Si vous avez passé la journée au bureau (un peu seul/e)

Si vous avez passé la journée au bureau (un peu seul/e)

Le tribunal de Rome interdit à Uber d'exercer son activité en Italie (Uber va faire appel) – Un rapport du FMI et de l'OMC publié aujourd'hui reconnaît que le commerce international a détruit des emplois en Europe et aux US (en baissant les prix des produits manufacturés) – Tesla (76.000 voitures vendues en 2016) devient la plus grosse capitalisation boursière automobile US (51Mds$) devant GM (48Mds$, 10M de voitures vendues en 2016).

Selon Les Echos, le "risque Mélenchon" surgit sur les marchés : augmentation de 70 points de base de l'écart entre les taux d'emprunts d'Etat allemand et français après publication d'un sondage donnant Méluche gagnant sur Fillon.

"Toujours en phase d'expansion"

Hier, les attentats contre les coptes, aujourd'hui, le tir d'une roquette contre Israël : tout le monde prend conscience que, non, on n'en a pas terminé avec l'EI. Le nouveau terrain : l'Egypte, où l'organisation – chassée à l'est (Syrie/Irak) et l'ouest (Libye) – se redéploie depuis plusieurs mois. Les attaques d'hier montrent que ses cellules débordent à présent de la seule région du nord du Sinaï où elles étaient actives jusqu'à présent.

Comme le dit un expert cité par l'AFP : Daech "est toujours en phase d'expansion".

En lire plus sur BFM

La petite table de la semaine : Hokkaido

Il n’y a pas que les sushis, dans la vie. Chez Hokkaido, on explore un autre versant de la gastronomie nippone. Plus de vingt ans déjà que cette institution régale de ramens, ces bouillons fumants aux nouilles fraîches agrémentés de sauce miso ou soja, pousses de bambous, poireaux, sésame, lamelles de porc… Les woks dansent dans la cuisine ouverte pour garnir le fameux bol, proposé à 10€ avec un thé à la menthe ou 12€ avec 5 gyozas de haute tenue.

Hokkaido – 14, rue Chabanais 75002 Paris – 01 42 60 50 95

Chaque semaine, nos copains des Petites Tables partagent une adresse où bien déj à Paris... pour 10€ ou moins.

En voir plus sur les Petites Tables

description
Ça suffit les c….ries

Ça suffit les c….ries

Donc, out of the blue, Marine Le Pen s'est sentie obligée de dire que "la France n'est pas responsable" de la rafle du Vél'd'Hiv (Juillet 42. 13.000 personnes dont un tiers d'enfants arrêtées par 7.000 policiers et gendarmes français. Moins de 100 survivants)... On peut bien entendu s'en remettre à son immense culture historique, on peut aussi...

… écouter ce qu'en dit Robert Paxton, l'historien américain, professeur à Columbia et autorité absolue sur la France de Vichy, qui résumait ainsi les conclusions de ses recherches sur Vichy et les juifs (titre de son ouvrage paru en 1981) : "Les premières mesures de discrimination contre les juifs ont été prises par le gouvernement de Vichy sans pression directe des Allemands. L’Etat français a aidé les déportations des juifs par les nazis et a aggravé la situation des juifs en France."

On peut aussi citer juste 2 chiffres : en France, entre 1940 et 1945, 25% des juifs ont été déportés. En Italie – pourtant régime allié des nazis depuis 1936 – 16% des juifs ont été déportés. Que s'est-il passé en Italie ? "La police et l'administration n'ont pas aidé" (Paxton). Ça suffit les c….ries.

Dès octobre 1940, le régime de Vichy créé un fichier avec noms et adresses des juifs de France. Les déportations commenceront en juillet 42.

Lire l'interview de Paxton dans La Croix

description

Figaret. La chemise, tout simplement.

Coton double retors, Lin, Jersey, Carreaux, Pois ou Unis… Figaret multiplie matières et motifs pour le printemps et l’été. Si, pour sa nouvelle collection, Figaret a décidé de raconter « une Histoire de Bleus » s’adressant aux hommes autant qu’aux femmes, la marque ne renonce pas à son ambition : créer la chemise parfaite. Il ne vous reste plus qu’à trouver la vôtre.

Tout simplement.

Jusqu'au 31/05/2017, 15€ offerts dès 100€ d’achats sur Figaret.com avec le code TTSO15

Découvrez les Must Have de l'été chez Figaret

Vous pouvez déjà commencer à y réfléchir

C'est une étude YouGov (faite pour nos copains de chez Marco Vasco) qui nous l'apprend : 25% des salariés français ont déjà fait un rêve érotique mettant en scène leur patron. Chez TTSO, le boss s'est empressé de poser la question à tout le monde. Il a été d'humeur boudeuse toute l'après-midi et a dit qu'on verrait bien demain (pour la Q) si nos abonné(e)s, eux !, avaient le bon goût de vérifier cette information capitale.

Vous pouvez d'ores et déjà commencer à réfléchir à votre réponse (et nous, on a une nuit pour essayer de faire un rêve qui remonte le moral à notre boss. Pas sûr qu'on y arrive.)

En lire plus sur BFM