Quand même ou plutôt surtout

Oui, surtout ! Surtout après cette année sombre entre toutes et lourde de promesses de plus de tragique à venir, nous (= vous + nous) avons bien mérité nos vacances. Prenez soin de vous, aimez-vous les uns les autres et profitez de toutes les joies que l'été mettra sur votre route. On vous dit au 22 août, et surtout, on vous embrasse très très fort, lecteurs et lectrices chéris.

Vous voulez nous faire plaisir ? Envoyez-nous des jolies photos de vous à la plage. En maillot, et surtout un peu sans ! (editeur@timetosignoff.fr ou sur Twitter : @SignOffParis)

Si vous avez passé la journée sur Waze

Mauvaise surprise : la croissance a été nulle au Q3 en France (vs +0,3% attendu), les économistes restent confiants sur le 1,5% annoncé pour l'année – Valls reconnaît un "échec" de la justice dans le suivi d'un des deux tueurs de Saint-Etienne-du-Rouvray – Echec des "corridors" humanitaires ouverts par les Russes à Alep. Les civils refusent de les emprunter (ils se font tirer dessus). L'ONU propose d'assurer l'évacuation des habitants (entre 250.000 et 300.000 vs 3M avant le début de la guerre).

Ne partez pas en vacances sans avoir lu le dernier Time To Philo. Comme d'habitude, il est top !

description

Lectures de plages

Cet été, on part avec 3 bouquins.

1) Sapiens de Yuval Noah Harari. Franchement, ce livre a tout pour nous effrayer : c'est un best seller mondial (sorti il y a un an), de 500 pages, dont l'ambition est de retracer l'histoire de l'humanité, de l'origine à l'avenir que nous nous dessinons (quête de l'immortalité). Nous allons néanmoins nous y coller car l'analyse d'Harari sur le terrorisme et les réponses que nous y apportons nous a impressionnés. Au point de nous décider à nous attaquer à son pavé.

Si Sapiens nous tombe des mains, on a un plan : nous nous rabattrons sur 2) A History of the World in 10 and a half chapters de Julian Barnes. C'est notre copain Gaspard Koenig qui nous l'a conseillé et, très sincèrement, nous nous attendons à ce que cette histoire de l'humanité-là (humour corrosif et réflexion sur la folie meurtrière des hommes - c'est dire si c'est d'actu) soit le grand livre de notre été.

A moins que ce soit 3) Crise et Châtiment. Le récit de la chute d'un trader français expat à Londres. Le roman ne sort que le 22 septembre, mais son auteur, Bertrand Fitoussi, qu'on a croisé un soir, nous l'a envoyé avec cette dédicace : "Je serais ravi que mon livre plaise à TTSO, j'ai tout fait pour : du réalisme, du sexe, de l'ironie et, je l'espère, suffisamment d'ambiguïté pour que des gauchistes comme vous puissent croire (à tort) que je dénonce la finance"... Ce Bertand Fitoussi sait comment nous parler ;)

description

C'était vendredi et l'avait-on mérité ?

Ce matin, nous avons eu la merveilleuse surprise de recevoir un cadeau de la part de lecteurs que nous n'avions jamais rencontrés. Ayant décidé de nous faire plaisir, ils ont réalisé un petit film sur nous ! Sur nous !!! Ou, comme ils nous l'ont dit, "sur la manière dont ils nous voient". Très sincèrement, 1) c'est un film de vacances parfait, 2) nous ne nous étions jamais trouvés aussi jolis. Enjoy ;-)

Merci mille fois à Jean-Christophe Moreau et Foxtrot Creative pour cette attention délicieuse.

Voir notre cadeau

La TTSO Summer Soundtrack : on repasse le disque

Notre bande son de l'été est aussi belle que la semaine dernière (c'est d'ailleurs la même), on y trouve toujours le meilleur de nos sélections de sorties de cette année + quelques flashbacks : un morceau de Clash qui a trouvé sa réponse dans les urnes, un Sinatra nostalgique qui émeut le boss et un Depeche Mode, sur lequel il se lève, chante et danse en se prenant pour Dave Gahan (vous dire si on a besoin de vacances). Pour tout écouter sur Spotify, c'est ici. Sur Deezer, c'est là. Et sur Apple Music, ça se passe ici.

Notre Top 3 des morceaux de l'année : Rupturing - Emily Jane White ; Great American Novel - Max Jury ; Grey tickles, black pressure - John Grant.

description