Si vous avez passé la journée en France (à ne pas vous y trouver si mal)

Le tireur qui a fait 9 morts (dont le pasteur/sénateur démocrate de Caroline du Sud) dans une église noire à Charleston a été arrêté. Il a 21 ans, est blanc et "motivé par la haine" (selon la police) – Salon du Bourget : Boeing annonce un bilan de 145 commandes fermes d'une valeur de 18,6Mds$ (prix catalogue) vs 124 appareils pour 16,3Mds chez Airbus – Jean Rochefort annonce qu'il met fin à sa carrière : "Je ne veux pas faire de film d'épouvante, donc il vaut mieux s'arrêter." Tendresse et tristesse. Immenses. 

Rappel : depuis l'assassinat de Robert F. Kennedy en 1968, les armes à feu ont fait plus de 1.380.000 victimes aux US. C'est plus que l'ensemble des guerres menées par le pays depuis 1775 (1.171.200 morts)

Blier, Marielle, Rochefort... ont raccroché les gants. Il va nous rester quoi ? Dany Boon ? Argh.

A dangerous game

Pendant que tout le monde regarde vers Athènes, personne ne parle de la répétition grandeur nature que vient de faire l'OTAN d'une guerre contre la Russie. Pour convaincre Poutine de sa résolution à défendre les pays baltes contre une agression Ukraine style, l'OTAN vient de se livrer à une démonstration de force exceptionnelle : 6.000 hommes et 50 navires simulant un débarquement à moins de 150 km d'une des bases navales russes les plus importantes. "A dangerous game" comme dit le Guardian.

2 ans après avoir retiré tout équipement militaire lourd d'Europe, les US viennent d'annoncer qu'ils allaient envoyer 250 tanks en Europe de l'Est. Mardi, Poutine annonçait l'ajout de 40 missiles intercontinentaux à l'arsenal russe. Welcome to 1961.

En lire plus dans le Business Insider

Dîner chez Mr & Mme TTSO : on passe au dessert

Ou en tous les cas, on a sérieusement entamé le plat principal ! En effet, nous voilà à mi-course de notre grand jeu-concours pré-estival (1er et unique prix : un dîner chez Mr et Mme TTSO), il vous reste à présent moins de 15 jours pour nous envoyer 3 e-mails d'amis ayant accepté de recevoir TTSO. Madame TTSO réfléchit à sa tenue et, en ce qui nous concerne, nous sommes déjà en cuisine #cantwait

Pour participer (jusqu'au 30/06/2015), envoyez vos 3 adresses mail de membres parrainés (vous ayant confirmé leur acceptation de recevoir TTSO) à : editeur@timetosignoff.fr

En voir plus sur notre grande invitation à dîner

description

Immigrants : pourquoi la bataille est perdue

Libé publie une enquête super complète sur le flot de migrants qui submerge l'Europe. Complexe.

1) Car les volumes sont devenus ingérables. Le nombre de sans-visas qui arrivent au péril de leur vie sur les côtes européennes (= italiennes) a été multiplié par 3,5 en 2014 et, pour ce qui est de 2015, nous en sommes déjà à 105.000, soit plus de 2x le chiffre atteint l'année dernière à la même époque.

2) Mais surtout, parce que, dans l'économie de l'immigration clandestine, l'Europe ne fait juste pas le poids. Depuis 2000, le budget des opérations de contrôle aux frontières, construction de murs, protection, détection/expulsions de migrants menées par les 28 pays de l'UE, s'élève à 13Mds€. Et nos caisses sont vides. Les recettes des passeurs clandestins sur la même période s'élèvent à 16Mds€. Et leur business explose.

Mercredi, parlant des migrants, le pape déclarait : "Je vous invite tous à demander pardon [à Dieu] pour les personnes et institutions qui ferment les portes à ces gens qui cherchent une famille, qui veulent être protégés."

En lire plus dans Libé

description

Partir loin

Au Vietnam... Culture, histoire et exotisme : préparez-vous au dépaysement force 10 (sur 10) et à l'action. Marco Vasco vous emmène en sampan sur la baie d'Halong, en kayak au milieu des rizières verdoyantes de Ninh Bình, en trek à 1.650 mètres d'altitude dans les montagnes de Sapa ou en tuk-tuk dans les rues d'Hô-Chi-Minh-Ville... Ça va vous changer du Vélib'.

Tous les jeudis, Marco Vasco, le spécialiste des voyages sur mesure, partage ses découvertes

Aller sur le site de Marco Vasco

Lire au lit

"Docile, la charmante gymnaste se jeta sur ses deux mains, et s'y soutint, les jambes écartées, légèrement fléchies au-dessus de sa tête. Tout cela fût fait plus promptement que je ne puis l'écrire. Vivement, Maud avait débouché le flacon d'Alicante ; elle en versa le contenu dans la conque de Flora qu'elle ouvrit le plus possible de la main gauche, et me dit : «Buvez !»" Alfred Belot – Les stations de l'amour, lettres de l'Inde et de Paris (1896)  

Chaque semaine, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'œuvre (Youscribe)

description