Si vous avez passé la journée à digérer

Sapin annonce 2Mds€ de baisses d'impôts en 2017 à destination des classes moyennes : baisse de 20% de l'IR pour personne seule avec salaire < 1.700€ nets/mois, couple < 3.400€ nets/mois, couple 3 enfants < 4.800€ nets/mois – Attentats déjoués à Paris : la principale suspecte avait prêté allégeance à Daesh – Mariton a ses parrainages, il y aura donc 8 candidats (dont NKM) aux primaires de LR + Guaino qui annonce qu'il sera candidat à la présidentielle mais hors primaires. Bon courage.

Macron est à Londres pour "fundraiser" : dîner hier soir, petit-déj ce matin, déj à midi. La PAF (pour un couvert à la table du héros) : 7.500€. Ah quand même.

Tiens, c'est plus Bill

Aussi loin que nous remontions dans nos souvenirs, Bill Gates a toujours été l'homme le plus riche du monde. Aussi a-t-on eu un peu un choc aujourd'hui en apprenant qu'il était à présent détrôné, ni par Warren Buffet ni par Carlos Slim, mais par Amancio Ortega (79,5Mds$ vs 78,5 pour Bill), le fondateur de Zara. Pas mal pour un petit vendeur/fabricant de textile parti de La Corogne (Galice, Espagne, 240.000 habitants) en 1975 (également année de fondation de Microsoft).

Fils de cheminot, Ortega est entré au classement Forbes des ultra-blindés de la planète en 2001. A l'époque, la fortune de Gates était 8x plus élevée que la sienne. 

En lire plus dans Les Echos

Le Fiorentino de la semaine : Quelle inflation ?

"C'est quand même dingue, non ? Avec des taux nuls ou négatifs, avec des milliards de milliards d'euros qui se baladent librement dans la nature, l'inflation en Europe ne décolle pas. On est loin des 2%, objectif de la BCE. On aura même du mal à atteindre les 1%. Alors que va faire la BCE? Remettre de l'argent dans le circuit : on ne change pas une méthode qui ne marche pas."

Une fois par semaine, TTSO publie le sujet qu'il a préféré dans MonFinancier.com (la super newsletter de Marc Fiorentino).

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc

description

La 2 Do du week-end

Ce week-end, on va faire 2 trucs. Sur lesquels on aimerait bien avoir votre avis.

Samedi, nous retournerons au Luxembourg (le jardin, pas le Grand-Duché Junckerien !). Nous y entrerons par la porte du 55bis de la rue d'Assas pour nous rendre au Pavillon Davioud où la sculptrice Lavinia Aubry, pour laquelle nous avons une admiration et une fidélité anciennes, expose jusqu'à lundi. A vrai dire, nous sommes déjà passés jeter un œil avide sur les œuvres le week-end dernier... et en avons même acheté une. Demandez qu'on vous la montre, comme toujours, votre avis nous intéresse.

Dimanche, nous aimerions également votre aide. Car on ne va pas y arriver tout seuls. Pas moins de 5 films sortis cette semaine nous tentent beaucoup. Le Ozon bien sûr (Frantz, dont vraiment tout le monde dit du bien) et surtout Comancheria dont nous vous avons déjà parlé. Mais 3 autres sorties ont l'air également enthousiasmantes : Voir du Pays (2 jeunes femmes militaires françaises, revenues d'Afghanistan, passent par un "sas de décompression" à Chypre), Jeunesse (adaptation libre d'une nouvelle de Joseph Conrad sur le rêve et les renoncements d'un jeune homme s'embarquant sur un bateau) et Infiltrator (Bryan Cranston - le Walter White de Breaking Bad - en infiltré du Cartel de Medellin). On se charge de Comancheria et Jeunesse... pour le reste, on attend votre opinion (editeur@timetosignoff.fr).

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Oui, après cette semaine où il a fallu s'intéresser à la rentrée des enfants, aux emplois du temps et aux nouveaux profs, vous avez bien mérité une soirée entre adultes. A vous dire tous ces mots que l'Education Nationale réprouve (à juste titre) et à vous faire toutes ces choses dont l'APEL n'a pas à se mêler (Dieu merci !). Avec ou sans robe de chambre de chez Renoma. Enjoy ;-)

Bravo à Stanislas C. et Hervé C. qui ont coopéré pour nous envoyer cette perle. Faites comme eux, partagez vos trouvailles avec nous. Si on aime, on les passe et on vous invite au couscous près du bureau (pas Taillevent, mais pas mal).

On vous prévient : "Ça mitraille sec !"

La bande son du week-end : Cass McCombs - Mangy Love

A de nombreuses reprises, dans cette rubrique, nous avons proclamé notre adoration pour Elliott Smith. Si nous ne nous remettons pas de la disparition tragique de cet artiste en 2003, de temps en temps, quelques uns de ses brillants héritiers viennent consoler notre peine. C'est le cas de ce Californien, dont les Inrocks décrivent le disque comme une œuvre "suave et sensuelle" de nature à "prolonger l'été". Vous dire si son écoute est indispensable. Ecouter sur Deezer / Ecouter sur Spotify

TTSO's fav track : Bum Bum Bum (premier morceau, pas loin de la perfection).

description