Si vous avez passé la journée à vous refaire

Selon Valls, le ralentissement chinois aura un impact de "quelques dixièmes de points" sur la croissance française – Djihad : Hollande sur la menace terroriste (devant les ambassadeurs français) : "Nous devons nous préparer à d'autres assauts" ; Une cellule de recrutement de Daech démantelée en Espagne et au Maroc : 14 interpellations – Plus forte hausse du CAC depuis plus de 3 ans : +4,1%.

A partir du 01/10/2015, Airbnb va collecter une taxe de séjour (0,83€/nuit) pour le compte de la Mairie de Paris. Rentrées attendues : +10M€

Bravo l'Allemagne !

(Pour une fois) aucune ironie dans cette exclamation. Berlin annonce aujourd'hui qu'elle suspend l'application du règlement de Dublin qui prévoit le renvoi des migrants vers leur point d’entrée dans l’UE. En clair, l'Allemagne va directement gérer la situation des migrants et non les faire repartir vers les Etats situés aux frontières extérieures de l'Union (laissant ces derniers se débrouiller). Un "acte", pour l'instant isolé, "de solidarité européenne". Bravo. 

L’Allemagne s’attend à recevoir cette année 800.000 demandes d’asile, soit 4x plus que l’an dernier

En lire plus dans Les Echos

description

Le nouveau normal de l'immigration

Face à l'afflux de migrants, Merkel et Hollande évoquent "une situation exceptionnelle qui va durer". TTSO vous explique pourquoi ils devraient plutôt parler d'une exception qui va disparaître.

En 2015, on dénombre environ 60M de déplacés dans le monde. C'est le chiffre le plus haut depuis la fin de la 2nde Guerre mondiale. Or, like it or not, l'Europe a été pour l'instant relativement épargnée par les arrivées massives de réfugiés.

90% des déplacés s'installent non pas dans les Eldorado occidentaux, mais dans les pays limitrophes des leurs. Selon le HCR, le pays qui accueille le plus de réfugiés dans le monde est ainsi le Pakistan (1,6M), l'Iran et le Liban étant n°2 et 3. Au Liban, on dénombre 178 réfugiés pour 1.000 habitants.

Face à cela, l'UE faisait jusqu'à présent figure de citadelle encore très préservée : le pays qui accueille le plus de réfugiés, la Suède, ne compte que 8,4 demandeurs d'asile/1.000 habitants. En Allemagne (5e pays le plus accueillant), la proportion tombe à 2,5, la France n'arrivant elle qu'en 12e position avec 1 demandeur d'asile/1.000 habitants. Une "situation exceptionnelle" qui ne va PAS durer.

En 2014, en moyenne, dans l'UE, 45% des demandes d'asiles étaient acceptées. En France, le taux est de 28%.

Lire le très bon article de Rachel Nef sur la question

description