Si vous avez passé la journée à bricoler

Si vous avez passé la journée à bricoler

Le UK annonce l'expulsion de 23 diplomates russes accusés d'être "des agents de renseignements non déclarés" et la suspension des "contacts bilatéraux de haut niveau" avec la Russie - Bruno Le Maire annonce que l'Etat va assigner Google et Apple en justice pour pratiques abusives à l'encontre des développeurs d'applications (commercialisées sur App Store et Google Play) / cf art. suivant - Betrand Delais (réalisateur de documentaires d'entretiens avec Macron et soutien du PR) nommé à la tête de La Chaîne Parlementaire

"Nous sommes juste une race avancée de singes sur une petite planète d'une étoile ordinaire. Mais nous pouvons comprendre l'univers. Cela fait de nous quelque chose de très spécial".  Stephen Hawking (8/01/1942 - 14/03/2018)

A propos d'attaquer Google & Apple

Voilà ce que nous confiait il y a quelques temps un dirigeant français d'une des plus grosses boîtes de tech US : "Ces conflits avec Bercy, ça me fait presque mal au coeur : nous on arrive avec des armées d'avocats des meilleurs cabinets mondiaux, payés des ponts d'or et bossant full time pour nous... et en face on trouve 3 énarques, gérant 40 dossiers et totalement débordés de travail. On n'en fait qu'une bouchée". 

Le marché des app que veut réguler Le Maire, c'est 60Mds$/an (dont environ 30% vont à Apple et Google) et 35% de croissance en 2017. Ca devrait payer quelques avocats.

Surprises olympiques : c'est parti !

Anne Hidalgo l'avait promis, les JO de Paris (2024) ne seraient pas "dispendieux". C'était une bonne nouvelle ET un exploit car selon une étude de l'Université d'Oxford en moyenne, de 1960 à 2012 les JO ont dépassé leur budget initial de 179%. Las... aujourd'hui Le Parisien révèle que l'Inspection Générale des Finances s'apprête à remettre une "note d'alerte" au gouvernement sur les "risques réels de surcoûts importants" que présentent déjà les chantiers engagés. C'est parti.

Le budget initial des JO de 2024 (à Paris) s'élève à 6,8Mds€ (3,8Mds d'organisation financés par le CIO et 3Mds de construction financés à 50/50 Etat & Collectivités / acteurs privés). 

En lire plus dans Le Parisien

description
30 second MBA : Les entrepreneurs sont-ils des risque-tout ?

30 second MBA : Les entrepreneurs sont-ils des risque-tout ?

Les entrepreneurs, par définition, sont des preneurs de risque. C’est si vrai que "récompenser ceux qui prennent des risques" est un thème politique porteur. Le créateur, pense-t-on, a un tempérament et un appétit pour le risque qui le prédisposent à entreprendre.

Pourtant, de nombreuses études démontrent que si les entrepreneurs se distinguent du reste de la population, c’est… par une plus grande aversion au risque ! Par exemple, quand ils doivent choisir entre deux loteries, l’une qui offre une petite chance de gagner le gros lot, et l’autre qui offre un gain faible mais très probable, ils sont beaucoup plus nombreux à choisir la seconde option. Bien sûr, les entrepreneurs prennent des risques – mais aussi peu que possible, et en les calculant avec soin. D’ailleurs, ce n’est pas seulement la perspective du jackpot qui les motive : les motivations non-monétaires comme l’autonomie et l’accomplissement personnel comptent aussi beaucoup.

Alors, si vous pestez contre votre patron pusillanime qui répugne à prendre des risques, et si vous imaginez qu’un entrepreneur, lui, jouerait le va-tout sur votre projet préféré, consolez-vous : les meilleures boîtes pour ressentir le frisson du risque, ce sont les plus grosses… où l'on joue avec l’argent des autres !

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son très bon bouquin : Réapprendre à décider

description

Du côté de chez BARNES

Si l’on devait réfléchir à 3 adjectifs définissant l’appartement parisien idéal, calme, lumineux et spacieux viendraient rapidement en tête. Ce sont donc les portes de l'idéal que BARNES nous invite à ouvrir cette semaine avec ce duplex de 220 m2 situé en derniers étages d’un immeuble des années 30 du 20e arrondissement et complété par une terrasse de 40 m2 et par une piscine intérieure. De quoi repousser les limites de l'idéal. 

BARNES International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

EN-FIN !

Voilà ce que nous avons lu dans une étude scientifique que vient de publier le très sérieux Journal of Sexual Medicine : "la sexualité masculine a été sous-estimée et considérée comme mécanique et simple (stimulation - érection - éjaculation)… or ce qui est clair c'est qu'elle est considérablement plus complexe que ce que nous pensions : une érection rigide ne suffit pas à expliquer le fonctionnement (sexuel) des hommes". Voilà des années que nous proclamons ça !

Recevoir aujourd'hui une confirmation scientifique de notre conviction ne fait pas de nous des Stephen Hawking, mais nous fait quand même immensément plaisir !

En lire plus dans PsyPost