Si vous avez passé la journée dans une tour

  • Reconstruction de Notre-Dame : en visite sur le chantier, Emmanuel Macron salue "le travail immense accompli", le général Georgelin (coordinateur de la restauration) affirme que le délai d'une réouverture pour 2024 sera "tenu"
  • Covid : le gouvernement annonce l'ouverture de créneaux de vaccination "dédiés" aux 400 000 policiers et enseignants de plus de 55 ans dès ce week-end
  • L'Assemblée nationale adopte définitivement la loi de sécurité globale qui pénalise désormais la "provocation à l'identification" des forces de l'ordre

Selon une étude du cabinet Avolta Partners publiée aujourd'hui, les start-ups françaises ont levé 1,45Mds€ au 1er trimestre 2021 (un niveau "quasiment record") dont 40% provenant de fonds étrangers (là encore un record)

Ça se précise

Donc ce soir, Emmanuel Macron préside une grande réunion sur la réouverture des lieux publics fermés depuis 6 mois (cinés, musées, cafés, restos). On se retrouve à l’apéro le 15 mai ? Euh… hier Le Maire déclarait que cette date n’était "qu’une hypothèse", tandis qu’aujourd’hui cette fêtarde d’Elisabeth Borne affirme que la réouverture le 15 mai dépendra "de l’évolution sanitaire" (giga-scoop) … quant aux détails techniques : Macron a demandé pour ce soir à une dizaine de ministres de préparer chacun

... un protocole spécifique concernant les lieux recevant du public dont il a la responsabilité. 10 protocoles. Vivement le 15 mai qu’on rigole !

En lire plus dans La Dépêche

Zéro

Ce matin, le Boston Consulting Group (BCG) publie son classement annuel mondial des 50 entreprises les plus innovantes. Sans surprise, la tech (notamment US) truste 9 des 10 premières places. Mais les grands gagnants de cette année sont les labos pharmaceutiques. Covid oblige, ils représentent aujourd'hui 20% des boîtes du Top 50 (2x plus que l’an dernier) avec notamment Pfizer (10e) "qui a effectué une remontée spectaculaire comme il n'en était jamais arrivé".

Et la France ? Pour la 2e année consécutive, aucune boîte française n’apparaît dans le Top 50. Pour Sanofi on s’en doutait un peu, mais pour le reste ça fait quand même assez mal !

En lire plus dans Les Echos

description

"Gaulois réfractaires"

Vous vous souvenez de cette caractérisation du peuple français par Emmanuel Macron ? Roooh la polémique que ça avait déclenché… et pourtant, si ça n’était que la vérité vraie ? Dans le monde d’avant, comme dans celui qui s’annonce. Suivez-nous.

On vous le dit depuis des jours, le monde entier semble abandonner l’agenda néo-libéral qu’il avait adopté depuis près de 40 ans, et se lancer dans un nouveau cycle de gauche (dépense publique et Etat réarmé).

Pendant ce temps-là que se passe-t-il en France ? Nous sommes de plus en plus à droite : selon une étude Ifop, sur une échelle de 0 (= extrême-gauche) à 10 (extrême-droite), la moyenne des Français se situait en 2020 à 6,2 vs 5,6 en 2019.

Et ça progresse ! Aujourd’hui, à un an du premier tour de la présidentielle, Elabe sort un sondage qui montre que, quelle que soit la configuration, le "bloc de gauche" (des écolos et du PS à Poutou) ne représenterait que 25% des suffrages exprimés vs 75% au centre (LREM) + droite. 25/75 : un rapport -- et un avantage à la droite -- jamais vus.

Après avoir été à contre-courant de 40 ans de néo-libéralisme hégémonique, la France va-t-elle donc résister, seule, à la vague keynesienne qui s’avance ? Ah la joie romantique du sentiment d’avoir raison contre tous ! 

description

En partenariat avec Daniel Féau

L'adresse FÉAU

Cette fois, faute de superlatifs suffisants, les mots nous ont manqué. Pourtant, il y aurait tant à dire sur ce superbe appartement de réception de 214 m2 placé en plein cœur de l'Ile Saint-Louis, tant d'histoires à raconter sur l'immeuble XVIIIe siècle qui l'abrite et surtout tant à relater sur la vue imprenable qu'il offre sur la Seine et les grands monuments parisiens. Une image valant mille mots, nous nous contenterons donc de vous conseiller le visionnage de ces quelques photos

Daniel Féau, Belles adresses – À Paris et ailleurs

En voir plus sur le site de Féau

Lire au lit

"La chaumière où je t’ai connue
Marie que je n’aimais que nue,
C’était aussi à Champigny
Les parapluies en champignons
Poussaient d’un coup sur l’avenue.

Mais moi, pensant à la cueillette,
Je plantais dans ton sexe herbu
Un cèpe sur lequel tu bus
La rosée de l’aube défaite."

Raymond Radiguet – Champigny (vers 1920)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'ouvrage