Si vous avez passé la journée à marquer

  • La SNCF annonce que les réservations pour les vacances de Noël ont augmenté de 400% après le discours d'Emmanuel Macron vs les jours précédents
  • Evacuation violente des migrants à la République : Gérald Darmanin reconnait des "gestes inappropriés" et "inacceptables" de la part de "quelques policiers" mais confirme le préfet de police de Paris Didier Lallement dans ses fonctions
  • Bruno Le Maire affirme que la France va bien appliquer cette année la taxe GAFA (elle devrait rapporter 460M€) malgré les menaces de représailles américaines sur près d'1Md€ de produits français

Immensément attristés par la mort de Christophe Dominici hier, c'est avec une émotion différente mais réelle que nous apprenions à l'heure du bouclage le décès -- à 60 ans -- de Diego Maradona. Hommage respectueux et reconnaissant. 

Demain tous les US fêteront Thanksgiving... et aujourd’hui Laurence Nardon de l'IFRI nous explique tout sur les origines de la fête américaine la plus populaire. Et c'est TOP !

Ça tient

Ce matin, la Dares (Min. Travail) publie les chiffres du chômage d’octobre, les derniers avant le reconfinement. Et, le croirez-vous, ils sont bons ! Pour la 6e fois consécutive, le nombre de chômeurs de catégorie A (= aucune activité) a baissé en un mois (-60 000) soit 4x plus qu’en septembre (17 000). Merci le rebond de l’activité et le chômage partiel qui permettent à la Dares d’affirmer qu’elle n’a pas "observé (depuis mars) de réelle hausse des entrées à Pôle emploi". Rassurant.

2 gros bémols : 1) le reconfinement va évidemment casser cette belle dynamique et surtout 2) malgré la baisse constante observée depuis 6 mois, le nombre de chômeurs de catégorie A restait fin octobre 10% plus élevé qu’en février. Ça tenait. 

En lire plus sur BFM

Ce que nous avons lu de plus intéressant

… en cette Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, c’est l’interview qu’a accordée le paléoanthropologue (= étude de l’évolution de l’Homme) Pascal Picq à Ouest-France. Ce que dit Picq : "L’espèce humaine est la plus violente envers le sexe féminin" et "rien de tout ça n’est génétique, tout est culturel". Ça nous a à la fois désespérés (nous sommes les seuls responsables du mal) et encouragés (il est plus facile de changer notre culture que nos gènes). 

Darwin (cité par Picq) : "Les hommes à l’état sauvage maintiennent les femmes dans un état de servitude bien plus abject que ne le font les mâles des autres espèces". Pas sûr que la civilisation ait radicalement changé les choses.

En lire plus dans Ouest-France

description

30 second MBA : Le jargon, aveu de faiblesse

Pestez-vous contre les acronymes opaques, les termes incompréhensibles, les barbarismes corporate, et bien sûr les anglicismes comme celui que je viens justement de commettre (et dont TTSO est familier !) ? Et vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on y recourt tant ? Une récente étude donne une partie de la réponse.  

Comme on le sait dans toutes les entreprises, le jargon maison sert avant tout à signaler son appartenance au groupe (et à exclure de la conversation ceux qui ne le maîtrisent pas). Mais le jargon a aussi une fonction de compensation statutaire. En gros : vous utilisez d’autant moins de jargon que votre statut est élevé, c’est-à-dire que vous êtes respecté (à ne pas confondre avec la position hiérarchique). Ceux qui jargonnent, ce sont les individus à faible statut, prêts à risquer qu’on ne les comprenne pas pour mieux démontrer qu’ils maîtrisent les codes.

En général, bien sûr, la tactique ne fonctionne pas... Le meilleur conseil pour impressionner son audience reste donc celui de Richard Feynman (prix Nobel de physique) : tout expliquer avec des mots qu’un ado de 14 ans pourrait comprendre. Si Feynman pouvait le faire pour la physique quantique, vous devriez y arriver pour la présentation du budget !

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

NDLR : Olivier Sibony vient d'être élu parmi les "25 Top Voices in France" pour 2020 par LinkedIn, en particulier au titre de "ses fameux 30 second MBA, publiés dans Time To Sign Off". Bravo Olivier ! Trop fiers et heureux de vous avoir avec nous !

description

En partenariat avec Goldman Sachs

Goldman Sachs : 10 000 Small Businesses

Vous avez su protéger votre entreprise du Covid, mais comment va-t-elle faire face au monde d’après qui se dessine ? Pour vous y préparer et assurer le développement de votre société, Goldman Sachs lance – en partenariat avec l’ESSEC – le programme 10 000 Small Businesses, un cursus entièrement subventionné par la fondation Goldman Sachs. Cette nouvelle initiative s'adresse aux dirigeants de PME dans toute la France. Armez votre entreprise pour la croissance de demain.

Depuis 10 ans, le programme 10 000 Small Businesses de Goldman Sachs a aidé des milliers d’entrepreneurs aux Etats-Unis et au Royaume-Uni à développer leur entreprise. Cette année la fondation Goldman Sachs le lance en France

En voir plus sur le programme 

Une bonne nouvelle ?

Ce matin Roux de Bézieux (Medef) annonce que le télétravail devrait rester quasi-obligatoire "quelques jours par semaine" pour encore "quelques mois". Youpi ? Pas sûr ! Selon une étude de l’université de Pennsylvanie, si on se déclare plus heureux chez nous qu'au boulot, notre niveau de cortisol (hormone du stress et du "non, pas ce soir") est plus élevé à la maison qu'au travail. Vivement le retour dans l’open space !

Dans notre Q du 20 octobre dernier, vous étiez 62% à nous avouer que vous aviez déjà fait l'amour avec votre partenaire alors que vous étiez en télétravail 

En lire plus dans La Tribune