Si vous avez passé la journée en entreprise

  • Covid : l'Agence européenne du médicament prévient qu'elle décidera le 21 décembre d'autoriser (ou non) le vaccin Pfizer/BioNTech, son homologue US (FDA) affirme que le vaccin Moderna ne présente "pas de problème de sécurité" et devrait donc l'autoriser dès ce jeudi (voir plus bas)
  • Michèle Rubirola (EELV) annonce qu'elle démissionne de son mandat de maire de Marseille pour "raisons de santé". Un conseil municipal doit être convoqué d'ici 15 jours pour désigner son successeur
  • Jean Castex confirme qu'il y aura bien une "tolérance" jeudi et vendredi pour les absences d'élèves souhaitant s'autoconfiner au moins 1 semaine avant les fêtes 

Alors qu'Emmanuel Macron a annoncé hier un référendum sur l'inscription de la lutte pour le climat dans la constitution, Gérard Araud (ex ambassadeur de France aux US) rappelle que la France a déjà modifié 24 fois son texte fondateur en 62 ans vs 27 fois en 233 ans pour les US (voir sujet suivant)

C’était jeudi dernier

Le 10 décembre, le Conseil Constitutionnel a rendu une décision fondamentale, bien que passée totalement inaperçue. Ce qu’a dit le Conseil ? Que le respect de l’article 2 de la Charte pour l’Environnement de 2004 "posant le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement" s’impose à la loi. Ce que ça veut dire concrètement : que "la préservation et l’amélioration de l’environnement" sont intégrées au bloc de constitutionnalité…

… à partir duquel le Conseil fonde son contrôle des lois, bref que la protection de l’environnement est déjà un principe constitutionnel. Un référendum sur le sujet répondrait donc à d’autres motifs qu’un souci purement juridique ? Rooooh comme vous y allez !

En lire plus sur France Info

Vitesse de l’éclair

Avec le quasi feu vert donné aujourd’hui au second vaccin américain (Moderna), la lutte contre le Covid aux US passe vraiment sur turbo. 20M d’Américains devraient pouvoir être vaccinés d’ici la fin 2020 et près de 100M (un tiers de la population) d’ici la fin du Q1 2021. Que ça plaise ou non il faut y voir 1) une preuve de l’hallucinante puissance de l’industrie US et 2) un succès bluffant de l’opération "Warp Speed" (= la vitesse de l’éclair atteinte par le vaisseau de Star Trek)

… mobilisant 11Mds$ pour financer la R&D et précommander les doses permettant aux labos de livrer leurs premiers vaccins en un temps jamais vu. Very very impressive.

En lire plus dans Sciences & Avenir

description
Longues soirées

Longues soirées

Donc aujourd’hui, la France entame son déconfinement en passant à un régime de couvre-feu de 20h à 6h. Préparez-vous à de longues soirées d’hiver. Pour longtemps.

Jean Castex prévient ce matin qu’il ne peut "pas garantir" la réouverture des bars/restos au 20 janvier tandis que Roselyne Bachelot rappelle que la deadline du 7 janvier pour les théâtres/cinés n’est qu’une date de "revoyure" et non de réouverture.

Or, il n’y a malheureusement aucune raison d’être optimiste. Alors qu’on devait passer sous la barre des 5 000 contaminations/jour au 15 décembre pour "reprendre le contrôle de l’épidémie" on est en moyenne à 11 000 cas la semaine dernière -- le double -- et l’épidémie est déjà repartie à la hausse dans 70 départements. Et ça, c’est avant les fêtes.

Or (bis), Noël aura des conséquences : aux US, Thanksgiving s’est payé d’une hausse de 25% des infections 15 jours après les festivités. Nous n’échapperons donc pas à un rebond de l’épidémie en janvier. On peut d’ores et déjà oublier la fin du couvre-feu le 20 janvier (promise par le gouvernement en cas d'absence de reprise épidémique). Bienvenue en 2021.

Réflexion de la stagiaire de Sciences Po à la lecture de cet article : "c’est badant !". Difficile de lui donner tort. Mille excuses.

En partenariat avec Google

Soutenons les commerces de proximité (avec un peu d’aide de Google)

La Maison des Sœurs Macarons à Nancy a un secret. Ou plutôt deux. Le premier -- et il est jalousement protégé -- c'est la recette originelle de son délicieux macaron, créée il y a plus de 2 siècles par des bénédictines et transmise de génération en génération. Le deuxième -- et celui-ci peut être partagé -- c'est le virage numérique pris par cette confiserie historique du cœur de Nancy pour maintenir son activité pendant la crise. En suivant les conseils personnalisés de coachs Google, son dirigeant Nicolas Génot a développé la visibilité de son entreprise en ligne notamment via son profil Google My Business ...

... et a dépoussiéré son site internet en l’enrichissant d’un lien direct vers les commandes en ligne et d’un service de livraison à domicile (profitez-en ici). Le résultat : des ventes en hausse malgré la crise et un commerce de proximité ouvert sur le monde ... avec un peu d'aide de Google. 

Découvrez "Ma vitrine en ligne", un service gratuit, proposé par Google et la Fédération Française des Associations de Commerçants, destiné à aider les commerces à être visibles et à vendre en ligne

La Q de la semaine

Bien sûr, on peut tous se dire qu’on va profiter de ce confinement nocturne pour meubler nos soirées d’aventures ambitieuses et constructives comme apprendre l’italien ou se mettre au crochet. Mais, soyons honnêtes, il est assez vraisemblable que nous nous contentions uniquement d’accentuer la pratique d’occupations vespérales déjà entreprises. Notre question ce soir : avec ce couvre-feu de quoi allez-vous le plus augmenter la dose (4 réponses possibles) ?

Résultats du sondage précédent (3 900 réponses) : Et vous, allez-vous vous faire vacciner contre le Covid-19 ? Oui : 73% ; Non : 27%

Participez à notre grande enquête nationale

description