• Si vous avez passé la journée à buller
      • Uber annonce la suspension d'UberPOP en France à partir de ce soir pour préserver la sécurité des chauffeurs et dans "un esprit d'apaisement" avec les pouvoirs publics. La plateforme française Djump prend la même décision – Julian Assange (Wikileaks) se voit refuser par l'Elysée sa demande d'asile en France – A deux jours du référendum, la Grèce est désormais officiellement en défaut de paiement selon le Fonds européen de stabilité financière (FESF).

      • Selon Europe1, le Conseil supérieur de l’éducation étudierait la possibilité que les redoublants au bac puissent conserver leurs notes supérieures à la moyenne pour l’année suivante
      • Ce monde est décidément trop cruel
      • C'est LA (mauvaise) nouvelle du jour : la fin du papier bulle ! Vous savez, celui qu'on éclate entre ses doigts. Sealed Air Corp, la boite US qui a créé (en 1957) cette célèbre solution d’emballage aux propriétés ultra-relaxantes, vient de mettre au point une nouvelle version, vendue sous forme plate (pour faciliter son stockage) et à gonfler soi-même. Problème : les bulles communiquent désormais entre elles et, par conséquent, ne peuvent pas être éclatées. Il n'y a donc plus rien de sacré ?!? 

      • Heureusement, pour se détendre, il reste le papier bulle numérique (aaaah internet), à éclater en cliquant sur le lien ci-dessous ou sur l'image plus haut
      • La croissance, c'est vous
      • Vous le savez bien, la réalité de l'économie française et sa chance aussi, ce sont ses PME. Elles représentent 99.8% de nos entreprises et c'est de leur performance que dépendent notre compétitivité et notre croissance. Aujourd'hui, Credit.fr, plateforme de financement participatif pour le prêt aux PME, vous propose de doper votre épargne en prêtant directement à des entreprises en développement. La croissance, c'est elles. La croissance, c'est vous.

      • Credit.fr : donnez un sens à votre épargne, prêtez aux PME
      • La To Do du week-end
      • Ce week-end, dans notre To Do aussi, il va faire très très chaud...

        Parmi les artisans de notre éducation érotique, Alex Varenne occupe une place à part. Figure emblématique de la BD adulte des 80's (deux de nos passions d'un coup!), le voilà exposé à la galerie Huberty-Breyne dans une rétrospective sobrement baptisée Itinéraire libertin, et retraçant, à travers planches originales, portfolios et autres toiles, près de 40 ans de fantasmes et de femmes fatales, en noir et blanc ou en couleurs pop. Vous nous y croiserez samedi matin, sans enfant, ce qui ne nous empêchera pas de feel like a little kid devant le trouble que provoquent chez nous les dessins de Varenne. Depuis toujours.

        Direction ensuite le Bon Marché, où nous esquiverons les forçats hagards des soldes pour rejoindre directement la galerie du magasin et la nouvelle expo Martin Parr. 37 clichés inédits du photographe britannique, dont l'ironie se pose cette fois-ci sur les plages et leurs vacanciers. On s'attend à rire et à se reconnaître.

        Dimanche, on achètera de belles tomates (elles sont enfin bonnes), un morceau de chorizo, et on fera ça pour ceux qu'on aime. Notre palais et notre cœur seront tout chauds.

      • C'est vendredi et vous l'avez bien mérité
      • Vous le savez : vous informer est notre mission et c'est notre honneur. Aussi, quand Victoria's Secret sort sa vidéo swimsuit 2015, il n'est évidemment pas question que nous ne couvrions pas l'événement. Pourtant, pourtant… il nous faut bien vous le confesser, en matière de fille en maillot, pour nous, rien n'aura jamais la puissance de ces images-là. Dans un cas comme dans l'autre, as always, enjoy ;-) 

      • Envoyez-nous vos suggestions de vidéos. Si on aime, on les passe et on vous invite à prendre un verre de blanc dans notre bar favori. editeur@timetosignoff.fr
      • La bande son du week-end
      • Un disque comme un kaléidoscope de toute la musique (blanche) américaine : rock FM, folk, country, pop (tendance ténébreuse), voire mariachi. Même si le niveau d'intensité de notre émotion a varié au gré des titres de cet album, plusieurs fois elle nous a emportés à des altitudes auxquelles nous nous sommes dit que nous vous convierions volontiers.