Si vous avez passé la journée à faire des fiches

Si vous avez passé la journée à faire des fiches

Michel Barnier (négo de l'UE pour le Brexit) présente une 1ère version du traité scellant le divorce UK-UE (voir sujets suivants) - Un rapport de l'ONU (pas encore publié mais cité par Associated Press) révèle que la Corée du Nord aurait aidé matériellement la Syrie à fabriquer des armes chimiques - Selon les dernières données de l'Insee sorties aujourd'hui, la croissance française a atteint 2% en 2017 (0,1 point de plus que prévu), meilleure performance depuis 2011. 

Mort de Pierre Milza (16 avril 1932 - 28 février 2018), immense professeur d'histoire, auquel TTSO -- parmi tant d'autres -- doit énormément. Respect et gratitude infinis.

Inacceptable

Le moins qu'on puisse dire c'est que les 120 pages du draft Barnier n'ont pas été acclamées côté UK. La raison principale : la "ligne rouge" de l'Irlande du Nord (province britannique). Afin de ne pas recréer de frontière dure entre Irlande du Nord (Ulster, capitale Belfast) et Irlande (Eire, capitale Dublin) l'UE propose d'intégrer le Nord à "un espace règlementaire européen commun". Seul problème, cela rompt la continuité territoriale/juridique du Royaume (du coup plus très) Uni. 

Réaction immédiate de Theresa May : “No U.K. prime minister could ever agree to (this)”. Très sincèrement… (lire sujet suivant)

Très sincèrement, on ne voit pas comment

...Londres et Bruxelles pourraient parvenir à un accord avant le 29 mars 2019 (date prévue pour la sortie officielle du UK de l’UE). Les négos ont commencé depuis 9 mois (juin 2017) et depuis, (presque) rien n’a changé sur les principaux sujets : Irlande (voir plus haut), durée de la phase de transition, statut des citoyens UE vivant au UK... Or si on veut respecter les processus de ratification des 2 côtés (le consentement des 27 membres de l’UE est nécessaire)... 

 l’accord devra être trouvé "d’ici l’automne" selon Barnier. Il ne reste donc que 8 mois pour s’entendre, soit moins que la période de négo déjà écoulée. On ne voit pas comment ils pourraient y arriver. 

En lire plus dans Le Point

description
Le syndrome d'Iznogoud

Le syndrome d'Iznogoud

L'habileté politique au bureau, c'est comme l'enfer : c'est les autres ! Ah ce qu'ils nous agacent ceux qui la pratiquent : les politiques, les courtisans et les lèches-bottes ! Ce sont eux, nous semble-t-il, qui font systématiquement approuver leurs projets, obtiennent les ressources nécessaires, et se font remarquer au moment d'être promus. 

Si vous faites partie de ceux que les fayots exaspèrent, la recherche a une bonne nouvelle pour vous : l'habileté politique ne conduit pas forcément au succès. Deux études différentes suggèrent plutôt un lien en "U inversé" (comme celui déjà observé ici à propos d'une autre qualité, le charisme). Le talent politique est utile jusqu'à un certain point… mais au-delà, il se retourne contre celui qui l'utilise. 

L'explication n'est pas totalement surprenante : non seulement les jeux politiques finissent par nuire à l'entreprise, mais surtout, quand la politique est trop envahissante, elle se voit… et les collègues ne rentrent plus dans le jeu ! Bref, n'en faites pas trop : si vous voulez vraiment être calife à la place du calife, essayez que ça ne saute pas aux yeux…

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son très bon bouquin : Réapprendre à décider

description

Du côté de chez BARNES

Bien sûr, habiter le cœur du Marais est un but en soi. Bien entendu, n'envisager vivre que dans un immeuble pierre de taille est compréhensible. Assurément, rechercher un appartement d'angle est légitime. Evidemment, ne visiter que des lieux ayant bénéficié des soins les plus raffinés d'un architecte de goût se conçoit. Il est même envisageable de cumuler toutes ces exigences et de se retrouver comblé par ce 3 pièces de 87m2. Encore faut-il en parler à BARNES.

BARNES International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

Vous pouvez définitivement rappeler les équipes de recherche

Depuis 1950 et son "identification" par le gynécologue allemand Ernst Gräfenberg, le point-G fait l'objet de recherches aussi frénétiques que manifestement infructueuses : en 2017 la requête Google à thématique sexuelle la plus populaire fut encore : "Where is the G-Spot ?". Une équipe de l'hôpital de Melbourne s'est attaquée au problème et, après avoir examiné le corps de 13 femmes de 32 à 97 ans, conclut "the G-Spot does not exist as an anatomic construct.”

Selon les chercheurs, la raison des orgasmes provoqués par la stimulation de l'emplacement identifié comme celui du Point G (une zone de 2cm x 1.5cm située dans paroi antérieure du vagin) est tout simplement sa proximité avec le clitoris.

En lire plus dans The Sun (immense publication scientifique !)