Si vous avez passé la journée au charbon

  • La Cour des Comptes annonce que le coût total de la mise en service de l'EPR de Flamanville devrait dépasser les 19Mds€ (vs 12Mds selon EDF et 3Mds à l'origine) et alerte sur "la capacité de la filière à construire des réacteurs dans les délais et à un coût acceptable"
  • Devant "l'augmentation exponentielle" du nombre de cas de Covid en Mayenne, l'Agence Régionale de Santé déclare qu'elle va tester près de 300 000 personnes dans le département et qu'un "reconfinement" est "potentiellement envisageable"
  • Le Parisien affirme que la nomination de l'ensemble des secrétaires d'Etat (environ une dizaine de postes) n'interviendra qu'après le discours de politique générale de Jean Castex à l'Assemblée prévue le 15 juillet 

La Cour des Comptes prévient également que le coût de production de l'électricité fournie par l'EPR de Flamanville devrait atteindre les 110 à 120€/MWh (vs 40€/MWh environ pour le parc nucléaire actuel)

Consensus/pas de consensus

1) Sur Notre-Dame : Roselyne Bachelot affirme ce matin qu’il existe un "large consensus" pour reconstruire la flèche détruite "à l’identique". 2) Au Ségur de la Santé : le gouvernement annonce un accord sur une revalorisation de 180€ nets mensuels pour l’ensemble des personnels ... sauf pour les médecins où les négos patinent toujours. 3) Sur la question des retraites que Castex veut "régler" à "court-terme" : consensus rare des syndicats de salariés et patronaux reçus cet après-midi à Matignon...

... pour enterrer la réforme car "la priorité" de l’été et de la rentrée c’est "l’emploi" (CFDT) et "le plan de relance" (Médef).

Le couperet du 24 août

Intéressant – et flippant – article des Echos (à partir de données du cabinet Altarès) sur les faillites d’entreprises en France. Celles-ci n’ont jamais été aussi basses qu’en cette sortie de confinement, mais c’est malheureusement "artificiel" et dû à deux causes majeures : l’activité réduite des tribunaux de commerce pendant le confinement et le report - en vertu des ordonnances de mars - du constat de cessation de paiement au 23 août. La question est : que va-t-il se passer le 24 août ? 

Un élément de réponse : "alors que les entreprises françaises disposent habituellement de quatre à cinq mois de liquidités, près de 100 000 sociétés disposent de moins de trente jours de trésorerie" (Les Echos)

En lire plus dans Les Echos

description

Dernier repas

64% des automobilistes disent avoir déjà connu un épisode de somnolence au volant, or ces "micro-sommeils" qui durent de 1 à 4 secondes représentent – à 130 km/h – entre 40 et 150 m parcourus… ce qui explique que l’endormissement soit la première cause d’accidents mortels sur autoroute.

Forte de ce constat, la Fédération Française des Assurances publie aujourd’hui son menu anti-endormissement au volant. Pour que votre dernier repas avant la route des vacances ne soit pas votre dernier repas tout court. Les principes : une glycémie au minimum, afin d’éviter l’alternance coup de fouet/coup de pompe, des aliments nécessitant peu d’effort digestif, des goûts qui "éveillent" : de l’acidité et de l’amertume.

Le menu (et nos commentaires) : concombre ou tomates et radis en entrée (hydratation maximale + amertume), puis poisson blanc + lentilles (un dos de cabillaud et des lentilles al dente, ça peut être effectivement délicieux), avec un condiment citron + thym pour les deux (ça manque un peu d’huile d’olive, mais c’est une bonne idée). Dessert : Kiwi + un carré de chocolat noir à 90% (rien que d’y penser, on fait la grimace devant tant d’acidité et de sécheresse). Enjoy ;)

Mais attention : molo sur les quantités ! Selon une étude de la même Fédération, à 130 km/h la distance de freinage d’un automobiliste s’allonge de 9,7m en cas de gros repas, 2,16m le ventre modérément plein… et recule de 2m en cas de jeûne d’une quinzaine d’heures avant d’avoir pris le volant.

description

En partenariat avec Daniel Féau

L'adresse FÉAU

Pas une adresse, un code : 2 - 6 - 1930 - 3 - 228

2 : pas du Champ-de-Mars, ça c’est pour la localisation ; 6 : ème étage, ça c’est pour la lumière, 1930 : immeuble de standing, ça c’est pour les grandes ouvertures et les larges pièces, 3 : triple réception, ça c’est pour cette enfilade majestueuse exposée ouest et s’ouvrant sur une vue de la Tour Eiffel ; 228 : ça c’est pour la surface totale en m2 de cet appartement à la fois familial et de réception magnifiquement refait. Un code. Magique.

Daniel Féau, Belles adresses – À Paris et ailleurs

En voir plus sur le site de Daniel Féau

Lire au lit

"Avec un soupir hypocritement désolé, elle renonçait à voiler les fruits de sa jeune féminité et se penchait vers le frigo, avec les loches qui se balançaient entre ses bras. Le spectacle qu’elle lui offrait par derrière n’était pas moins affolant ; entre les fesses généreuses, d’une blancheur nacrée, que le bronzage du dos et des cuisses faisait encore plus ressortir, il pouvait voir pénétrer la partie arrière de la culotte toute chiffonnée, toute fripée par la sueur qui la réduisait à l’état de cordon". Esparbec - La pharmacienne (2003)

Esparbec (de son vrai nom Georges Pailler, né en 1933) grand écrivain pornographique français, est mort hier. TTSO lui envoie ses tendres et reconnaissantes pensées.

Se procurer l'ouvrage chez nos amis de la Musardine