Si vous avez passé la journée au boulot

Si vous avez passé la journée au boulot

  • Le tribunal correctionnel de Paris juge François et Pénélope Fillon coupables de détournements de fonds publics et condamne l'ancien PM à 5 ans de prison dont 3 avec sursis et 3 ans de prison avec sursis pour sa femme. Ils devront également verser 1M€ à l'Assemblée nationale en dommages et intérêts
  • David Cormand (ex Secrétaire Général d'EELV) assure qu'il "n’y aura pas d’EELV dans le gouvernement" après le remaniement car "le centre de gravité de la majorité actuelle ce n’est pas l’écologie, ce n’est pas le social"
  • Muriel Pénicaud (Min. Travail) annonce dans Challenges que sur les 3 000 premiers contrôles liés aux demandes de chômage partiel en France "850 suspicions de fraude" ont été relevées 

Dans son discours aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat réunis à l'Elysée (cf article suivant), Emmanuel Macron promet de débloquer 15Mds€ supplémentaires durant les 2 prochaines années pour favoriser "la conversion écologique de notre économie"

Le jour d’après

Macron présentait donc ce matin ses "premières réponses" aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat. Beaucoup de "zones de flou" (Le Monde) mais quelques annonces concrètes tout de même : 1) Le PR se dit favorable à la quasi-totalité des propositions qu'il va transmettre au gouvernement ; 2) Un "projet de loi spécifique" verra le jour d’ici "la fin de l’été" ; 3) Macron se dit "prêt" à organiser un référendum en 2021 sur "un ou plusieurs textes de loi" reprenant des propositions de la Convention ; 

Mais en revanche, 4) le Président met son véto à 3 mesures phares préconisées par la Convention : le passage à 110km/h sur autoroute, la taxe de 4% sur les dividendes et la modification du préambule de la Constitution 

En lire plus dans Le Figaro

Ça devient sérieux

C’est ainsi que le New York Times résume la situation de Facebook que les annonceurs commencent à déserter en masse. La raison ? L’appel au boycott lancé par le groupe Stop Hate For Profit qui reproche à Facebook de ne pas censurer les discours de haine y compris les posts les plus incendiaires de Trump. Starbuck et Diageo (Guinness, Smirnoff, Johnnie Walker, …), représentant environ 120M$ d’investissements publicitaires ont annoncé la suspension de leurs campagnes…

Unilever supprime tous ses investissements (Facebook, Insta et Twitter) jusqu’à la fin de l’année et Procter & Gamble – le plus gros annonceur mondial – déclare qu’il envisage de faire de même. Ça devient sérieux.

En lire plus dans le New York Times

description
Un détail

Un détail

Se rend-on bien compte de l’importance et de ce à quoi on a assisté au cours des 24 dernières heures ? Un glissement démocratique d’échelle géologique en deux temps.

Temps 1 : des maires mal (pas ?) élus. L’abstention n’a pas seulement enfoncé tous ses records (59% soit plus de 20 points au-dessus des élections municipales de 2014), elle conduit aujourd’hui la plupart des maires à avoir été effectivement élus par 20% de leurs administrés (= un petit peu plus de 50% des 40% qui ont voté). En France, l’élu favori des citoyens (= le maire) n’a donc pas reçu le suffrage de 80% des votants de sa ville.

Temps 2 : ce matin Emmanuel Macron – après avoir écouté le compte-rendu de la Convention citoyenne, assis dans le public, presque anonyme – parle de cette assemblée non élue comme l’exemple d’"un nouveau processus" celui de la "démocratie délibérative". Plus encore, il promet aux conventionnels qu’ils seront "associés à toutes les étapes" de la suite données à leurs propositions et parle même d’un "contrat moral" leur ouvrant un "droit d’alerte si quelque chose n’est pas assez ambitieux". Rien de moins qu’une mise sous tutelle du processus législatif à venir

Ignorées par les électeurs autant que par le pouvoir en place, c’est donc à l’évacuation d’une toute petite chose qu’on assiste : les élections. Un détail en démocratie. 

description

Des bienfaits de la concurrence (chez l’homme)

Cette fois, c’est démontré ! Selon une étude publiée dans Evolutionary Behavioral Sciences et menée sur 643 étudiants de l’université de l’Etat de New York, les hommes qui savent qu’ils ont un rival rapportent se donner plus de mal pour satisfaire sexuellement leur partenaire. Et inversement, lesdits partenaires rapportent des orgasmes plus faciles à atteindre, fréquents et intenses, lorsque leur amant sait qu’il n’est pas en situation d’exclusivité. Le sexe serait-il affreusement libéral ?

Détail important : on ne note aucune variation du comportement féminin lorsque c’est la femme qui se sait en concurrence avec un/e autre partenaire.

En lire plus dans PsyPost