Si vous avez passé la journée en paix

  • Covid : Alain Fischer (chargé de la stratégie vaccinale) estime que le retour à "la vie normale" se fera "à l'été ou à l'automne" et pour les "personnes fragiles", on ne devrait "pas être loin du but d'ici fin mai"
  • Vaccins : après de nouveaux essais cliniques aux US, AstraZeneca affirme que son vaccin est efficace à 79% contre les formes symptomatiques du Covid (et 100% contre les formes graves) même chez les plus de 65 ans 
  • L'ordre des experts comptables annonce dans son baromètre annuel de l'économie que l'activité a reculé de 8,4% en France en 2020 avec une chute encore plus nette en Ile-de-France (-13%) et en Corse (-14%)

Selon une enquête Yougov publiée aujourd'hui, 61% des Français jugent désormais le vaccin AstraZeneca comme "non sûr" (- 18 points de confiance vs février) alors que 77% des Britanniques le reconnaissent comme "sûr" (voir sujet central)

Le nouveau Time To So Foot est sorti (le résumé sport du week-end réalisé avec nos copains de So Foot). Quoi vous n'êtes pas abonné/e ? C'est là que ça se passe

C’est la guerre

Cette fois ça y est, un an après le discours martial de Macron, la France passe en mode "guerre". Alors qu’il s’y refusait jusque-là, le gouvernement va installer -- avec l’aide de l’armée et des pompiers -- 1 à 2 vaccinodromes par département afin d’accélérer le rythme des injections. Et il y a urgence : si l’exécutif veut tenir son objectif de vacciner 10M de personnes supplémentaires chaque mois à partir d’avril, il va falloir passer à…

300 000 doses injectées par jour, un chiffre atteint une seule fois en 3 mois de vaccination (= 12/03). On sonne l’attaque.

En lire plus dans Les Echos

C’est la guerre

Ne vous y trompez pas, le COVID c’est aussi une arme magnifique. Et ça, la Russie l’a bien compris. Vendredi, Merkel prévenait que si l’Agence européenne du médicament validait le vaccin russe (le Spoutnik V) l’UE devrait en commander, ou sinon l'Allemagne "agirait pour elle-même". Hier, Thierry Breton (commissaire européen en charge du dossier vaccins) lui rétorque que l’UE "n'aura absolument pas besoin de Spoutnik V". Réplique aujourd’hui de la Russie, via le compte Twitter du Spoutnik V : 

"Les Européens sont-ils satisfaits de l’approche vaccinale de Thierry Breton ?". La discorde européenne, nouveau symptôme du COVID. Variant russe.

En lire plus dans Capital

description
C’est la guerre

C’est la guerre

La vraie, celle qui ne fait pas de cadeaux. A l’attention d’AstraZeneca, ce week-end Ursula von der Leyen, la patronne de la Commission européenne, déclare "respectez votre contrat avec l’Europe avant de commencer à livrer d’autres pays"

Et on comprend que la question se pose. Alors qu’au UK hier, 850 000 doses de vaccins étaient inoculées (un record), on culmine toujours aux alentours de 200 000 injections/jour en France (ou, by the way, on ne vaccine toujours pas le dimanche) ou en Allemagne. Or, à ce jour, l’UE a exporté 42M de doses de vaccins – principalement vers le UK (un quart des doses)… alors qu’elle reçu zéro doses du UK (ou des US) et que, au cours du 1er semestre 2021 Astra Zeneca ne livrera à Bruxelles que 100M de doses vs 300M promises initialement. Ça peut énerver.

La menace de Von Der Leyen : "Nous avons l’option d’interdire toute exportation prévue" et c’est ce dont vont discuter les Etats-membres lors d’un sommet qui commence jeudi, tandis que du côté anglais, le ministre des Affaires Etrangères dénonce l’Europe et son "nationalisme vaccinal scandaleux". La guerre.

Selon le Guardian aujourd’hui un embargo européen sur les exportations AZ vers le UK se traduirait par le gain d’une semaine de vaccination de toute la population adulte dans l’UE vs deux mois perdus vers le même objectif pour le UK. Ça peut énerver (aussi)

En lire plus dans le FT

description

En partenariat avec Barry Energy

Barry Energy : Take The Power Back !

Votre scooter/voiture électrique vous fait déjà réaliser de vraies économies ? Et si on vous donnait les moyens d'en faire plus encore ... En choisissant Barry Energy, vous obtenez votre électricité au prix auquel les fournisseurs l'achètent pour une utilisation en temps réel et l'évolution du cours est dispo directement depuis votre appli. Résultat : vous rechargez votre véhicule quand le prix du kWh est au plus bas ou lors que le niveau d'énergies renouvelables est au plus haut pour une conso encore plus responsable. Malin. 

Pas encore passé/e à l'électrique ? Pas de souci, Barry vous accompagne dans l'aventure, grâce à ses différents partenaires (borne de recharge, etc.). Take The Power Back ! 

Découvrir Barry Energy et télécharger l'application

Les mots du sexe selon Maïa

G : comme Galipette 

Maïa nous rappelle que selon le Larousse une galipette consiste à "rouler sur soi-même après avoir posé la tête sur le sol". Une "association d'idées" qui en rappelle d'autres -- "acrobaties" ou "parties de jambes en l'air" -- et qui nous entraîne dans "deux directions pas franchement avantageuses : l'obligation de performance et le soupçon de gaminerie". Mais l'étymologie du mot vient nous sauver. En ancien français "galer" signifie "prendre du bon temps, se la couler douce". En ces temps belliqueux, ça nous a rassurés.

Tous les lundis, TTSO vous résume un mot du dictionnaire de Maïa Mazaurette : La Vulve, la Verge et le Vibro (Editions de La Martinière)

Se procurer le livre de Maïa

description