Si vous avez passé la journée à penser à lui/eux

Si vous avez passé la journée à penser à lui/eux

Italie : les 2 leaders de la coalition au pouvoir (Luigi Di Maio et Matteo Salvini) appellent les gilets jaunes français à "ne pas faiblir" dans leur combat contre un "président gouvernant contre son peuple" - Gilets jaunes : l'ex-boxeur accusé d'avoir frappé des gendarmes samedi s'est rendu à la police et a été placé en garde à vue - Nouveau record pour l'immobilier à Paris : en 2018, le prix du m2 a atteint 9452€ (+ 4% vs 2017). C'était 8000€/m2 en 2015 et 3000€ en 2001.

Reposé/e après le break de Noël ? Nous on est en pleine forme et hyper contents de vous retrouver ! Bonne année lectrices et lecteurs adorés ;)

Phase 2 (?)

C'est ce qui semble se profiler pour les gilets jaunes en cette rentrée. Du côté du gouvernement, on passe au bâton : Philippe est au 20h00 de TF1 ce soir pour annoncer "des mesures d'ordre public pour faire face aux violences inacceptables". Du côté des manifestants, ça se structure : Jacline Mouraud figure "historique" du mouvement annonce la création d'un parti : Les Émergents, ayant vocation à rassembler tous ceux qui sont "contre la violence mais veulent devenir une force de proposition".

De son côté Chantal Jouanno, en charge du grand Débat national, déclare qu'"aucun thème ne sera interdit (y compris) le mariage pour tous". Ça promet.

Sur les thèmes probables du référendum (re)voir ce que disait François Sureau il y a 10 jours

CES : Cocorico (de rigueur)

Donc demain, mardi 8, s'ouvre le Consumer Electronic Show, la fête de la Hi-Tech mondiale, à Las Vegas. Un triomphe français. Cette année la France sera représentée par 420 entreprises et start-up. Nous sommes la 2e délégation étrangère (= hors US) -- seule la Chine nous bat -- et même la 2e si on ne compte que les start-up. Mieux, dans le pavillon star du CES (le pavillon Eureka) nous faisons jeu égal avec les US (1 start-up sur 4 est française). Unbeattable !

Un point tout de même, au dire même de Business France (l'organisme chargé de la promotion de l'internationalisation de nos entreprises) : "75% des start-ups françaises présentes au CES ont bénéficié d'un soutien public"… lire article ci-dessous

En lire plus dans Les Echos

description
Si donc l'Etat…

Si donc l'Etat…

... est au centre des start-up françaises (cf article précédent), une question doit être posée : en matière de tech, l'Etat est-il clairvoyant ? Tarik Krim, le fondateur de Netvibes et l'un des pionniers de l'internet français, entreprend d'y répondre dans une (excellente) tribune du Point. Son sous-titre : la politique numérique française est "une tragédie en 3 actes".

Acte 1 (80s-2012) "les 30 honteuses du numérique" : le démantèlement de notre industrie informatique et électronique grand public par "une petite élite arrogante et dénuée de vision stratégique". Et Krim de citer l'abandon des travaux pionniers -- et français ! -- du codage internet au profit du Minitel, la vente de Thomson ("ça ne vaut rien, juste un franc symbolique", Alain Juppé, Premier ministre, 1996) -- et de ses brevets (numérisation musicale ou vidéo, rien de grave...) -- aux Chinois ou le fossoyage d'Alcatel...

Acte 2 (2012 à aujourd'hui) la "capitulation" vis-à-vis des GAFAM. L'Etat français permet aux géants US d'"intégrer leur techno au cœur de l'Etat" : l'Education nationale noue des partenariats avec Facebook ou Google, "la société de big data Palantir, proche des services secrets US, conclut des contrats avec la DGSI et (...) Airbus", Macron nomme John Chambers, le patron de CISCO, ambassadeur de la French Tech (!)

L'acte 3 (selon Krim) se joue maintenant et doit permettre de créer un web respectueux de nos libertés et de nos data. L'Etat français aurait un plan (cf notre visuel)

Lire la tribune de Krim (dans Le Point)

description

Eurotunnel : Beyond Brexit

Le Brexit, c'est dans 81 jours et, oui, de nombreuses questions demeurent. Mais une chose est sûre, quoi qu'il arrive le 29 mars, Eurotunnel se prépare à y faire face. Depuis plus de 2 ans, il investit, forme et mobilise ses équipes pour continuer à assurer dans la sécurité et dans la fluidité, ce lien vital qui chaque année permet le transit de 20 M de voyageurs et d'un quart des échanges entre le Royaume-Uni et l'Europe continentale. #BrexitandBeyond

Eurotunnel, relier l'Angleterre à l'Europe. Avant le Brexit. Pendant. Et au-delà.

En voir plus sur Eurotunnel et le Brexit

Commençons donc l'année

...avec Yann Moix (né en 1968). Non pour la confondante cuistrerie de sa confidence à Marie-Claire "je suis incapable d'aimer une femme de 50 ans" parce que "un corps de femme de 50 ans n'est pas extraordinaire"… mais pour les réponses qu'elle a suscitées de la part de nos copines 1) Sophie Fontanel qui pointe que "personne n’a dû t’apprendre, Yann, que ce qui est vraiment extraordinaire, sort souvent de l’ordinaire" (bien vu) avant de conclure "Bonne route, gilet jeune !" (excellent)

… et 2) Colombe Schneck qui publie le cliché suivant (à découvrir dans l'article de Sophie Fontanel dans l'Obs). A Sophie, comme à Colombe : un Grand Prix TTSO très très admiratif et éternellement séduit.

Lire l'article de Sophie Fontanel dans L'Obs