Si vous avez passé la journée sur le marché

  • Les géants du numérique et une quinzaine de chefs d'Etat réunis à Paris signent "l'appel de Christchurch" visant à renforcer leur lutte contre la propagande terroriste et l’extrémisme violent sur internet
  • Selon Bloomberg, Trump devrait prochainement reporter de 6 mois la hausse prévue des droits de douane sur les importations de voitures européennes aux US
  • Dans une interview, Merkel reconnait avoir une "relation conflictuelle" avec Macron en raison de "différences de mentalité" et de "différences dans la compréhension de leur rôle" 

Guerre commerciale : depuis l'annonce de Trump d'une surtaxe de 25% sur les importations chinoises, l'incide boursier US S&P 500 a chuté de 4,5%. 1 000Mds$ (soit 2/3 de la valeur totale du CAC 40) évaporés en 10 jours #Ouch

Et un degré de plus

... dans la montée de la tension entre Iran et US. Aujourd'hui, les US ordonnent à leur personnel diplomatique non essentiel de quitter l’ambassade de Bagdad et le consulat d’Erbil (Irak). De son côté, l'Allemagne annonce suspendre jusqu’à nouvel ordre ses opérations de formation militaire en Irak. La raison : des informations des renseignements US faisant état de "possible menaces imminentes" de la part des milices chiites pro-iraniennes présentes en Irak. 

La cible : les forces US stationnées dans le pays. Les 5 200 militaires US ont été placés en état d'alerte avancée. On n'est pas hyper sereins non plus.

En lire plus dans Le Monde

Ça se comprend

Lors de sa conférence de presse post Grand Débat, Macron l'avait annoncé : il est prêt à "abandonner" l'objectif de réduction de 120 000 fonctionnaires (dont 50 000 sur le périmètre de l'Etat) sur le quinquennat. A la lecture du rapport de la Cour des Comptes publié aujourd'hui, ça nous semble prudent. Selon la Cour, en 2018, les effectifs de l'Etat n'ont pas reculé mais augmenté : +206 postes. Mais ça n'est pas le plus beau...

… le plus beau, c'était l'objectif que s'était fixé l'Etat en matière de réduction de ses emplois en 2018... -324. Moins Trois Cent Vingt-Quatre. A ce niveau d'ambition, l'abandon devient effectivement compréhensible.

En lire plus dans Le Figaro

description
30 second MBA : Recrutement , les algorithmes marquent des points

30 second MBA : Recrutement , les algorithmes marquent des points

Rien de plus difficile ni de plus humain que de choisir ses collaborateurs… et pourtant, les algorithmes sont de plus en plus utilisés pour trier les CV, voire noter des entretiens enregistrés en vidéo.

Difficile de mesurer leur efficacité, surtout quand la mesure du "succès" des recrues est subjective. Une étude publiée par le très prestigieux Quarterly Journal of Economics a contourné ce problème en se concentrant sur un poste faiblement qualifié, où la performance est quantifiable. Surtout, elle a comparé 445 recruteurs utilisant le même système. 

Parmi eux, beaucoup refusent de suivre "aveuglément" l’avis de la machine. Ce faisant, ils reflètent la pensée dominante : il faut se méfier des algorithmes qui peuvent être dangereusement biaisés ; "l’Homme doit garder la main" ; etc.

Pourtant, 400 000 candidats et 91 000 recrutements plus tard, la réponse est claire. Plus les recruteurs choisissent d’ignorer l’avis de la machine, moins leurs résultats sont bons ! Ils croient apporter de la sagesse et de l’expérience ? Ils n’ajoutent que leurs biais, ou des erreurs aléatoires.  

Une seule étude, un seul poste, certes… Mais les algos progressent tous les jours. Allumez votre webcam, et commencez à vous entraîner !

Toutes les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) bouquin : Vous allez commettre une terrible erreur !

description

En partenariat avec Barnes

Du côté de chez BARNES

Le pitch ? "Maison familiale d'architecte aux prestations luxueuses de 350 m², entièrement climatisée, située dans le quartier vivant de Convention". Les détails : 2 salons dont l'un en mezzanine, un étage parental (suite, salle de bains, dressing, vaste bureau), un étage enfants (3 chambres, chacune avec sa salle de bains), un sauna/hammam, un ascenseur desservant toute la maison du sous-sol à la terrasse : un roof-top de 60 m² arboré et en plein soleil. Parfois, il ne faut pas se contenter du pitch.

BARNES International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

Sécurité nationale

Et si votre application de rencontre préférée (Meetic, Tinder, Happn, …) vous faisait chanter (= blackmail, pas l'Eurovision) ? C'est exactement ce que craignent les US qui viennent de forcer le propriétaire chinois de Grindr à revendre le capital de la dating app gay. La raison : la crainte que le gouvernement chinois ne récupère les données de l'application afin de faire chanter des ressortissants US. Retournez draguer sur Facebook, vos données seront mieux protégées (rires). 

Kunlun Tech (Chine) avait acheté 60% de Grindr en 2016 (à 93M$), monté à 100% du capital depuis, il prévoyait d'introduire l'application à la Bourse de Shenzhen en 2020.

En lire plus dans Le Figaro