Si vous avez passé la journée avec le Boss

  • Bac : alors qu'entre 80 000 et 120 000 copies seraient toujours retenues par les professeurs grévistes, plusieurs jurys refusent de remplacer les notes manquantes par les notes du contrôle continu comme le demande le ministère de l'Education nationale
  • L'Assemblée nationale adopte l'article 1 de la loi contre la haine en ligne qui oblige les plateformes à retirer les contenus "haineux" dans un délai de 24h (cf plus bas)
  • Selon L'Opinion, 2 autres candidats LREM à la Mairie de Paris (Hugues Renson et Anne Lebreton) pourraient également rallier Cédric Villani avant leur audition mardi prochain devant la Commission d'investiture du parti

Fête nationale US : le 4 juillet 1776, les 13 colonies britanniques d'Amérique du Nord signèrent leur Déclaration d'Indépendance. Happy 4th of July !

Vous vous intéressez aux US ? Découvrez notre série de podcasts sur la campagne présidentielle américaine

Canal Plus : saison finale

Canal+ annonce aujourd'hui qu'il va supprimer "au moins" 500 postes en France soit 20% de ses effectifs nationaux. La raison : la concurrence des chaines sportives (BeIn Sport, RMC Sport..), la perte (en 2018, pour la première fois depuis 34 ans !) des droits TV de la Ligue 1 de foot... mais surtout NETFLIX ! Jugez plutôt : en un an Canal+ a perdu 233 000 abonnés alors que Netflix en a gagné 1,5M depuis avril 2018 (soit plus de 100 000 par mois) !

Résultat, Netflix compte 5M d'abonnés en France et est passé devant Canal+ (4,8M d'abonnés directs). On attaque la Saison Finale.

En lire plus dans Le Figaro

Loi dingue : choisissez votre haine

Donc la proposition de loi sur la haine en ligne (aka Loi Avia, aka Loi dingue) a donné lieu à sa première séance d'examen à l'Assemblée hier soir. On n'a pas été déçu. Comme on pouvait s'y attendre les députés se sont écharpés sur l'article 1 qui liste les "haines" qui feront l'objet d'une censure obligatoire. Et chacun de revendiquer un nouvel outrage à inclure dans la loi : anti-sionisme (rejeté), apologie de crime contre l'humanité (adopté), négationnisme (rejeté, alors qu'illégal depuis la Loi Gayssot de 1990 ?!), etc...

Egalement rejeté : "l'agri-bashing", la haine anti-agriculteurs et éleveurs. Ce qui fait dire à l'élu des Côtes d'Armor qui proposait cet amendement : "Vous allez créer deux catégories de violences, celles qui sont admises et celles qui ne sont pas tolérées". Il a parfaitement raison.

En lire plus dans 20 Minutes

description
Doit-on limiter la liberté d'expression ?

Doit-on limiter la liberté d'expression ?

C'est la question à laquelle, en avril 2016, Gaspard Koenig répondait dans un Time To Philo. Manifestement, Macron (inspirateur de la Loi Avia, cf sujet précédent) ne l'a pas lu/compris/retenu. Pour le bénéfice du Président, petit retour sur cette excellente publication qui résume les deux approches possibles sur ce sujet.

D'un côté, la réponse française apportée par les philosophes des Lumières (Voltaire, Diderot) et s'incarnant dans la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (1789) dont l'article 11 garantit la "libre communication des pensées et des opinions", mais précise immédiatement que le législateur condamnera "l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi". Pas de liberté pour les ennemis de la liberté, comme disait le sympathique Saint-Just et comme le propose la loi Avia.

De l'autre côté, la réponse de ces libéraux d'Anglais et en particulier de John Stuart Mill (1806-1873) : aucune outrance, aucun mensonge ne saurait justifier une limitation de la liberté de s'exprimer, car c'est en se confrontant au mal et au faux et en démontrant sa supériorité que la vérité triomphe. Sans ce combat, les justes "s'endorment à leur poste (car) il n'y a plus d'ennemi en présence"... 

… et la vérité devient un "dogme mort". Sur ce coup là, vous nous trouverez fermement dans le camp des Anglais !

description

En partenariat avec le Club Med

Club Med : une bonne question

Cet été, une fois allongé/e au bord d'une piscine ensoleillée il est possible que vous vous demandiez : "existe-t-il vraiment quelque chose de plus agréable que d'être en vacances ?" "Oui" vous répondrait le Club Med : "se faire offrir ses vacances"...  Alors jusqu'au 24 juillet, le Club Med organise un jeu-concours avec Petit Bateau pour vous faire gagner un séjour tout compris d'une semaine en famille au Club et un bon d'achat de 300€ chez Petit Bateau. 

Pour participer, il suffit juste de cliquer ici et se laisser guider pour s'apercevoir que si le bonheur ne s'achète pas, il a un prix : le premier. 

Participer au jeu-concours du Club Med

Lire au lit

"Corps parfait, gréé de muscles comme un navire de cordages et dont les membres paraissent s'épanouir autour d'une toison où se soulève, alors que la femme est construite pour feindre, la seule chose qui ne sache pas mentir chez l'homme". Jean Cocteau - Le Livre blanc (1928)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'ouvrage

description