Si vous avez passé la journée à gazouiller

  • Delevoye (Haut Commissaire à la réforme des retraites) demande une "clarification" au gouvernement et menace de démissionner si l'exécutif décide de toucher à l'âge de départ à la retraite (cf plus bas) 
  • Brexit : Juncker (président de la Commission européenne) affirme que si le UK n'adopte pas d'ici le 12 avril le deal négocié par May, "aucune nouvelle extension courte ne sera possible"
  • Le conseil d'administration de Renault décide de supprimer la retraite chapeau de Ghosn (770 000€ annuels)

Ghosn se crée un compte Twitter personnel aujourd'hui et il y annonce qu'il tiendra une conférence de presse le 11 avril pour "dire la vérité" et "expliquer ce qu'il se passe". Un détail : sa caution lui interdit d'utiliser internet.

Opération déminage

En visite en Bretagne pour son avant-dernière participation au Grand Débat, Macron déclare : "le risque serait de dire que « la réponse au débat, c'est 66 millions de réponses et ne bougez pas, j'ai mon chéquier dans la poche » (…), vous trouverez toujours des gens qui diront  « moi on ne m'a pas répondu » (...), il ne faut pas oublier que les solutions répondront à un sens du collectif et qu'il n’y aura pas de sortie positive si chacun ne prend pas sa part de responsabilité".

Traduction : Grand Débat ou pas, la réalité (et la limite des moyens) reste la même, il y aura donc des déçus. #ManagingExpectations

En lire plus dans Le Figaro

La maison est-elle tenue ?

Selon le Canard Enchaîné du jour, Macron, exaspéré, a fermement prévenu ses ministres : "sur la réforme des retraites, c'est moi qui trancherai. Arrêtez de lancer des ballons d'essais sur ce dossier". Dans le viseur, Buzyn et son va-et-vient sur l'âge de la retraite ("je suis pour son recul" le dimanche, "je n'ai jamais dit ça" le lundi). L'avertissement n'a pas l'air de trop impressionner Darmanin qui cette semaine qualifie de "bonne idée" le recul de l'âge de la retraite

… et Le Maire qui ce matin dans Les Echos appelle à ne "pas fermer" le débat sur l'allongement de la durée de cotisation. On comprend la nervosité de Delevoye.

En lire plus dans Le Monde

description

30 second MBA : Carlos contre Carlos

Petite description du management style de Carlos Ghosn (relaté par Vanity Fair) : en 2014, au sommet de sa gloire, il conclut un speech aux managers de Nissan à Yokohama, par… "« S’il y a un point que vous n’avez pas compris, dites-le ». Personne ne se manifeste. Il insiste. Nouveau silence. Il salue l’assistance et file en un éclair".

Le contraste est frappant avec son ex-dauphin Carlos Tavares, aujourd’hui PDG de PSA. La recette de son (éclatant) succès ? "D'abord s'appuyer sur une équipe compétente, pluridisciplinaire, et l'écouter". Résultat : "Il m'arrive assez souvent de changer d'avis en écoutant les arguments mis sur la table. Et là je me dis que j'ai bien fait de me taire".

Tavares n’est pas un adepte de la "pyramide inversée" ni du "leadership serviteur". C’est lui le boss et il assume : "A la fin, je reformule et je tranche", explique-t-il. Simplement, avant… il se tait et il écoute. "C'est dur, mais j'ai appris à me soigner", dit-il. Et si on essayait tous ?  

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) bouquin : Vous allez commettre une terrible erreur !

description

En partenariat avec Barnes

Du côté de chez BARNES

La Normandie est un dilemme : faut-il en préférer la campagne ou les plages ? A cette question éternelle, BARNES propose une réponse. Magnifique. Une villa normande de 7 pièces, construite en 2018 avec de très beaux matériaux offrant tout le confort d’une conception et d’équipements modernes et s’agrémentant d'une piscine chauffée. Le tout à 5 minutes de Deauville et de ses plages. La Normandie, toute la Normandie, sans le dilemme.

BARNES International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

Repoussons l'âge de la retraite !

Car, quelles que soient les décisions du gouvernement (cf plus haut), en matière sexuelle, elle pourrait sonner pour tout le monde en 2030. C'est ce qu'annonce le Pr. Spiegelhalter, grand statisticien et enseignant à Cambridge, qui observe la baisse tendancielle de nos rapports sexuels sous l'effet de notre préférence pour les écrans : en moyenne 5 rapports/mois en 1990 (avant internet), 3 en 2010... et selon ses estimations 0 en 2030. Repoussons tous l'âge de la retraite !

Selon une étude UK parue en mai 2018, le pic de consommation internet s'est déplacé de la journée vers le créneau 22h-23h. La raison : Netflix. La conséquence : … 2030 !

Meet Prof. Spiegelhalter (conf. Sur son livre Sex By Numbers)