Si vous avez passé la journée en Renault

Si vous avez passé la journée en Renault

Renault-Nissan : Le Maire affirme que Ghosn n'est plus en "état de diriger le groupe" même si l'Etat ne demande pas son "départ formel". Une "gouvernance intérimaire" devrait être mise en place - La CGT appelle "tous les citoyens" à une manifestation le 1er décembre pour "plus de justice sociale", FO Transports annonce rejoindre le mouvement des "gilets jaunes" - La justice ouvre une enquête préliminaire sur les comptes de campagne de La République en Marche (144 000€ de dons reçus sans origine identifiée)

Le parquet de Tokyo confirme la garde à vue (GAV) de Carlos Ghosn. Au Japon, une GAV peut durer jusqu'à 23 jours (en France, sauf exceptions c'est 24h maximum)

Ghosngate : jour 2. Jour du complot

C'est donc la théorie du jour : la chute de Ghosn serait made in Japan. Les éléments du complot : Nissan pèse à présent bien plus lourd que Renault (90Mds€ de CA pour Nissan vs 60 pour Renault), or (1) l'alliance Renault-Nissan imaginée par Ghosn en 1999, quand Nissan coulait, reflète les positions de forces d'alors (Renault a 43% du japonais, Nissan 15% du français). Or (2) depuis septembre sur le marché la rumeur est que l'Etat français pousse à la fusion des deux groupes...

… Nissan (valorisé 3x plus cher que Renault) serait totalement opposé à cette "absorption". La déstabilisation du patron français serait donc pilotée par le management japonais pour marquer/protéger son indépendance et son pouvoir de négo avant les grandes manœuvres. A suivre

En lire plus dans Capital

LA bonne question

Nous a été posée hier soir par notre copain Olivier Sibony avec qui nous partagions une assiette de pâtes dans un resto italien (on ne vous cache rien). Sibo : "tu imagines un peu que le prélèvement à la source, qui est LA réforme dont l'impact psychologique potentiel -- baisse de la somme sur la feuille de salaire -- foutait le plus les jetons à Macron et au gouvernement alors que les circonstances et leur popularité étaient plutôt bonnes,...

… tu imagines donc que cette réforme, va prendre effet le 1er janvier, et affecter une population dont une bonne portion est déjà en train de manifester contre l'essence chère et la baisse du pouvoir d'achat ?" On a trouvé que c'était une excellente question, et du coup, on publie sa chronique un jour plus tôt. Elle aussi on l'a trouvée excellente.

description
30 second MBA : Les gilets jaunes et la gestion du changement

30 second MBA : Les gilets jaunes et la gestion du changement

Un objectif sur lequel tout le monde est d’accord. Des changements fiscaux qui ne font que corriger un déséquilibre absurde entre essence et diesel. Des aides ciblées pour en atténuer les effets sur le prix des carburants (moins chers, d’ailleurs, qu’avant le choc pétrolier). Et tout ça donne… 290 000 personnes dans les rues, un mort, 400 blessés. 

Des "Gaulois réfractaires" ? Pas seulement. L’une des causes de ce désastre, c’est un phénomène que tout manager doit connaître : l’aversion à la perte. Tous, nous attachons plus d’importance à une perte qu’à un gain du même montant. Ça semble évident… et pourtant, nos gouvernants, passionnément rationnels, continuent à penser – par exemple – qu’un chèque énergie de 200€ compense 200€ de coûts de gazole supplémentaire.

L’aversion à la perte contribue à expliquer la difficulté de toutes les réformes, pour l’Etat comme pour votre organisation. Dès que certains perdent quelque chose (même compensé par ailleurs), ils se mobilisent. Les gagnants, eux, sont nettement moins motivés : on voit rarement des défilés pour soutenir une réforme… 

Imaginez, alors, une brillante idée qui donne à tout le monde le sentiment de perdre. Ou plutôt, n’imaginez pas : attendez fin janvier et le prélèvement à la source. Il fallait y penser...

Toutes les semaines, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) bouquin : Cracked It! 

description

With a little help from Google

Vous faites des bilans de santé de temps en temps, vous vérifiez vos comptes en banque régulièrement, mais côté numérique, depuis quand n’avez-vous pas fait le point sur vos options de confidentialité ? Ne répondez pas tout de suite - faites d’abord votre Check-up Confidentialité depuis votre compte Google, vous obtiendrez une vision globale sur le partage de vos informations personnelles et vous pourrez définir les paramètres qui vous conviennent.

Historique de recherche, géolocalisation, préférences publicitaires : choisissez ce que vous souhaitez partager… Ou pas. With a little help from Google

La Q de la semaine

Mercredi dernier nous apprenions que 60% des Américains avaient déjà transformé leur véhicule en terrain de jeu sexuel. Nous ajoutions que nous espérions que lesdits véhicules étaient à l'arrêt au moment des ébats. Depuis, et alors qu'en France, entre prix du plein et barrages routiers, il devient sage de couper son moteur, on se pose une question : avez-vous (vous aussi) déjà fait l'amour dans une voiture ?

Résultats du sondage précédent : Pensez-vous que le sexe console ? Oui : 77% ; Non : 23%

Participer à notre grande enquête nationale