Si vous avez passé la journée à la radio

Si vous avez passé la journée à la radio

  • Le Conseil constitutionnel censure largement la loi Avia sur les contenus haineux en ligne reconnaissant que plusieurs dispositions "portent une atteinte à l'exercice de la liberté d'expression qui n'est pas nécessaire, adaptée et proportionnée". Ouf 
  • Taxe GAFA : alors que les US ont annoncé hier ne pas vouloir poursuivre les négociations, Bruno Le Maire dénonce une "provocation" des Etats-Unis tandis que le Secrétaire général de l'OCDE affirme que l'absence de "solution multilatérale" pourrait conduire à "une guerre commerciale" entre Etats
  • Les autorités sanitaires chinoises annoncent que la hausse des contaminations au Covid constatée ces derniers jours est désormais "sous contrôle" 

Dans son rapport annuel remis aujourd'hui à Edouard Philippe, la Commission nationale consultative des droits de l'homme déplore une augmentation des actes racistes et antisémites en France en 2019 (+11%) après 3 années consécutives de baisse

80 ans de l'Appel de Londres : les 6 minutes de la flamme qui ne s'est pas éteinte (enregistrement du 22 juin 1940)

"Il faut s’y préparer"

A quoi ? A une 2nde vague du coronavirus en France. C’est en tous cas ce que dit ce matin Jean-François Delfraisssy, président du conseil scientifique sur le Covid-19 : "Vu ce qu'il se passe dans l'hémisphère sud, le risque d'une 2e vague, pas juste une réapparition, mais une vraie, fin octobre-novembre ou décembre doit être considéré". Mais soyons clairs, Delfraissy juge "impossible et non souhaitable" un nouveau confinement généralisé pour des "raisons économiques et sociales". On est d'accord.

Verre à moitié plein : la Banque de France annonce aujourd’hui qu’après une chute de 40% en avril à cause du confinement, la baisse des ventes du commerce de détail en France n’a été que de -9% en mai 

Lire le résumé de l'audition de Delfraissy par les députés dans Le Figaro

Pas gagné

"La situation est loin d'être facile mais j'espère que tous les Etats membres agiront dans un esprit de compromis face à cette situation sans précédent". C’est ainsi qu’Angela Merkel plante le décor du Conseil européen qui se tiendra (sur Zoom/Teams/Google Meet) demain vendredi et réunira les chefs d’Etats/gouvernements de l’Union pour discuter du plan de relance européen qui prévoit de distribuer 750Mds€ aux pays de l’UE les plus touchés par la crise du Covid et ses conséquences économiques.

A-t-on une chance d’aboutir demain ? Même Merkel n’y croit pas et parle d’"un premier échange" et d’un accord au "mieux" avant fin juillet (lire article suivant)

Sur la situation de l’UE, on vous conseille vraiment de lire le très bon texte que publie aujourd’hui Dominique Strauss Kahn dans Les Echos : l’Euro est-il en danger de mort ?

description

C’est n’importe quoi

Les "frugaux" contre les "laxistes", c’est donc le combat annoncé en Europe, celui qui oppose les pays du nord (Pays-Bas, Suède, Danemark, Finlande) supposément vertueux et économes de leurs finances publiques à ceux du sud (Italie et consorts), cigales budgétaires. Les premiers refusant de financer solidairement leurs inconséquents voisins méridionaux. Or comme le pointe DSK, cette distinction frugaux/laxistes, c’est n’importe quoi !

Point 1 : sur le plan budgétaire, comme nous le disions dans notre édition du 7 avril, en matière d’équilibre des recettes et des dépenses, les Italiens n’ont de leçons à recevoir ni des Hollandais (chefs de file du camp des "frugaux") ni des Allemands (indépassable modèle économique européen), cf schéma ci-dessus

Point 2 : sur la dette (dette publique = 49% du PIB aux Pays-Bas et 133% du PIB en Italie)… il faut TOUT regarder. Concrètement dans les pays où l’Etat n’est pas intervenu (en s’endettant) pour protéger le revenu des citoyens, ce sont les citoyens eux-mêmes qui ont dû s’endetter pour faire face à leurs dépenses. Quand on additionne les ratios des dettes publiques et des dettes des ménages des pays du nord on arrive à une moyenne de 260%

… alors que les pays du Sud (Portugal, Espagne, Grèce, Italie) sont à 220%. Les plus frugaux ne sont pas ceux que l’on croit…

Lire la tribune de DSK dans Les Echos

description

En partenariat avec Cogedim

Chez Cogedim. Chez vous.

Et chez vous c'est Issy désormais. A 5min à pied de la place de la mairie et proche de tous les commerces/transports, Cogedim vous ouvre les portes de sa nouvelle résidence à l'architecture innovante située en plein cœur d'Issy-les-Moulineaux. Du studio aux 5 pièces, les appartements bénéficient tous d'une luminosité maximale et s'ouvrent sur des balcons filants, des terrasses ou même des jardins privatifs en cœur d'îlot sublimant les espaces extérieurs. Oubliez votre vue d'avant. 

Chez Cogedim, 95% des appartements proposés à la vente sont dotés d'un espace extérieur (balcon, terrasse ou jardin)

En voir plus sur le site de Cogedim

Lire au lit

"Je la consolais. Rien ne me faisait plus plaisir que ces moments du désespoir qui me permettaient de la prendre dans mes bras, d'effleurer ses seins de ma main et ses lèvres des miennes, et puis un jour vint où, perdant la tête, laissant aller mes lèvres à leur folle inspiration et sans rencontrer de résistance, j'entendis une voix de Lila que je ne connaissais pas, celle qu'aucun génie vocal ne peut surpasser ; je demeurais agenouillé, cependant que la voix me grisait et m'emportait au-delà de tout ce que j'avais jusque-là connu dans la vie du bonheur et de moi-même". Romain Gary, compagnon de la Libération - Les Cerfs Volants (1980)

Merci à nos lecteurs Joana et Nicolas d'avoir attiré notre œil sur cet extrait 

Se procurer l'ouvrage

description