Si vous avez passé la journée à la maison (blanche)

  • Selon les dernières infos dispo, Emmanuel Macron devrait annoncer à 20h un confinement général à "l'irlandaise" pour au moins 4 semaines : sorties et réunions interdites, fermeture des commerces non essentiels, les écoles restent ouvertes ainsi que certains services publics, télétravail renforcé pour les autres 
  • La Fédération Hospitalière de France se prononce en faveur d'un reconfinement "total, national et immédiat" afin d'empêcher "la submersion du système de santé" tandis que le Medef évoque sa "grande inquiétude" quant aux conséquences économiques d'un confinement dur
  • Olivier Dussopt (Min. délégué aux Comptes Publics) prévient que le confinement total c'est "entre 2 et 2,5 points de PIB que nous perdons (par mois). C’est plus de 10Mds€ de dépenses d’intervention et c’est au moins 10Mds€ de perte de recettes fiscales" 

Si on laisse l’épidémie progresser à son rythme actuel (= un doublement du nombre de cas tous les 15 jours), d’ici une semaine, on comptera près de 30 000 patients hospitalisés (vs 32 000 max lors de la 1ère vague) et selon l’Institut Pasteur près de 98% des places ordinaires de réanimation seront occupées par des patients Covid d’ici 10 jours. 

Envie de parler d'autre chose que du Covid ? Ecoutez donc notre podcast Trump 2020 -- le dernier avant le grand soir -- sur les propositions sociétales de Biden (minorités, LGBT+, ...)

Message transmis

Hier, dans notre Q vous invitant à vous prononcer sur votre état d’esprit à l’abord de ce nouveau confinement, nous vous disions que le gouvernement serait très intéressé par votre avis. Manifestement, vous étiez également motivés à l’idée d’informer l’exécutif de votre humeur. Plus de 6 700 d’entre vous ont répondu (un record en 24 heures) et le verdict est sans ambiguïtés ! 2% se déclarent "optimistes", 15% disent "comprendre", 30% se disent "angoissés" et 53% "révoltés"

Oui, oui 83% des lecteurs de TTSO abordent ce confinement dans un état d’esprit très éloigné de la sérénité (NDLR : ça n’est pas un jugement de notre part, juste une observation factuelle). Le message est donc transmis au gouvernement. On peut vous assurer que ça va les intéresser.

Vivement la 3e vague

Le Canard Enchaîné a lu les conclusions du rapport commandé par Edouard Philippe au général Lizurey (ex patron des gendarmes) sur la gestion administrative de la première phase de crise du Covid. Ce qui a pêché : principalement une "superposition de structures avec des rôles proches et des frontières de compétences floues" entraînant "la dilution de l’information" et un "manque de fluidité" chez les acteurs de la réponse de l’Etat (ministères, préfets, ARS). Voilà qui devrait être utile cette fois-ci ! 

Utile ? Vraiment ? Toujours selon le Canard, sur les 21 recommandations formulées dans le rapport, "aucune n’a été mise en œuvre à l’heure actuelle". Attendons la 3e vague.

Le Canard Enchaîné, c'est sur abonnement ou en kiosque uniquement (et la une est ici)

description
30 second MBA : Ferez-vous jamais confiance à un algorithme ?

30 second MBA : Ferez-vous jamais confiance à un algorithme ?

Pour beaucoup d’estimations et de jugements, les algorithmes sont meilleurs que nous. Mais quand acceptons-nous de faire confiance à une machine ? Pour répondre à cette question, une étude récemment publiée dans Psychological Science a demandé à des milliers de sujets de choisir, pour faire une prévision, entre leur jugement humain et le pronostic de la machine.

En théorie, le bon choix serait de faire confiance à l’algorithme dès lors qu’il fait moins d’erreurs que nous. Si nous nous trompons dans 30% des cas et l’algorithme dans 20% seulement, il nous rend déjà un grand service. Mais ce n’est pas ainsi que nous procédons. En simplifiant, nous choisissons l’algorithme quand (et seulement quand) son niveau absolu d’erreur est très faible. Comme, par exemple, lorsque nous suivons les conseils de notre GPS préféré, qui a presque toujours raison.

Le problème, c’est que beaucoup de prévisions sont intrinsèquement très incertaines. Dans un choix de recrutement, par exemple, même le meilleur algorithme fait toujours beaucoup d’erreurs. Nous ne lui faisons donc pas confiance… même s’il est meilleur que nous

Bref, dans l’incertitude, nous préférons nous tromper tout seuls, quitte à nous tromper plus souvent. Est-ce bien raisonnable ?

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son dernier livre : Vous allez redécouvrir le management

description

En partenariat avec Uniqlo

UNIQLO : tant qu'il est encore temps

Sans jouer les Cassandre, il est fort probable que le nombre de vos sorties se réduise fortement dans les prochaines semaines. Raison de plus pour en profiter un maximum. Avec sa nouvelle doudoune sans coutures et ultra légère, UNIQLO vous offre le meilleur de sa technologie pour vous garantir une protection optimale contre le vent, la pluie et même le froid sans rien renoncer à votre style grâce à sa construction en 3D au niveau des épaules qui s'ajuste plus naturellement à votre silhouette.

Innovation, confort et liberté de mouvement : s'il ne devait rester qu'un seul vêtement pour affronter la "tempête" qui vient, la doudoune sans coutures d'UNIQLO ferait assurément partie des favoris

En voir plus sur les différents modèles de doudounes sur le site d'UNIQLO

Et en plus !

Dieu sait que nous aurions aimé terminer notre édition de ce soir sur une note positive, mais hélas… nous savons quoi attendre du confinement. Au lit. Lors de la première phase 32% d’entre vous nous disaient que l'assignation à résidence avait "négativement" impacté leur activité sexuelle. Un pourcentage remarquablement cohérent avec ceux observés par le South China Morning Post dans différentes études menées sur les populations américaines, anglaises, turques ou chinoises. 

Soyez plus agiles que le gouvernement (cf plus haut) : corrigez vos erreurs de la première phase !

En voir plus sur les (mauvais) exemples étrangers