C'était bien. Mais c'est (pas loin d'être) mieux

C'était bien. Mais c'est (pas loin d'être) mieux

Oui c'était bien : la plage, les siestes, le Minuty chilled, le "soleil sur ma peau-ouwow-ouwow-ouwow"… on le sait, on y était et on a même joué un peu les prolongations (3 jours de retard, mille excuses). Mais, franchement, reprendre nos petites conversations du soir et, surtout, vous retrouver, tous, si beaux et si bronzés, oui, franchement : c'est pas loin d'être mieux. Welcome back lecteurs et lectrices adorés.

On a pas mal porté notre t-shirt TTSO cet été (nos enfants aussi) : à tous les abonné(e)s qui nous ont arrêté pour, à chaque fois, nous dire des choses adorables : notre gratitude infinie. Si on n'avait pas peur de se fâcher avec famille et amis on vous avouerait que vous avez été ce que nous avons préféré de notre mois d'août ;)

Si vous avez passé la journée à faire des raccords (de bronzage)

Macron n'obtient pas d'accord explicite de la Roumanie pour la révision de la directive sur les travailleurs détachés - JM. Blanquer (Min. Educ.) annonce que l'apprentissage de la lecture va désormais s'appuyer "sur les découvertes des neurosciences et donc sur une pédagogie de type syllabique et non pas sur la méthode globale" - L'Office national des statistiques britanniques (ONS) annonce aujourd'hui que 122.000 citoyens européens ont quitté le UK entre avril 2016 et mars 2017 : +37% en 1 an #brexiteffect

Selon le Point, les factures de la maquilleuse personnelle de Macron s'élèvent à 26.000€ pour les 3 premiers mois d'exercice du nouveau président

Etes-vous (déjà) en dépression ? Demandez à Google !

Partant du constat qu'environ 1 américain sur 5 souffre d'un épisode dépressif au cours de sa vie, le moteur encourage à présent ses utilisateurs US tapant des mots-clés ayant trait à la dépression à évaluer leur état mental en répondant à un questionnaire médical (le PHQ-9) visant à établir si ils sont "clinically depressed". Dépression ou simple blues de rentrée ? Voilà une information qui nous semble effectivement devoir être partagée avec Google !

Et sinon ? Selon une étude anglaise (Robert Half, cabinet spécialisé en RH) et citée par Bloomberg : l'âge où l'on commence à détester son job est 35 ans. Bonne rentrée à tous ;)

En lire plus (sur l'iniative de Google) dans le FT

Best rentrée ever !

Best rentrée ever !

Quoi que Google puisse vous dire (cf sujet précédent), il y a de sacrées raisons de se réjouir de cette rentrée !

Ce matin l'INSEE publie sa note de conjoncture et c'est la fête ! En France le climat des affaires est au plus haut depuis 2011. Même dans l'industrie on y croit et on prévoit d'augmenter les investissements de 7% cette année ! Une bonne humeur partagée par les ménages dont l'investissement (dépenses de logements alimentant la reprise de la construction) progresse de 3,7%. Au total le PIB va augmenter de 1,6% en 2017 (meilleure perf depuis 5 ans) et même les économistes de l'OFCE (pourtant un peu bougons) observent que "les indicateurs sont au vert et prêtent à l'optimisme". Wow.

Mieux, ce dynamisme français se retrouve partout dans le monde. Le Wall Street Journal annonce aujourd'hui qu'en 2018, TOUS les 45 pays (économies majeures) suivis par l'OCDE seront en phase de croissance. C'est la première fois depuis 10 ans que le monde croît ainsi à l'unisson. Best rentrée ever !

En plus de 2008, depuis 50 ans, la croissance simultanée des économies de l'OCDE ne s'est observée que 2 fois : dans les années ayant précédé le 1er choc pétrolier (1973) et à la fin des 80s

Du côté de chez BARNES

Si vous êtes comme nous, à un moment de vos vacances, loin de la capitale, vous avez fait une petite liste mentale des raisons qui vous font aimer Paris. Si, comme nous, une belle vue de la tour Eiffel, les élégantes proportions des immeubles haussmaniens ou l'agrément des balcons filants de leurs étages élevés y figuraient, alors cet appartement de 250m2, à deux pas de l'Arc de Triomphe, pourrait à lui seul justifier un retour hâté vers Paris. Et ce que vous y aimez.

BARNES. International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

Alors, ces vacances ?

Soyons honnêtes : la crainte d'un énième récit détaillé des congés estivaux de collègues vous a fait éviter la machine à café depuis lundi. On vous comprend ! ... Néanmoins, il y a quand même une question à laquelle on aimerait bien avoir la réponse de tout le bureau (et la vôtre aussi) : sexuellement, quel est le bilan de vos vacances ?

Rappel des résultats de notre Q du 11/07/2017 : Quelles sont vos espérances sexuelles pour cet été ? Les plus hautes : 15%; Bonnes : 24%; Moyennes : 11%; Déprimées : 50%

Participer à notre grande enquête nationale