Si vous avez passé la journée dans la forêt

  • Notre-Dame : le gouvernement affirme que la structure de l'édifice "tient bon" mais que des "vulnérabilités" ont été identifiées notamment au niveau de la voûte
  • Le Groupement des entreprises de restauration de monuments historiques (GMH) estime que la restauration de Notre-Dame devrait durer "entre 10 et 15 ans"
  • Macron annule sa conférence de presse prévue demain (mercredi) pour détailler les mesures post Grand Débat et annonce qu'il s'exprimera "en temps voulu" (sur les annonces que devait faire le PR : cf sujets suivants)

Après Pinault et Arnault, la famille Bettencourt Meyers et L'Oréal annoncent avoir fait un don de 200M€ pour la reconstruction de Notre-Dame. Au total, l'ensemble des dons (entreprises et grandes fortunes) dépasse les 700M€

Ce qu'il devait annoncer (ce qui ne coûte rien)

"Un véritable Big Bang institutionnel" dixit Le Monde. Au menu : réduction du nombre de parlementaires, introduction d'une dose de proportionnelle (probablement > 15% des sièges) pour les législatives, facilitation du Référendum d'Initiative Partagée et introduction de Référendums d'Initiative Populaire (une revendication clé des Gilets Jaunes) "circonscrits aux sujets locaux". Egalement envisagée : une assemblée citoyenne de 300 personnes tirées au sort...

… afin de réfléchir à la réforme constitutionnelle.

En lire plus dans Le Monde

Ce qu'il devait annoncer (ce qui se chiffre)

Gel des fermetures d'écoles ou d'hôpitaux. Baisse "significative" de l'IR pour tous les salariés et indépendants et création d'une tranche d'IR supplémentaire pour que l'entrée dans l'impôt soit "moins douloureuse" (Les Echos), suppression de certaines niches fiscales. Evaluation de l'ISF, le PR n'excluant plus le retour possible de cet impôt si les résultats ne sont pas probants. Réindexation des petites retraites sur l'inflation et garantie des pensions alimentaires (cf notre article hier). 

Le gadget sur lequel tout le monde va s'énerver : suppression de l'ENA (et de l'Ecole Nationale de la Magistrature)

En lire plus dans Les Echos

description

Notre-Dame. Tentative d'approche économique

Que ce soit d'un point de vue émotionnel ou patrimonial, ce qui est parti en fumée hier est inestimable (pensez-donc : certains des chênes dont était faite la charpente de Notre-Dame avaient été plantés il y a plus de 1 000 ans !)… néanmoins, vous connaissez notre faiblesse pour les chiffres. On s'est essayé à estimer le CA de Notre-Dame. C'est parti.

En France, on compte environ 90M de touristes étrangers/an. En 2018, ces visites nous ont rapporté 56Mds€ (ça n'est pas rien : à 3Mds près, cela "compense" notre déficit commercial). Une simple division nous apprend donc qu'un touriste étranger rapporte 622€ de CA à la France.

Chaque année, Notre-Dame attire 14M de touristes dont 75% d'étrangers (estimation) soit 10M de visiteurs non français. Si on fait l'hypothèse que 90% d'entre eux viendraient à Paris avec ou sans visite de Notre-Dame, mais que pour 10% la visite de la cathédrale est ce qui a motivé/décidé du voyage, on arrive à 1M de touristes étrangers entièrement "attribuables" à Notre-Dame/an.

1M x 622€ = 622M€/an. Pas exactement de quoi faire bouger le PIB, mais pas sûr pour autant que nos 400€ suffisent à tout compenser (voir sujet suivant)

Voir l'étendue des dégâts sur Notre-Dame (avec un zoom XXL)

description

Ni Pinault, ni Arnault

… simplement TTSO. Certes, ça rime mais (malheureusement) la comparaison s'arrête là. N'étant ni François-Henri ni Bernard, ça n'est donc ni (respectivement) 100M€ ou 200M€ que nous apporterons à la reconstruction de Notre-Dame, mais notre tarif habituel de 200€ par faute d'orthographe. Fort "heureusement" notre édition d'hier fut assez généreuse en bourdes de relecture. Mille excuses à vous...

… et, à la cagnotte ouverte par la Fondation du Patrimoine pour la reconstruction de Notre-Dame : 400€. A chacun selon ses moyens.

Faire un don à la Fondation du Patrimoine