Si vous avez passé la journée à cocher

  • Bruno Le Maire (Min. Economie) prévient que les mesures d'aides aux entreprises fragilisées par le coronavirus (notamment l'indemnisation du chômage partiel) va coûter plusieurs "dizaines de milliards d'euros"
  • La Commission européenne annonce la mise en place d'un fonds de 37Mds€ pour aider à la lutte contre le coronavirus et promet une "flexibilité maximale" sur l'application des règles budgétaires 
  • L'Espagne déclare "l'état d'alerte" (= possibilité de limiter les déplacements et de rationner les biens) pendant 15 jours pour freiner la propagation du coronavirus, l'OMS annonce que l'Europe est le "nouvel épicentre" de la pandémie

Toutes chaines confondues, l’allocution de Macron a été suivie hier soir par près de 25M de personnes soit son allocution la plus suivie depuis le début de son mandat et une audience comparable à celle d'une finale de coupe du monde de foot

Aussi indispensable que le gel hydroalcoolique : le bingo du conf call (cliquez ici) !

Après Macron ...

...c’est donc Edouard Philippe qui annonce de nouvelles mesures pour "freiner" la propagation du coronavirus tout en préservant "la continuité de la vie de la nation" : interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes mais les transports en commun resteront ouverts, écoles fermées au moins jusqu’aux "vacances de printemps", pas de "danger" pour les municipales qui se tiendront "quelles que soient les conditions" (1er et 2nd tour) et "aucune pénurie" alimentaire à craindre. 

Si la santé reste la "priorité n°1" du gouvernement, le PM présentera un "plan de relance" (non chiffré) d’ici avril pour soutenir les entreprises en difficulté à affronter "l’urgence" et les aider à "rebondir"

En lire plus dans Ouest France

Le Fiorentino de la semaine : La Banque Centrale Européenne ouvre les vannes

"Queen Christine a été très critiquée mais je trouve qu'elle a fait le job. Baisser les taux d'intérêt maintenant, quand ils sont déjà à zéro depuis près de 4 ans, ne sert à rien. Soutenir directement les entreprises, et en particulier les PME, en finançant directement leurs dettes est une bonne mesure. La BCE ne pouvait pas griller toutes ses munitions hier. La FED a (elle) annoncé qu'elle inondait le marché de liquidités. No limit. L'argent, quasiment gratuit, coulera à flots pour empêcher les circuits financiers de se gripper. 

Pour l'instant les banques centrales font ce qu'il faut. Au tour des des gouvernements maintenant de financer totalement l'arrêt économique des pays et de faire de la relance budgétaire".

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc Fiorentino

description

La 2 Do du week-end

Ce week-end on va faire deux trucs. Confinés.

Samedi, pas question de sortir de la maison : nous y avons rendez-vous avec une femme que nous admirons. Et que nous regrettons. France Culture ressort en podcast sa série d'entretiens avec Claire Bretécher enregistrée en 1996. L'auteure des Frustrés et d'Agrippine (et, en ce qui nous concerne, avant tout de Cellulite, notre personnage Bretéchérien favori), disparue il y a 1 mois, y revient en 5 volets d'une demi heure sur sa vie et son œuvre. Nous ne connaissons rien de la première et savons toute l'importance et le jubilatoire de la seconde. L'entendre parler des deux nous passionne

Dimanche, nous ferons des stocks. Avant d'aborder le tunnel de confinement qui se profile nous prévoirons l'essentiel : occuper nos soirées. Et pour ça, nous savons exactement quoi faire : cliquer ici. Cette simple action nous emmènera dans ce que nous considérons comme le meilleur site de l'internet français. Pas moins. La Cinetek se définit comme "la cinémathèque des réalisateurs" mais en ce qui nous concerne nous dirions que c'est la VOD comme on en rêvait : de très grands noms du cinema (Bertrand Tavernier, Damien Chazelle, Michel Hazanavicius, Cédric Klapisch, Alain Chabat et des tas d'autres) vous proposent leur dream list de films à voir, ce que le site vous permet de faire en streaming légal et de haute qualité pour quelques euros. De quoi tenir un siège. Dans la meilleure compagnie.

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Lundi matin, Rebecca Manzoni (7h20 sur France Inter) nous parlait d'Alain Goraguer, génial compositeur français, père de musiques pour Vian, Ferrat ou Gainsbourg… mais aussi d'innombrables bandes son (dont de nombreuses pour les films X des 70s) et -- également -- du générique de l'émission Gym Tonic. Cet inoubliable Toutouyoutou nous a trotté dans la tête toute la semaine... et aujourd'hui on a souhaité superposer les images à la musique. Ça non plus, nous ne l'avions pas oublié. Enjoy ;)

Passez sous la douche avec nous

La bande son du week-end : Tennis - Swimmer

Nous avons bien conscience de notre responsabilité : en ces temps anxiogènes et confinés, un conseil de bande son n'est pas anodin. Il est potentiellement aggravant ou au contraire thérapeutique. Le délicieux disque romantique de ce duo dont la voix féminine rappelle la bouderie madonnesque et dont l'inspiration musicale n'est pas étrangère aux Carpenters... tend définitivement vers l'apaisement voire le merveilleux. Plus qu'un conseil, une prescription.

A écouter sur Deezer ici ou sur Spotify là 

TTSO : I need your love (merci à notre abonné Simon F. pour avoir attiré nos oreilles sur cet album)

description