Si vous avez passé la journée au port

Si vous avez passé la journée au port

Birmanie : un rapport de l'ONU réclame la poursuite par la justice internationale du chef de l'armée birmane pour "génocide" et "crimes contre l'humanité" envers les Rohingyas - Bruno Le Maire reconnaît que le déficit public français devrait atteindre les 2,6% du PIB cette année (vs 2,3% espérés jusqu'alors) - Trump annonce la fin de l'ALENA (accord de libre-échange Mexique-US-Canada) après l'obtention d'un nouveau deal commercial avec le Mexique. Le Canada sera libre d'y participer si celui-ci négocie "de manière équitable"

Forte hausse du chômage en juillet : +0,5% (soit 26 200 demandeurs d'emploi supplémentaires de catégories A, B et C) un record sur un mois depuis 1996. 

Diplomatie française : le programme

Devant les ambassadeurs réunis à l’Elysée, Macron expose les grandes lignes de la diplomatie française pour l’année. Le Président annonce qu'il présentera "dans les prochains mois" un projet de sécurité pour l'Europe qui "ne peut plus remettre sa sécurité aux seuls Etats-Unis", défend le multilatéralisme auquel Trump "tourne le dos" et s'engage à réformer le G7 (que la France présidera en 2019) afin qu'il cesse d'être "un théâtre d'ombres qui a montré nos divisions". 

L'analyse macronienne : le réveil des extrêmes et des nationalismes est le prix d'une ambition européenne "affadie" et nous impose de "redoubler d'effort" car "l'Europe doit devenir cette puissance qui apportera des solutions à nos problèmes". 

En lire plus dans Ouest France

LA bonne nouvelle de la rentrée

Juste avant les vacances, nous rapportions avec angoisse que la faible production de rosé en 2017 allait peut-être nous empêcher de nous désaltérer en rentrant de la plage. Que vous ayez (ou non) souffert de la soif cet été, voilà qui devrait vous rassurer : le ministère de l'Agriculture annonce que -- malgré la canicule -- en 2018 la production de vin en France augmentera de 25%. Notre rentrée 2019 se présente sous les meilleurs auspices (de Beaune / sorry). 

Mieux : en Champagne, la récolte 2018 dépassera de 39% les volumes de 2017. 

En lire plus dans Challenges

description
Votre rentrée, c'était la fête !

Votre rentrée, c'était la fête !

Quelle qu'ait été la lourdeur de la boule qui pesait sur votre estomac en franchissant la porte du bureau ce matin, par rapport à celle de Macron/Philippe, votre rentrée, c'était la fête. Jamais la réussite de l'ambition réformatrice du Président n'a semblé plus difficile.

La raison : la croissance. Non seulement la France restera à la traîne de la Zone Euro en 2018 et 2019, mais sur l'ensemble de son quinquennat, Macron pourrait en venir à regretter "le bol" de Hollande. Parfaitement.

Sur les 5 ans de Hollande, la croissance, certes anémique, a augmenté chaque année (allant de 0,3% en 2012 pour arriver à 1,2% en 2016 et 2,2% en 2017)… or pour Macron, les prévisionnistes ne sont pas loin d'envisager le contraire. Selon COE-Rexecode (peu suspect de catastrophisme gauchiste), la croissance va baisser chaque année, partant de 1,7% en 2018 pour toucher un plus bas (1%) en 2020 et repartir vers (seulement) 1,3% en 2022.

Pour caractériser le quinquennat macronien, JM. Vittori (Les Echos) parle de "présidence inversée" par rapport à celle de Hollande (baisse vs hausse de la croissance). Toute "inversée" qu'elle soit il est souhaitable qu'elle n'aboutisse pas au même résultat. Et pas seulement pour Macron.

Wow, en un an quelle différence ! Regardez notre article de rentrée 2017 ("Best rentrée ever")

description

Une histoire et au lit

Cette rentrée, partons sur de bonnes bases ! Désormais, tous les lundis, le dernier sujet de TTSO mènera celles et ceux d'entre vous qui le voudront vers le podcast d'une lecture érotique de nos copines du Verrou (formidable site offrant des enregistrements d'extraits de textes -- adultes -- très bien choisis et lus avec un égal talent). Tous les lundis, dans TTSO, ce sera donc : une histoire et au lit !

Ce soir, Anais Nin (auteure adorée de la rédaction) nous transporte sur un grand tapis de fourrure blanche en compagnie de Bijou, Elena et Leïla…

Ecoutez l'extrait (sur le Verrou)