Si vous avez passé la journée à l'ouest

Hollande : "Je voterai Emmanuel Macron" ; Fillon : "Je n'ai plus la légitimité pour livrer le combat" des législatives – Contrairement à 2002 (Chirac avait refusé de débattre avec JMLP), le débat Macron/MLP aura bien lieu (le 3 mai) – Tiré par les valeurs financières, le CAC40 salue le résultat du 1er tour en prenant 4% et en atteignant un niveau plus vu depuis 9 ans (janvier 2008, début de la crise).

Sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud-Radio : MLP : 40%, EM : 60% (reports électeurs : JLM => 51% vers EM et 19% vers MLP / FF => 41% vers EM et 33% vers MLP).

Petits arrangements (byzantins) entre ennemis

Donc, ce matin, chez Les Républicains, réunion entre, d'un côté, le groupe des ni-ni (ni Macron, ni MLP) : Wauquiez, Ciotti, Retailleau... et les partisans du "front républicain" : Bertrand, NKM, Chatel, Pécresse et – revenu dans la course – Copé. On n'est pas passé loin de l'explosion (certains au sein du groupe du front républicain voulaient exclure ceux n'appelant pas au vote Macron). Finalement, Larcher arrive à arracher un consensus : le communiqué officiel déclare que...

… au 2nd tour "l'abstention est impossible", ce qui veut dire que les LR allergiques à Macron pourront voter blanc. Ça sera plus compliqué quand il s'agira de constituer – ou pas – une majorité (voir sujet suivant).

En lire plus dans Le Point

Majorité Macron : le plan

On vous en parlait au début du mois, mais ça se précise : le plan de Macron pour gouverner, c'est de s'entendre avec la frange centriste de LR (NKM, Bertrand, Pécresse...) pour constituer "une majorité limitée dans le temps, 18 mois par exemple, avec un contrat précis définissant 6 chantiers prioritaires" (Le Canard). Et Estrosi confirme ce matin que c'est ce qui se trame, en déclarant chez Caroline Roux : "Je demande à Emmanuel Macron...

… de réfléchir à 4 ou 5 réformes sur lesquelles on devra dépasser les clivages partisans pour redonner espoir à notre pays." Ça se met en place.

description
30 second MBA : Même s’ils avaient eu raison, ils auraient eu tort (et vice versa)

30 second MBA : Même s’ils avaient eu raison, ils auraient eu tort (et vice versa)

Les grands vainqueurs de dimanche soir ? Les sondeurs, bien sûr. Non seulement ils avaient joué les modestes en nous rappelant leurs marges d’erreur, mais en plus ils avaient tout bon. 

On lisait pourtant, quelques heures encore avant le vote, des prédictions radicalement opposées venant des modèles de "big data électoral". En analysant les réseaux sociaux, ceux-ci avaient, disait-on, prévu Brexit, primaire de la droite, victoire de Trump...  

Donc, 1-1, balle au centre ? Non. Même si les sondages s’étaient trompés, c’est quand même eux qu’il faudrait croire. Pour une raison simple : un sondage, on sait comment ça marche (et pourquoi, quelquefois, ça se trompe). Les prévisions du big data, elles, sont des boîtes noires… pour les élections, comme pour beaucoup d’applications de management. Elles peuvent avoir raison aujourd’hui, mais tant que vous ne saurez pas pourquoi, comment leur faire confiance demain ? Même une horloge arrêtée a raison deux fois par jour…

Conclusion, empruntée au meilleur expert mondial de la prévision (J. Scott Armstrong, prof à Wharton) : la "règle d’or" de toute prévision, c’est le conservatisme sur la méthode. Hélas, “sophisticated statistical procedures and the proliferation of big data have led forecasters to violate the Golden Rule”. Tout est dit.

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son très bon bouquin : Réapprendre à décider

description

Figaret. La chemise, tout simplement.

En ce jour de comptage des votes, Figaret, pour ses chemises homme, vous propose une équation. 3 coupes (Classic Fit, Custom Fit, Slim Fit), 2 longueurs de manche, 7 cols différents et 3 modèles de poignets. Chacun de ces modèles étant disponible dans de nombreux tissus, imprimés et rayures différents. Ce choix unique, Figaret vous le propose afin de trouver la combinaison adaptée à vos mesures autant qu’à votre style. La chemise qui vous va parfaitement bien.

Tout simplement.

Jusqu'au 31/05/2017, 15€ offerts dès 100€ d’achats sur Figaret.com avec le code TTSO15

Votre chemise parfaite est chez Figaret

Lequel êtes-vous/est-il ?

Aujourd'hui, c'est – apprend-on – la "Journée de l'infidélité". On nous prétend que c'est important puisque (selon Daylov, un site de rencontres adultères... vous dire si c'est fiable) le taux d'infidélité féminine serait passé de 10% en 1970 à 33% en 2016. C'est en tous les cas une excellente occasion de parcourir les 76 formes différentes de cocus identifiées par le père du socialisme utopique (et du phalanstère), Charles Fourier (1772-1837).

On vous laisse vous/l'identifier, pour notre part, notre sympathie ( = le cocu que nous ambitionnons d'être) va aux numéros 17 & 22.

Voir le Tableau analytique du cocuage de Fourier (merci à Maïa Mazaurette à qui nous devons cette trouvaille)

description