Si vous avez passé la journée sans rigoler

Si vous avez passé la journée sans rigoler

Démission de Hulot : l'Elysée annonce un remaniement pour le remplacer mais "pas dans l'immédiat" (= jeudi voire lundi) - Escalade de la tension US-Corée du Nord : James Mattis (sec. d'Etat à la Défense) prévient de la reprise au printemps 2019 des manœuvres militaires US/Corée du Sud - Sur Twitter, Trump accuse Google de "truquer" son algorithme afin de ne faire remonter que les actualités et les médias lui étant défavorables (CNN et autres “fake news media”) 

Avec le départ de Hulot, la France va connaître son 14ème ministre chargé de l'écologie en 20 ans (soit un nouveau ministre tous les 18 mois). 

Comme d'hab

Heureusement qu'Hulot a démissionné car sinon aujourd'hui, l'actu, c'était figures imposées à l'université d'été du MEDEF. Acte 1 : Roux de Bézieux, le nouveau patron, demande des "preuves d'amour (et non pas des déclarations)" au gouvernement. Acte 2 : Edouard Philippe vient rassurer les troupes en insistant sur l'engagement de l'exécutif en faveur de la "compétitivité et de (la) constance en matière de fiscalité et de coût du travail".

Le PM renforce son point en déclarant "Nous avons pris des engagements clairs (baisse de l'impôt sur les sociétés, …) et nous ne les remettrons pas en cause d'ici à la fin du quinquennat".

En lire plus dans Le Figaro

Comme d'hab (2)

Les échanges convenus Medef ("aidez-nous")/gouvernement ("notre engagement pour les entreprises est total") nous invitent donc à rappeler -- comme d'hab -- quelques chiffres. Selon COE-Rexecode depuis 2011 les prélèvements fiscaux en France ont augmenté d'environ 60Mds€, or, cette charge supplémentaire a été supportée à 90% par les ménages et à 4% par les entreprises... et à 0% par l'Etat (dont la dépense augmentait de plus de 100Mds€ sur la période). 

Entre un Etat qui ne maîtrise pas sa dépense et des entreprises qui refusent avec succès (et à bon droit) d'en supporter le poids, l'histoire d'amour, nous, on y croit. On en connait aussi les cocus.

En voir plus sur l'étude COE Rexecode

description
Sommes-nous trop c… pour Hulot ?

Sommes-nous trop c… pour Hulot ?

Pour expliquer sa démission, Hulot avance qu'il s'est senti "tout seul", sans personne "derrière (lui)". En clair l'ex-ministre d'Etat s'accuse de ne pas être parvenu à convaincre la majorité de l'urgence et de la gravité de la cause environnementale. L'Académie des Sciences Américaine a peut-être l'explication. Et elle dédouane Hulot. 

Le Journal of Proceedings of the National Academy of Sciences (US) a publié hier une étude menée (entre autres) par des chercheurs de l'université de Yale, selon laquelle l'exposition à un air pollué (ce qui est le cas de 95% de la population de la planète) provoque d'énormes ("huge") réductions de l'intelligence humaine. Plus précisément, l'étude estime qu'en moyenne l'air pollué que nous respirons nous fait régresser de l'équivalent d'une année d'éducation (vous pensiez avoir le bac ? Think again, vous n'avez pas dépassé le niveau première !)

Spécialement affectés : les hommes de plus de 64 ans. Chez eux, l'air pollué fait régresser de "plusieurs années". Il nous semble que dans un pays où plus de 65% des parlementaires sont des hommes et près de 50% d'entre eux dépassent les 60 ans, cette étude peut aider à comprendre notre incapacité à agir sérieusement en faveur de la planète.

En lire plus dans le Guardian

description

Monoprix : Back to Cool

Les vacances sont terminées ? Vivent les vacances ! Pour la rentrée, Monoprix - la marque favorite des écoliers élégants - prolonge l'été et fait souffler l'esprit côte basque sous les préaux. En rouge, en bleu et en noir, en bombers et en marinières, le chemin de l'école a gardé toutes les couleurs des vacances. #BackToSchool #BackToCool #Monoprix

Jusqu'au 10 septembre, avec la carte Monoprix : -30% sur une sélection de mode bébé et enfant

Découvrir la mode enfant Monoprix de la rentrée

La (traditionnelle) Q de la rentrée

"Alors, ces vacances ?" : vous n'en pouvez déjà plus de cette interrogation dont, de l'ascenseur du bureau à la machine à café, on vous poursuit depuis hier ? C'est pourtant celle que nous vous posons ce soir, seulement ce qui nous intéresse, nous, c'est précisément les histoires que vous n'avez PAS racontées en staff meeting de rentrée : sexuellement, quel bilan faites-vous de votre été ?

Rappel des résultats de notre Q du 10/07/2018 : Quelles sont vos espérances sexuelles pour cet été ? Les plus hautes : 21% ; Bonnes : 30% ; Moyennes : 13% ; Déprimées : 36%

Participer à notre grande enquête nationale