Si vous avez passé la journée à assumer

  • L'Unsa (1er syndicat à la RATP) appelle à une nouvelle "journée noire" dans les transports en Ile-de-France le lundi 17 février, jour de l'examen de la réforme des retraites à l'Assemblée
  • La Chine déclare qu'elle va réduire de moitié ses surtaxes douanières (entrées en vigueur en septembre dernier) sur près de 75Mds$ de produits américains afin de "promouvoir un développement sain et stable des relations économiques et commerciales sino-américaines"
  • Caucus de l'Iowa : selon les derniers résultats publiés aujourd'hui et portant sur 97% des bulletins dépouillés, Pete Buttigieg (26,2%) devance de très peu Bernie Sanders (26,1%). Elizabeth Warren est 3e (18,2%) devant Joe Biden (15,8%)

Si vous n'avez pas vu le discours de Mitt Romney, seul sénateur Républicain à avoir voté l'impeachment de Trump, on vous le conseille. Very impressive.

Y'a (un peu) le feu

Les répliques de la brouille "congé parental" entre le Président et les députés LREM n'en finissent pas. Macron a beau avoir annoncé qu'il allait recevoir -- et câliner -- les députés de son parti mardi prochain à l'Elysée, l'hémorragie continue. Aujourd'hui une nouvelle députée LREM quitte le groupe. C'est la 3e ce mois-ci... et ça n'est pas totalement anodin. Parti avec 314 députés, LREM en est aujourd'hui à 300, si le parti présidentiel continue sur cette lancée (1 départ tous les 2,5mois) ...

… il perdra la majorité absolue (289 députés) avant la fin du quinquennat 

En lire plus dans l'Obs

Bien entendu

... la décision de virer Isabelle Kocher, la patronne d'Engie, n'a été prise QUE pour des raisons strictement business (quoi ?! De la misogynie, qu'allez-vous donc imaginer, ça n'est vraiment pas le style de l'establishment français !) ! Le motif du licenciement : un discours/stratégie du CEO en total décalage par rapport à la réalité de la boîte. Kocher avait décidé de repositionner le groupe sur les services et les énergies renouvelables, alors que ce sont "les activités de trading de gaz et d'électricité et le nucléaire belge qui (tirent) la croissance des bénéfices". 

Résultat, la bourse n'y a pas cru et a sanctionné le titre : depuis l'arrivée de Kocher comme CEO, l'action d'Engie n'a progressé que de 17% vs 35% pour les autres énergéticiens européens. On peut s'arrêter là… ou lire le sujet suivant...

En lire plus dans Les Echos

description
Amusant

Amusant

C'est donc les marchés financiers qui ont eu la peau d'Isabelle Kocher, et les représentants des actionnaires ont bien joué leur rôle de défense de la valeur de l'entreprise. Amusant.

Ce qui nous amuse, c'est que le jour même ou Kocher est débarquée, BlackRock, le plus gros fonds d'investissement mondial émet -- pour la première fois de son histoire -- une déclaration publique de reproche à l'égard d'une de ses participations. La participation ? Siemens (concurrent direct d'Engie). Les reproches de BlackRock ? Ne pas intégrer suffisamment les critères de soutenabilité environnementale dans ses décisions de business

Un caprice de financier greenwahser ? Pas sûr ! Le mois dernier dans sa lettre annuelle à ses actionnaires, le patron de BlackRock a déclaré vouloir "mettre le changement climatique au centre de sa stratégie d'investissement et de se fixer la soutenabilité environnementale comme objectif". BlackRock gère 7 000Mds$ de participations, c'est 180x la valeur d'Engie... mais on est sûrs du bien fondé de la décision du board de l'énergéticien français.

En lire plus dans le FT

En partenariat avec Daniel Féau

L'adresse FÉAU

Bien sûr, vous le savez, au rang des belles adresses parisiennes, les élégants immeubles 1930 de la colline de Passy, offrant une vue panoramique, occupent une place de choix. Mais même au sein de cette élite, il existe une hiérarchie… Pour y trouver les appartements que commercialise Féau dans cet immeuble – qu’habita Arletty – superbement rénové et doté de services haut de gamme (conciergerie privée, salle de sport, studio réservé aux invités des propriétaires, salle de réception…), cherchez sur la marche la plus haute.

Daniel Féau, Belles adresses – À Paris et ailleurs

En voir plus sur le site de Daniel Féau

Lire au lit

"Nue, elle était nue maintenant sous son manteau de fourrure fauve. Le vent de la nuit chargé de l'odeur rugueuse des voiles de lin recueillie au large des côtes, chargé de l'odeur du varech échoué sur les plages et en partie desséché, chargé de la fumée des locomotives en route vers Paris, chargé de l'odeur de chaud des rails après le passage des grands express, chargé du parfum fragile et pénétrant des gazons humides des pelouses devant les châteaux endormis, chargé de l'odeur du ciment des églises en construction, le vent lourd de la nuit, devait s'engouffrer sous son manteau et caresser ses hanches et la face inférieure de ses seins". Robert Desnos - La Liberté ou l'Amour ! (1927)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'ouvrage