Si vous avez passé la journée dans les Fables

Si vous avez passé la journée dans les Fables

  • Le Conseil constitutionnel, saisi par Macron, censure l'interdiction administrative de manifester votée dans la “loi anticasseurs” pour les personnes représentant "une menace d’une particulière gravité"
  • Dans une interview à LCI/TF1 réalisée avant sa nouvelle arrestation Ghosn dénonce des "mensonges qui confinent à l'acharnement" et demande de l'aide à la France pour "préserver ses droits"
  • Mike Pompeo (Sec. d'Etat US) appelle la France à renoncer à sa taxe sur les GAFA

Après 3 mois consécutifs de hausse (+8 points), la côte de popularité de Macron retombe à 28% (-3 points). Source : sondage Elabe

L'heure des comptes

Alors que Macron concluait aujourd'hui le Grand Débat par un déplacement en Corse sur fond de contact rompu avec les nationalistes, Sebastien Lecornu et Emmanuelle Wargon, les ministres chargés du suivi de la consultation nationale en communiquent les comptes. 16 000 communes auront ouvert des cahiers de doléances et 2M de contributions auront été reçues par internet. Au total 1,5M de Français auront participé au débat (dont 500 000 dans les réunions locales). Y'a plus qu'à...

Précision de Lecornu : le coût du Grand Débat pour les finances publiques s'élève à 12M€, soit bien moins qu'une élection présidentielle (250M€ selon le ministre)

En lire plus dans Public Sénat

Petit rappel

En refusant sa retraite chapeau à Ghosn, le Conseil d'Administration sanctionne, aux termes mêmes du communiqué de presse annonçant sa décision, "les atteintes aux principes éthiques du groupe" de son ancien PDG. Quelle exemplarité ! Et quelle rigolade ! Plus de 50% des membres de ce Conseil d'Administration, sont rigoureusement ceux qui, en 2016, avaient choisi d'ignorer le vote des actionnaires de Renault qui s'étaient prononcés CONTRE la rémunération de Ghosn. 

Le Monde titre aujourd'hui "Renault referme violemment la porte sur les années Ghosn"… une violence d'autant plus grande qu'elle succède à une docilité d'égale amplitude

En lire plus dans Le Monde

description
Pendant ce temps là

Pendant ce temps là

Croyez-le ou non la France continue à faire envie. Et plus que jamais !

Le rapport de Business France qui fait le point sur les investissements étrangers dans notre pays est sorti ce matin et c'est bien simple, les chiffres n'ont jamais été aussi bons. Depuis 5 ans, la hausse atteint 30% dont 20% pour les deux dernières années, et en 2018, à la faveur d'une nouvelle progression (+2%), on atteint même le plus haut historique. France is back !

Au total, en Europe, France is n°1 : nous captons 20% du total des investissements étrangers sur le Continent, c'est mieux que le UK (16%, merci le Brexit !) et mieux que l'Allemagne (14%)

Le plus beau ? Selon Business France, les Gilets Jaunes n'ont pas calmé la dynamique : "sur les trois premiers mois de 2019 on constate une hausse des projets de 20%". Yalaaa !

Qui investit en France ? n°1 les US (18% du total des montants), n°2 les Allemands (14%). Plus belle progression en 2018 : investissements UK : +33%. Merci le Brexit (bis)

En lire plus dans Les Echos

description

En partenariat avec le Club Med

Club Med : tout le monde sur le pont

Avec mai qui approche, on a toujours le même réflexe : regarder quels jours tombent les 1er et 8 mai. Cette année : un mercredi, parfait pour un pont XXL. Cette bonne nouvelle devrait suffire à provoquer un 2ème réflexe tout aussi incontrôlable : l’envie de partir au soleil. Oui, mais au Club Med. Car avec son offre "Courts Séjours", le Club vous offre des destinations de rêve (à moins de 2h d’avion) pour retrouver ses sensations au tennis ou au golf ou juste couper quelques jours avant l’été...

Marrakech, Da Balaia au Portugal, Opio en Provence... : peu importe votre choix, ce sera forcément un bon réflexe. 

Découvrir les Courts Séjours du Club Med

Lire au lit

"Cela a duré plus d'une heure en effet, mais elle était assise sur ce fauteuil, nue, et on lui défendait de croiser les genoux ou de les rapprocher l'un de l'autre. Et comme il y avait en face d'elle une grande glace, du haut en bas de la paroi, elle se voyait, ainsi ouverte, chaque fois que son regard rencontrait la glace". Pauline Réage - Histoire d'O (1954)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique.

Se procurer l'ouvrage