Si vous avez passé la journée à Saint-Tropez

  • US : Trump envoie des "soldats armés" à la frontière avec le Mexique après un incident entre la Garde Nationale et des militaires mexicains 
  • Nissan émet une alerte sur ses résultats et réduit largement ses prévisions de profit pour 2018 (2,5Mds€ vs 3,5Mds€ attendus) notamment à cause de la baisse des ventes en Europe et aux US
  • La PM écossaise annonce un probable référendum sur l'indépendance d'ici 2021 afin de choisir entre "le Brexit" et une "Ecosse indépendante, membre de l'UE"

Selon un sondage IPSOS, seulement 42% des Français se disent "certains" d'aller voter le 26 mai lors des élections européennes 

Déjà 32 milliards

C'est, selon le rapporteur général du Budget à l'Assemblée, le montant des baisses d'impôt déjà engagées par Macron pour son quinquennat. Sur ces 32Mds€, 16 sont déjà intervenus dont 11 au profit des ménages (suppression taxe d'habitation, ISF et "flat tax"). 16Mds€ sont encore à venir (suppression totale de la taxe d'habitation, baisse du taux d'Impôt sur les Sociétés)... et tout ça avant même les annonces du Président attendues demain (notamment baisse de l'IR pour les classes moyennes). Yalaaaa !

Selon un rapport Eurostat paru hier, la France se place toujours en tête de la dépense publique en Europe (56% du PIB vs 46% dans l'UE28). Pas de réduction de ce côté là.

En lire plus dans Les Echos

Qui détient la vérité ?

A l'approche des élections européennes, Facebook détaille son dispositif anti fake news : "Dès qu’un vérificateur confirme qu’un article est porteur de fausses informations, nous modifions son classement dans les fils d’actualité. En moyenne, ceci permet de réduire de plus de 80% son nombre de vues". Très bien... et qui sont ces vérificateurs ? Ils sont 5 : 20 minutes, l'AFP, CheckNews (Libération), Les Décodeurs (Le Monde), Les Observateurs (France 24). Quelle que soit notre estime pour ces sources, on est les seuls à être gênés par le pouvoir qui leur est confié ?

Etude Médiamétrie (Juillet 2018) : en France chez les 15-34 ans les réseaux sociaux sont la source d'information privilégiée à 71%

Merci à Guillaume Champeau (Dir. Juridique de Qwant) pour son thread dont nous reprenons les infos dans cet article (voir ici)

description
Best-of 30 second MBA : Les entrepreneurs sont-ils des risque-tout ?

Best-of 30 second MBA : Les entrepreneurs sont-ils des risque-tout ?

Article publié le 14.03.2018

Les entrepreneurs, par définition, sont des preneurs de risque. C’est si vrai que "récompenser ceux qui prennent des risques" est un thème politique porteur. Le créateur, pense-t-on, a un tempérament et un appétit pour le risque qui le prédisposent à entreprendre.

Pourtant, de nombreuses études démontrent que si les entrepreneurs se distinguent du reste de la population, c’est… par une plus grande aversion au risque ! Par exemple, quand ils doivent choisir entre deux loteries, l’une qui offre une petite chance de gagner le gros lot, et l’autre qui offre un gain faible mais très probable, ils sont beaucoup plus nombreux à choisir la seconde option. Bien sûr, les entrepreneurs prennent des risques – mais aussi peu que possible, et en les calculant avec soin. D’ailleurs, ce n’est pas seulement la perspective du jackpot qui les motive : les motivations non-monétaires comme l’autonomie et l’accomplissement personnel comptent aussi beaucoup.

Alors, si vous pestez contre votre patron pusillanime qui répugne à prendre des risques, et si vous imaginez qu’un entrepreneur, lui, jouerait le va-tout sur votre projet préféré, consolez-vous : les meilleures boîtes pour ressentir le frisson du risque, ce sont les plus grosses… où l'on joue avec l’argent des autres !

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) bouquin : Vous allez commettre une terrible erreur !

description

En partenariat avec Barnes

Du côté de chez BARNES

A Courbevoie, au cœur du quartier résidentiel Hoche, BARNES vous ouvre les portes d'un beau jardin arboré de 350 m² au centre duquel trône une belle maison de 176 m² dont la rénovation soignée n'a en rien altéré un charme d'origine qui semble résonner de rires d'enfants. Jamais BARNES ne prétendrait connaître le secret du bonheur familial, il est en revanche assez certain de pouvoir en fournir le cadre.

BARNES International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

Best-of : Non l'homme n'est pas un porc !

Article publié le 09.04.2018

C'est un singe ! Un article paru en mars 2018 dans Scientific American en apporte la preuve irréfutable ! Une équipe de chercheurs a constitué 4 groupes : hommes, femmes, singes mâles, singes femelles, à qui elle a proposé un même choix : regarder des images sexy ou obtenir une petite récompense (de la nourriture pour les singes, de faibles sommes pour les humains). Comme le dit l'ADN, qui reprend l'article : "le résultat fut massif"

"Les représentants masculins, toutes espèces confondues, choisirent de regarder les photos de sexe, allant même jusqu’à payer pour les voir. Les représentantes féminines, elles, se montrant nettement plus circonspectes" CQFD.

En lire plus dans l'ADN