Si vous avez passé la journée dans les étoiles

  • Pharmaciens, infirmiers et sages-femmes officiellement autorisés à vacciner à partir d'aujourd'hui. 51 000 vaccinations prévues ce week-end en Ile de France
  • La consommation d'alcool interdite à partir de ce vendredi à Paris sur les quais de Seine, les rives du Canal Saint-Martin, les Invalides, la rue de Buci etc... 
  • Très bon chiffre de l'emploi US : l'éco américaine à créée 379 000 jobs en février, contre 200 000 anticipés. Ça repart.

Mort à 61 ans de l'ex-danseur étoile de l’Opéra de Paris Patrick Dupond des suites d’une « maladie foudroyante »

Etes-vous prêt/e ?

« The mullet is back », c’est l’AFP qui le dit ! La coupe de cheveux la plus ignoble des 80s (décennie qui pourtant n’a eu peur d’aucun mauvais goût), celle qui d’Agassi à Mel Gibson en passant bien sûr par Chris Waddle et McGyver hante encore nos cauchemars, fait son grand retour. Pas seulement chez les joueurs de rugby de l’équipe d’Angleterre & du Pays de Galles (cf match samedi dernier) mais aussi chez Miley Cyrus, Rihanna et Scarlett Johansson. Sincèrement on n’est pas sûrs d’être prêts.

Le mulet remontrait à l’antiquité, Homère parlant dans l’Iliade d’un groupe de lanciers portant leurs « mèches tondues et les cheveux longs à l’arrière ». Ulysse a dû flipper !

Le Fiorentino de la semaine : L’empire contre-attaque

Le UK « n'a pas attendu longtemps pour profiter de sa sortie de l'Union Européenne : sa stratégie vaccinale qui lui permet aujourd'hui d'atteindre des taux de vaccination 6 fois supérieurs à l’UE. Et qui va donc lui permettre de connaître un rebond de la croissance trois mois, au moins, plus tôt que l'Europe ». Quant à la City : « l’exode annoncé n’a pas eu lieu » et Londres « va se doter de nouvelles armes pour attirer les investisseurs et les opérations financières.

Selon le Financial Times, un rapport commandé par le gouvernement prône une libéralisation des règles de la Bourse pour bénéficier de la flexibilité retrouvée grâce au Brexit. City, touchée mais loin d'être coulée »

S’abonner à la super newsletter de Marc Fiorentino

description

TTSO : le Festival COVIDEO !

Ce week-end on ne va faire qu’un truc. Se réjouir !

Oui se réjouir immensément de retourner au cinéma. Avec vous. Tous les soirs de la semaine prochaine !

N’en pouvant plus de ne pas pouvoir vous recommander de séance de ciné dans nos 2 Do, nous avons décidé d’agir. Et, pour ce faire, nous nous sommes associés à la plateforme de VOD FilmoTV pour vous proposer notre festival de cinéma idéal : le Festival Covidéo (ahahah). Tous les soirs de la semaine prochaine, de lundi à vendredi, entre 18h00 à 22h00, vous pourrez visionner un chef d’œuvre absolu du cinéma sur FilmoTV. Il vous en coûtera 2,99€, c’est une somme certes, mais croyez-nous, vue la sélection, vous ne regretterez pas l’investissement.

Lundi 8 : Elle - Blake Edwards (1980) – Une des comédies les plus intelligentes de l’histoire du cinéma. Et si follement drôle et sexy. Best monday night ever !

Mardi 9 : Max et les ferrailleurs - Claude Sautet (1971) – Piccoli en « salaud », Romy Schneider qui vous ouvre en deux de vérité et de beauté. Un film que nous ne voyons qu’en tremblant.

Mercredi 10 : La vérité - HG. Clouzot (1960) – La passion la vraie, celle qui détruit tout. Le pouvoir de Bardot, celui auquel rien ne résistait. La caméra de Clouzot, sans pitié. Oubliez Top Chef !

Jeudi 11 : Le voleur – Louis Malle (1967) - Un jeune bourgeois spolié par un oncle devient voleur de haut vol pour se venger de la société. Pitch génial… film génial. Belmondo triste et froid, distribution féminine inouïe. Malle anarchiste. GENIAL !

Vendredi 12 : Body Double – Brian de Palma (1985) - C’est vendredi et vous l’avez bien mérité ! Bienvenue devant cette fenêtre sur cour ouvrant sur le Hollywood érotique et vénéneux des 80s. Enjoy ;)

Oh, oui alors, ce week-end on va se réjouir !

description

C’est vendredi et vous l’avez bien mérité

« Follement drôle et sexy » disons-nous donc à propos de « Elle » (cf article précédent). Drôle bien sûr, c’est du Blake Edwards… « mais sexy, vraiment ? Dans un film avec Dudley Moore (1m59) et la prude Julie Andrews (La mélodie du bonheur), tu es sûr TTSO ? » vous demandez-vous. « Oui lecteur/rice adoré/e et cinéphile ! », car au milieu de cette distribution de rêve, Bo Derek court sur la plage… et Bo Derek. Aaaaaahhhhh Bo Derek…

… on n’a pas les mots. On a bien mieux : les images. Enjoy ;)

La bande son du week-end : Fabio Viscogliosi - Camera

Bien sûr, au rang des plaisirs essentiels dont ce virus nous prive, l’expérience unique du cinéma (en salle !) n’est pas le seul. Les voyages en Italie, ceux dont Stendhal disait qu’ils lui apprenaient « à chercher le bonheur avec plus d'intelligence », figurent eux aussi tout en haut de notre longue liste intime. Aussi c’est comme à une bouée que nous nous sommes accrochés à ce disque, œuvre d’un romancier-dessinateur-musicien également doué, italien et vivant-en-France. Et une fois de plus, c’est la musique qui nous a évité le naufrage.

A écouter sur Deezer ici ou sur Spotify là

TTSO’s fav track : Dolce Song

description