Si vous avez passé la journée sur le Central

Ukraine : les rebelles prorusses auraient déclenché une "offensive majeure" contre les positions ukrainiennes dans l'est du pays – Irak : l'EI ferme les vannes du barrage de Ramadi (afin notamment de ralentir l'armée en submergeant des terres), menaçant ainsi les populations locales de pénurie d'eau – Sondages de l'Elysée : Guéant, Musca (anciens secrétaires généraux à l'Elysée) et Emmanuelle Mignon (ex-dir cab Sarko) en garde à vue.

Principal problème de cette affaire de sondages : les 1,5M€ réglés par l'Elysée à Publifact, la société de Patrick Buisson (par ailleurs à l'époque conseiller de Sarko), en dehors de tout appel d'offre

Le bol !

Pensez ce que vous voulez du PR, mais le bol de Hollande confine au talent. Alors que la baisse du pétrole, des taux et de l'euro donne un (tout petit) peu d'air à la croissance française, l'OCDE annonce aujourd'hui une "légère" inversion de la courbe du chômage en France dès 2015. Le taux devrait passer de 10,2% au Q2, à 10,1% en fin d'année, puis à 10% fin 2016. Et si tout se passe comme prévu, en 2017, c'est Sarko que Hollande affrontera. Le bol.

Aujourd'hui, l'OCDE dégrade sa prévision de croissance mondiale pour 2015 : 3,1% (vs 4%), mais laisse sa prévision France inchangée (1,1% soit 0,1 point de plus que la prévision du gouv). Le bol.

En lire plus dans Libé

Ce que fait Accor est quand même assez bluffant

En annonçant, aujourd'hui, le lancement d'une plateforme de réservations en ligne ouverte non seulement à ses hôtels, mais aussi aux hôtels indépendants, Accor nous montre en live la révolution d'un groupe dont le business est totalement "ubérisé". Comme pour les taxis, la valeur n'est plus dans la propriété de la flotte de voitures (ou des chambres), mais dans la mise en relation avec les clients (Uber). On ne sait pas si Bazin (patron d'Accor) gagnera sa guerre contre Booking.com, mais le virage nous bluffe.

Bazin : les acteurs de l'internet ont créé "une valeur qui, en dix ans, est très supérieure à ce que nous avons bâti en cinquante ans". Valo d'Accor : 2x son CA, valo de Priceline (maison-mère de Booking.com) : 7x son CA. End of discussion.

Voir le MUST READ ABSOLU publié par TTSO sur ce sujet

description

On voulait tout casser : on y va !

Avant que vous ne vous écriiez "Oh non, pas un énième buddy movie", laissez-nous vous expliquer pourquoi, oui, nous avons aimé ce film.

Parce que, au-delà du pitch (cf la bande-annonce ci-dessus), ce film qui parle de la 40aine (voire plus) telle qu'elle est nous touche. Débarrassé de l'obligation du triomphe (propre à la 30aine et à Hollywood), cet âge, celui de l'acceptation (de soi, comme des autres), nous semble avoir été filmé avec une grande humanité par Philippe Guillard.

Sans pathos, mais sur fond de tragique, Guillard dessine des portraits dans lesquels, tour à tour, du beauf au rocker contrarié (Berling, impecc' comme d'hab), nous pouvons nous retrouver. Et, finalement, nous aimer. Comme ce joli film.

On voulait tout casser - de Philippe Guillard - Sortie aujourd'hui

Voir la bande-annonce

description

Du côté de chez BARNES

S'il fallait rêver d'un cadre pour prendre soin de sa famille, il est probable que nos songes se porteraient vers une grande demeure, claire et fonctionnelle, proche de la ville et des écoles, mais comme en pleine nature... et il est assuré que nous verrions dans cette belle maison de 225m2 construite en 2010, située dans le parc de Maison Laffitte, à quelques pas du centre ville, de la gare et à proximité de l'école bilingue, comme une réponse parfaite à nos vœux les plus chers.

BARNES. International Luxury Real Estate

Voir le bien sur le site de BARNES

Profitez de votre déclaration d'impôts

… pour évaluer les contributions financières respectives au sein de votre couple. Elles vont permettre d'estimer précisément les chances qu'a Monsieur d'aller essayer d'autres lits cette année. C'est ce qu'indique une étude de l'Université du Connecticut (relayée par le Wall Street Journal). L'idéal : que l'homme apporte 70% des revenus du couple. Au-dessus, ce primate pense que la dépendance financière de sa femme lui permet toutes les licences...

… au-dessous, la perte de confiance le pousse à aller se rassurer avec la voisine/une collègue.

En lire plus dans le WSJ

description