  • Stéphane Richard (Orange) : "les Américains vont faire la 5G sans Huawei, les Chinois avec". L'Europe n'aura le choix que de sa dépendance.

La banque JP.Morgan fait du remplacement de Theresa May par Boris Johnson, suivi de nouvelles élections au Parlement UK, son "scenario de base"

Contagion Brexit

On vous en parlait le 10 avril : l'envoi de députés Brit aux parlement UE a le potentiel de faire que le Brexit se retourne contre nous (en exportant à Strasbourg des députés Brexiters perturbant toute avancée Européenne). Well guess what : aujourd'hui Wolfgang Munchau, éditorialiste au Financial Times, et un des meilleurs spécialistes de l'UE, fait la remarque suivante : Si Nigel Farage, le plus enragé des Brexiters UK -- et qui présente une liste aux élections (The Brexit Party) --

... fait le score que les sondages prédisent : 37% (!), son parti sera le parti le plus représenté au prochain Parlement Européen. Dingue.

Inquiétude

Ariane Chemin, grand reporter au journal Le Monde, est convoquée par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) pour ses articles sur Benalla (et en particulier le volet Russe de l'affaire). Le Monde qualifie d'"inquiétante" cette convocation devant les services du ministère de l'intérieur à l'égard d'une journaliste qui a mené un travail d'enquête et rappelle que "l’intérêt public suppose de pouvoir enquêter sur les entourages...

… et les liens entretenus par des collaborateurs de l’Elysée ou de Matignon". Nous sommes d'accord et nous sommes (nous aussi) inquiets.

En lire plus (et les articles de l'excellente Ariane Chemin) dans Le Monde

description

30 second MBA : Vous me ferez cent pompes !

Le 30-s MBA ne vous a pas habitué(e) à aller chercher ses sujets dans la revue Military Medicine. On y trouve pourtant des données précieuses. Jugez plutôt.

L’armée américaine soumet tout son personnel à un test annuel d’aptitude physique. (Ça se comprend.) Les épreuves, rigoureusement définies, comprennent notamment un test de 2 minutes où il faut faire le maximum de pompes (pourquoi pas ?). La définition de la pompe bien faite est elle-même codifiée avec toute la rigueur dont on imagine capable la US Army.

Seul problème : regardant le même soldat, il arrive qu’un examinateur compte 35 pompes et un autre 65 ! Mieux (ou pire) : le même examinateur qui compte 34 pompes aujourd’hui peut, quand il regarde la même vidéo du même soldat une semaine plus tard, en compter 69...

Morale de l’histoire : même quand on fait le maximum pour objectiver une mesure de performance, le jugement d’une seule personne conserve une composante aléatoire bien plus grande qu’on ne le soupçonne. Alors, imaginez ce que vaut l’évaluation de votre boss sur votre « leadership » ou votre « potentiel »… 

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) bouquin : Vous allez commettre une terrible erreur !

En partenariat avec Barnes

Du côté de chez BARNES

Pourquoi aime-t-on tellement la Méditerranée et comment définir l'idéal mediterranéen ? Certes BARNES n'est ni peintre, ni poète… mais découvrez donc sa réponse : à Bandol, un vaste gazon plat et arboré sur lequel s'élève une belle villa de 200 m², en surplomb de la marina et donnant directement accès au quai, au centre-ville, et à la plage de Renecros. Ni peintre, ni poète... et pourtant maître des émotions... 

BARNES. International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

Game of Thrones : pourquoi on est déçus (No Spoiler)

Soyons honnêtes : la raison pour laquelle nous avons collectivement développé une telle addiction aux aventures des Stark, des Targaryen et des Lannister (surtout des Lannister !) fut leurs mœurs amoureuses et les réjouissantes scènes qui les immortalisèrent. Seulement voilà, il y a eu un peu tromperie sur la marchandise. Le Sun a fait le compte des scènes de nus par saison de GOT : Season One : 19 (on a adoré !), Two & Three : 13 (each), Four : 9, Five : 14 (better), Six : 8, Seven : 6

Le décompte s'arrête là, mais si comme nous vous avez vu la Season 8, vous savez que si on atteint 2 scènes d'amour (sur 6 épisodes) c'est bien le max. La déception s'explique.

En lire plus dans The Sun