Si vous avez passé la journée à citer Jean

Accord sur le Brexit : May saluée par son camp mais aussi par l’opposition #savedfornow (voir sujet suivant) - Le Conseil Constitutionnel rejette le recours contre l'élection contestée de Manuel Valls aux législatives de juin dernier - Violences sexuelles : selon une étude du ministère de l'Intérieur publiée aujourd'hui, seule une victime sur 12 porte plainte (c'est encore pire que ce que l'on pensait, le chiffre qui circulait était jusqu'alors 1 sur 10). 

Dans son hommage à l'académicien disparu, Frédéric Beigbeder, cite une confidence de D'Ormesson : "Mourir quand on a eu une vie de merde, c'est un soulagement ; mourir quand on a eu ma vie, franchement, c'est la double peine!". On va se quitter là-dessus pour cette semaine.

Séquence émouvante hier à la Grande Librairie lorsqu'Héloise d'Ormesson fait lire (par François Busnel) les dernières lignes écrites par son père

Brexit : acte 2

Avec l'accord sur le divorce, commence la négociation sur les futures relations commerciales UE-UK. Et ça promet. Ce matin, Tusk prévient que celles-ci seront "encore plus compliquées", Barnier quant à lui affirme que le seul scénario envisageable est celui d'un deal "à la canadienne" (un simple accord commercial, comme le CETA qui lie le Canada à l'UE) et non une solution à la norvégienne qui permet un accès complet au marché unique (ce que May veut obtenir)

… mais impose le respect de certaines dispositions européennes fondamentales, comme la libre circulation des personnes, dont le rejet est exactement ce qui a motivé le vote du Brexit. Acte 2. Scène 1.

En lire plus dans Le Figaro

Le Fiorentino de la semaine : And the winner is

"Apple! Encore! Le Financial Times a calculé qu'Apple économiserait 47 milliards de dollars avec la nouvelle réforme fiscale de Trump. 47 milliards de dollars... ça fait rêver".

Une fois par semaine, TTSO publie le sujet qu'il a préféré dans MonFinancier.com (la super newsletter de Marc Fiorentino)

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc Fiorentino

description

La 2 Do du week-end

Ce week-end, on va faire un seul truc. Mais conséquent.

On va lire le dossier spécial que consacre le New York Times à l'affaire Weinstein. On l'a imprimé, ça fait 17 pages, ça va nous prendre deux jours. 

Publiée lundi, cette enquête (qui semble être dans la veine de ces travaux journalistiques américains qui forcent l'admiration) se focalise sur la "Weinstein's Complicity Machine". Elle est basée sur près de 200 interviews et met en lumière le système bâti par le producteur, nomme les complices, raconte ceux qui n'ont pas voulu entendre/dénoncer (y compris dans le camp Clinton) et expose les circuits.

Sur le haut de l'article, en surimpression de la photo de Weinstein, le NY Times publie des phrases glaçantes prononcées par le producteur (telles que rapportées par ses victimes) : "I'm Harvey Weinstein - You know what I can do", "I have ears and eyes everywhere", "One phone call and you're done". Ça nous prendra deux jours à lire. On s'attend à y penser beaucoup beaucoup plus longtemps.

description

C'est (presque) Noël et vous l'avez bien mérité

C'est vrai, cette petite rubrique vidéo est généralement désespérément masculino-hétéro-centrée… mais ce soir c'est (presque) Noël et sous le sapin de TTSO il y a, bien sûr, des cadeaux pour tout le monde. Ces deux-là ont été choisis en pensant très fort à nos lectrices adorées et à nos lecteurs (non moins chers) qui préfèrent les messieurs. Enjoy ;)

NB : il s'agit bien de 2 cadeaux, la première vidéo s'enchaînant avec une seconde (que nous avons trouvée) également réjouissante…

In Bed with Santa

La bande son du week-end : Lorde - Melodrama

On arrive à cette époque de l'année où l'on fait le bilan : s'est-on bien comporté ? A-t-on fait ce qu'on voulait faire ? Est-on passé à côté de choses importantes ? Nous tairons nos réponses aux deux premières questions. A l'égard de la 3e, nous sommes plus détendus depuis que nous avons écouté le disque (sorti en juillet) de cette néo-zélandaise de 21 ans (que vous connaissiez depuis ça) et dont le Guardian estime qu'il contient LA chanson de l'année. Rattrapons notre retard ensemble sur Deezer là et sur Spotify ici

TTSO's fav track : Writer In The Dark (pour les accents Kate Bushiens)

description