Si vous avez passé la journée à en parler

Fillon demande aux parlementaires LR de "tenir 15 jours" (faisant l'hypothèse que l'enquête sera conclue et le blanchira d'ici là) - Selon Le Monde les révélations à venir sur l'activité de la société 2F Conseil montée par l'ex PM pourraient être "la prochaine bombe à retardement" - Philippe Gosselin (député LR) affirmant parler au nom d'un "groupe de parlementaires" appelle Fillon à "se poser des questions sur son retrait", George Fenech (également député LR) : "le résultat de la primaire est caduc"

Sondage Elabe/Les Echos : Fillon est éliminé au 1er tour et Macron devient favori de la présidentielle (il bat MLP par 65/35 au 2nd tour)

Voir les détails du sondage des Les Echos

Qui ? Comment ?

Les noms qui circulent pour remplacer Fillon : Juppé (of course)… mais avoir été battu à la primaire pose un problème de légitimité. De plus pour s'opposer à Macron il vaudrait mieux un/e "jeune" : Baroin, Xavier Bertrand, Wauquiez et Pécresse sont les plus cités. La procédure ? Pas le temps pour une nouvelle primaire, du coup, selon le Canard, on évoque une désignation par le bureau politique (15 membres) qui déboucherait sur un vote internet ou...

… sur un vote du Conseil National (2 260 membres) pour ratifier le choix. #PlanZ

Pas de bol pour Macron

Il s'est totalement fait voler la vedette par le Fillongate... pourtant ce matin le candidat, auteur de "Révolution", a donné (enfin !) quelques détails sur son programme éco. On vous résume : transformation du RSA pour rendre le dispositif plus incitatif à la reprise d'activité, mutation du CICE en un "allègement de charges durable", suppression de "la totalité des charges au niveau du smic", ISF changé en impôt sur "la rente immobilière"

Les 35h00 ? On ne change le cadre légal, mais les accords de branches et d'entreprises peuvent négocier "d'autres équilibres". Voilà. Ré-vo-lu-tion.

En lire plus dans Le Monde

30 second MBA : Le don d’organe, "nudge" ou main lourde ?

La loi sur le don d’organe a renforcé, depuis le 1er janvier, le principe du "consentement présumé" : sauf si vous avez exprimé votre refus, vous êtes donneur. C’est, dit-on souvent, un exemple de nudge, ces "coups de pouce", inspirés par l’économie comportementale, qui orientent les choix dans le "bon" sens. Et de fait, quand, comme en France, le choix par défaut est de donner (opt-out), presque tout le monde est donneur ; mais quand il faut s’enregistrer explicitement (opt-in), très peu de gens le sont.

Un nudge gagnant, alors ? Ça se discute… Même l’inventeur du nudge, Richard Thaler, trouve l’opt-out trop brutal. Il lui préfère le choix forcé. L’Illinois, par exemple, vous fait choisir, à la délivrance du permis de conduire, entre être donneur ou pas. C’est oui ou c’est non, mais c’est votre réponse. La France, elle, ne vous pose pas la question.

La même question de management – opt-in, opt-out ou choix forcé – se pose sans cesse : peut-on stocker les données des clients ? leur envoyer des e-mails marketing ? ajouter une assurance à leur achat ? voire réallouer automatiquement leur épargne ? Dans tous ces cas, la tentation est grande d’utiliser la force du "nudge", c’est-à-dire… d’abuser de la paresse du consommateur. Mais réfléchissez bien : ce n’est pas parce que l’Etat français ne vous demande pas votre avis qu’il faut faire pareil avec vos clients !

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son très bon bouquin : Réapprendre à décider

Ça nous a intéressé

Quoi donc ? Cet article repéré par notre copine Maïa Mazaurette. L'université de Washington a entrepris de faire la synthèse des travaux (US) s'intéressant aux différences de salaires constatées entre homo et hétéro-sexuels des 2 genres. Verdict : chez les hommes les homosexuels sont payés en moyenne 11% de moins que les hétérosexuels et chez les femmes c'est le contraire : les lesbiennes sont rémunérées en moyenne 8% de plus que leurs sœurs hétéro.

Commentaire de Maïa : "Comme quoi, il faudrait toujours se tenir du côté perçu comme le plus masculin (même si qualifier les lesbiennes de masculines serait une énorme stupidité)" Intéressant

En lire plus dans Quartz