Si vous avez passé la journée sous casque

  • Le préfet des Alpes-Maritimes annonce un confinement le week-end pour au moins "15 jours" en plus du couvre-feu : interdiction de se déplacer du vendredi soir (18h) au lundi matin (6h) uniquement sur le littoral du département (= 90% de la population) avec retour des attestations 
  • Martin Hirsch (directeur de l'AP-HP) affirme que l'Ile-de-France va vivre une "semaine de vérité" alors que le variant anglais concerne désormais "quasiment un patient hospitalisé sur deux"
  • Sanofi relance un essai clinique pour son principal projet de vaccin et prévient qu'il va aider à la production du vaccin Johnson & Johnson -- en cours d'examen par l'Agence européenne du médicament -- à partir du "3e trimestre 2021"

Après 28 ans de carrière, les Daft Punk annoncent leur séparation (ils n'avaient plus sorti de disque depuis 2013) et publient une video d'adieu

Le nouveau Time To So Foot est sorti (le résumé sport du week-end chaque lundi dans votre boite mail). Quoi vous n'êtes pas abonné/e ? C'est ici

C’est reparti

L’accalmie en France n’aura duré qu’un mois. Trois semaines après l’annonce des dernières restrictions nationales, le gouvernement autorise donc pour la 1ère fois dans les Alpes-Maritimes un confinement localisé alors qu’il s’y refusait depuis le début de la crise. La raison : un taux d’incidence 3x supérieur à la moyenne nationale (560 vs 190) et des services de réanimation occupés à plus de 100% par des patients Covid. Les Niçois resteront donc chez eux le week-end… mais pas sûr qu’ils soient seuls…

Selon un conseiller du chef de l’Etat interrogé par Politico : “l’Ile-de-France va être l’enjeu de la semaine (…) on est potentiellement près d’un mur” , l’annonce d’un reconfinement d’ici à la fin de la semaine est évoquée “si les chiffres franciliens prennent la même tournure (qu’à Nice) dans les trois-quatre jours”. On fait le point jeudi…

Marre !

Sciences-Po (Cevipof) publie aujourd’hui son baromètre annuel de la confiance en politique (réalisé avec Opinionway). Principale conclusion : on en a marre ! Si la peur (sentiment qui avait le plus progressé lors de la vague précédente en février 2020) est retombée quasiment à ses niveaux pré-Covid, c’est "désormais, la morosité (34 %) et la lassitude (41 %) qui caractérisent le mieux l’état d’esprit des Français"… a contrario d’Allemands et de Britanniques avant tout "sereins".

Ce qui nous a également frappés : en France la politique inspire un sentiment négatif à 62% vs 32% pour les Allemands et 41% pour les Brits… on pense avoir une explication (cf article suivant)

Lire le compte-rendu du baromètre par la Fondation Jean Jaurès (partenaire de l’étude)

description

Les faits

Quelques jours après qu’une Vice-Présidente (LR) de l’Assemblée Nationale a inventé que Sciences-Po imposait l’écriture inclusive à ses élèves (n’importe quoi !), le Ministre de l’Intérieur apporte ce week-end sa contribution à la twitterisation de la vie politique française.

Réagissant au passage temporaire à un menu unique sans viande dans les cantines scolaires à Lyon, Darmanin dénonce sur Twitter : "la politique des Verts (qui) exclut les classes populaires. De nombreux enfants n’ont souvent que la cantine pour manger de la viande" .

Reprenons : 1) Une politique des "Verts" ? Cette même décision fut prise par la précédente majorité (celle de Gérard Collomb) à Lyon : passer à un plat unique permet aux cantines d’accélérer leur cadence ce qui est nécessaire pour faire déjeuner les élèves tout en respectant les précautions sanitaires. La moitié des élèves de primaire ne choisissant pas la viande (par goût, habitude, religion), la mairie a donc opté pour le menu susceptible de rassembler tous les enfants.

2) Donner accès à la viande aux enfants défavorisés ? En France chez les ouvriers, on consomme 35% de viande de plus/jour que chez les cadres (150g vs 113 g)

… Parallèlement, 53% des enfants de non-diplômés consomment moins de 2 portions de fruits et légumes/jour vs 23% pour ceux de parents ayant au moins bac +3. Les enfants ont besoin d’aliments divers (et de plus de végétaux). Le respect de la politique a besoin de celui des faits.

description

En partenariat avec Orange

#Ask5G (par Orange)

La 5G aura-t-elle un impact sur l'environnement ? Oui et pas forcément celui qu'on croit : la 5G est en réalité la première norme mobile intégrant l’optimisation de la consommation énergétique dans sa conception avec des antennes qui ne s'activent qu'à la demande, au moment où les terminaux en ont besoin. Résultat : la 5G permet une consommation d'énergie plus faible qu'une 4G modernisée transportant la même quantité de données et dès 2025 la 5G sera 10x plus efficace énergétiquement que la 4G ...

...tout en favorisant la transition énergétique des territoires, le développement des villes intelligentes ou encore la généralisation des objets connectés qui amélioreront la gestion des ressources. Au-delà des mythes, les faits.  

En voir plus sur la 5G d'Orange

Les mots du sexe selon Maïa

C : Cocu 

Aaah la France, berceau de l'infidélité. Dans son charmant petit dico, notre copine Maïa nous rappelle que le mot cocu "descend du coucou, espèce dont les femelles pondent dans d'autres nids que le leur" avant de conclure : "comme par hasard, le coucou n'est pas menacé en France". La preuve : seuls 47% des Français trouvent l'infidélité "moralement inacceptable" (vs 84% des Américains) et 55% des hommes et 30% des femmes avouent avoir déjà trompé leur partenaire. Plus réjouissant que les chiffres du Cevipof !

Tous les lundis, TTSO vous résume un mot du dictionnaire de Maïa Mazaurette : La Vulve, la Verge et le Vibro (Editions de La Martinière)

Se procurer le livre de Maïa

description