Si vous avez passé la journée en avance

Si vous avez passé la journée en avance

  • Gérald Darmanin annonce qu'il souhaite dissoudre 2 associations musulmanes "ennemies de la République" (CCIF et BarakaCity) et que des opérations de police sont en cours contre des "dizaines d’individus" qui n’ont pas un "lien forcément avec l’enquête mais à qui nous avons manifestement envie de faire passer un message"
  • Porté par ses bons résultats trimestriels, le groupe LVMH atteint ce matin un nouveau plus haut historique en bourse à 222Mds€ de capitalisation
  • Election présidentielle US : Facebook annonce avoir supprimé 2,2M de publicités politiques visant à faire "obstruction" au vote. A 2 semaines du scrutin, 28M d'Américains ont déjà voté par correspondance vs 5,5M à la même période en 2016

Couvre-feu oblige, les soirées commencent et finissent plus tôt. Jusqu’au retour à la normale, TTSO a donc décidé d’avancer son heure de publication à 18h15 (vs 18h45)… pour le programme post 21h00, lire le dernier sujet ;)

Cette semaine, dans Time To So Foot (notre newsletter sports du lundi matin en partenariat avec So Foot) on s'est posé une question essentielle : les supporters ont-ils une influence sur le résultat d'un match (lire TTSF et s'abonner ici)

Ça n’aura pas trainé

La barbarie islamiste a donc un allié, le droit ! Elisabeth Levy (Causeur) ce matin sur CNews pose son diagnostic : "Les gens ont le sentiment que l’État de droit est le synonyme de notre désarmement". Manuel Valls – d’accord avec Eric Ciotti – enchaîne : il faut s’éloigner des "traités européens" et "changer la constitution". Darmanin quant à lui regrette la jurisprudence du Conseil Constitutionnel qui a censuré la loi Avia (sur la cyberhaine) explicitement désignée comme liberticide.

On peut aussi méditer ces mots d’un juriste, peu suspect d’angélisme, élu la semaine dernière à l’Académie Française : "Le système des droits n’a pas été fait seulement pour les temps calmes, mais pour tous les temps. Rien ne justifie de le suspendre. Cela n’apporte rien à la lutte contre le terrorisme. Cela lui procure au contraire une victoire sans combat montrant à quel point nos principes étaient fragiles". François Sureau – Pour la liberté, Répondre au terrorisme sans perdre la raison (2017)

Soyons clairs

L’assassin du professeur Paty avait déjà exposé sa radicalisation sur Twitter et avait même fait l’objet d’un signalement à la cellule du Ministère de l’Intérieur (Pharos) en charge de la surveillance des réseaux (qui, alors, n’avait pas identifié "d’alerte majeure"). Les autres protagonistes liés à l'attentat ont eux agi sous leur identité véritable. L’anonymat des réseaux sociaux que tout le monde dénonce aujourd’hui (et qui n’existe d’ailleurs plus depuis une loi de 2004) n'a donc qu'un rapport distant avec ce crime…

… en revanche, le fait que Pharos = 28 fonctionnaires pour plus de 200 000 signalements/an, soit 30 nouveaux dossiers par jour et par fonctionnaire (chaque signalement devant être recoupé, qualifié et transmis/ou non à un juge), nous semble plus explicatif. Mais évidemment renforcer un service de l’Etat c’est moins spectaculaire que d’exiger la réforme de la Constitution

Sur ces faits, très claire analyse de Benoît Gallerey sur BFM

description
Une jarre vide

Une jarre vide

En 2016, Yuval Harari (l'auteur de Sapiens) publiait un édito -- dans l’Obs -- sur pourquoi le terrorisme est efficace. On l’a relu aujourd’hui et franchement, on a trouvé ça mieux que CNews. En particulier les deux points suivants.

1) Si le terrorisme est aussi efficace, c'est qu'il s'attaque à des sociétés (les nôtres) ayant réussi une première inimaginable dans l'histoire de l'humanité : la suppression de la violence civile. Que ce soit sur le terrain politique, économique ou philosophique/religieux, nos sociétés ont éradiqué le meurtre, c'est un exploit historique et la preuve du succès et de la force incroyables de nos Etats démocratiques. Réintroduire la violence dans nos sociétés, c'est comme "lancer une petite pièce dans une jarre vide" : l'effet concret est nul (la jarre ne se remplit pas), mais la résonance est énorme.

2) "Rien de ce que font les terroristes ne peut vraiment nous détruire. C'est nous seuls qui nous détruisons nous-mêmes si nous surréagissons et donnons de mauvaises réponses à leurs provocations". La suspension des droits fondamentaux, les lois mal faites et stupides (loi Avia), l’illusion d’un échange liberté-sécurité…

Ce que suggère Harari : 1) action discrète de l'Etat (+ de Pharos, - de "il faut réformer la Constitution"), 2) retenue des médias, 3) maîtrise de nos imaginations (ne pas laisser les terroristes s'en emparer en nous faisant imaginer des djihadistes partout... et nous poussant aux extrêmes). Sur les 3 points, il ne nous semble pas que les 72 dernières heures portent à l’optimisme. 

Lire l'article d'Harari dans L'Obs

description

En partenariat avec Apprentis d'Auteuil

Apprentis d'Auteuil : osez !

L'aide aux jeunes en difficulté vous tient à cœur mais vous souhaitez y apporter une dimension personnelle ou même en faire un élément de transmission de valeurs clés à vos enfants ? Osez ... et créez votre propre fondation familiale ! Mais pas n'importe comment : seul/e, en couple, ou en famille, Apprentis d'Auteuil vous aide à mettre en place votre fondation abritée servant les causes qui vous sont chères en bénéficiant d’un accompagnement complet, d’un soutien administratif et technique précieux. 

Ainsi est née -- par exemple -- "Un pas avec toi", une fondation abritée où 3 générations d'une même famille se rassemblent autour de valeurs communes fortes et un objectif : apporter un "coup de pouce" à des jeunes qui mettent en œuvre un projet d’avenir précis, quels que soient leur âge et leur niveau scolaire. Osez ... le concret. 

En voir plus sur le site d'Apprentis d'Auteuil

39 nuits

C’est donc ce qui nous reste. Si vous avez la chance de partager votre lit avec un/e partenaire, ne vous inquiétez de rien, on a ce qu’il vous faut : "The Sex Jar" (la jarre du sexe, rien à voir avec celle de Harari, cf plus haut). On vous explique : chacun d’entre vous écrit un fantasme sur un papier, vous mettez les papiers dans une jarre, vous secouez, vous piochez et vous essayez. A raison de 6 papiers chacun, tous les trois jours d’ici à la fin du confinement vous allez innover en vous amusant… Enjoy ;) 

Peur de partager vos secrets intimes ? Vous avez tort ! Selon notre Q du 23/06/2020, 67% de nos abonnées adorées et 87% de nos lecteurs également chers disent qu’ils aimeraient TOUT savoir des fantasmes de leur partenaire…