Si vous avez passé la journée dans une pyramide

  • Covid : Gabriel Attal déclare qu'un "hommage national" sera rendu aux victimes du Covid alors que le nombre de morts de l'épidémie en France dépassera les 100 000 dans les prochaines heures
  • Vaccins : Pfizer annonce la livraison de 50M de doses supplémentaires au 2e trimestre dont 7M pour la France. Au total, avec 47,5M de doses livrées à la France d'ici la fin juin, Pfizer représentera plus de 50% de notre potentiel vaccinal vs 20% pour AstraZeneca ou Johnson&Johnson
  • Mort en prison de l'escroc américain Bernard Madoff (1938-2021). Sur les 19Mds$ "empruntés" à ses victimes via un "système de Ponzi", près de 3/4 des sommes ont aujourd'hui été restituées

Selon les données consolidées de l'Inserm, le Covid est impliqué dans 14% des décès recensés de mars à décembre 2020

Cette semaine, notre podcast US parle de la révolution fiscale en cours aux US (et bientôt dans le monde entier). Hyper important

Vous croyez encore

… qu’on va payer la dette Covid ? Vous n’avez donc pas entendu Bruno Le Maire ce matin qui, déclarant vouloir "faire le maximum pour éviter les faillites", prévient que Bercy pourra si besoin "étaler la dette" des entreprises en difficulté et même "l’annuler en partie". Oui, oui vous avez bien lu : l’annuler. Certes, on ne parle pas encore de la dette contractée par l’Etat mais -- pour le moment -- uniquement de celle qu’il garantit (via les Prêts Garantis par l’Etat). Le défaut, c’est parti.

Selon une enquête de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises réalisée fin janvier 2021, 45% des PME ayant eu recours au Prêt Garanti par l’Etat pensent ne pas pouvoir le rembourser

En lire plus sur BFM

L’autre (fin de) cycle

Hier, le Conseil d’analyse économique (service du 1er Ministre) dévoile sa proposition de "refonte" des règles budgétaires européennes (= adieu la règle des 3% max de déficit public) et son président est sans équivoque : "On propose d’en finir avec le micro-management de l’Union européenne sur les budgets nationaux (et) de renationaliser du débat budgétaire". Rien que ça : le retour du cadre national comme périmètre de la régulation économique, 35 ans après l’acte unique européen. Wow.

A lire également sur le sujet, l’intéressante interview de Bruno Tertrais (spécialiste géopoltique) au Figaro : "Les frontières ont subi trois chocs en cinq ans: le terrorisme, les migrants et la pandémie. Ce triple choc a relégitimé leur retour, le rêve d’une planète ouverte s’est estompé. Les frontières ont « gagné» (…) 30 ans après la fin de la guerre froide, nous assistons à la fin d’un cycle". 

En lire plus dans Le Monde

description
La vérité sur les fake news

La vérité sur les fake news

Pourquoi les gens propagent-ils des fake news sur les réseaux sociaux ? Un article tout frais de Pennycook et Rand, deux des meilleurs spécialistes du sujet, éclaire "la psychologie des fake news".

Contrairement à l’idée répandue, quand on retweete des fake news, ce n’est pas avec une pure intention de propagande. L’immense majorité des gens conviennent qu’en principe on ne devrait partager que de vraies informations. Alors, seraient-ils trop bêtes pour distinguer le vrai du faux ? Parfois, oui, mais c’est rare.

Donc, la plupart des fake news sont propagées par des gens qui les savent fausses, et qui aspirent à ne partager que du vrai ! Alors… pourquoi ? Simplement par inattention. Quand ils appuient sur le bouton, ce n’est pas à la véracité qu’ils pensent. Leur partage ne signale pas nécessairement qu’ils adhèrent. Retweet ≠ endorsement !

D’où une idée bouleversante de simplicité, développée dans Nature : pour dissuader quelqu’un de partager des bobards, il suffit de focaliser son attention sur l’exactitude (par exemple en lui demandant de noter la véracité d’une info). Testé en laboratoire, l’effet se vérifie grandeur nature sur 5 379 utilisateurs. Twitter et autres n’ont plus qu’à le mettre en place… On attend !

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son dernier livre : Trouvez-moi la solution ! 

En partenariat avec Matera

MATERA : vive la copro libre !

Et si la copropriété était gérée directement par ceux qu’elle concerne le plus : les copropriétaires. C’est ce que propose Matera, une plateforme dédiée pour gérer la copropriété, et de l’accompagnement sur les sujets plus techniques : compta, juridique, travaux, etc … Exit le syndic, la gestion opaque, les délais à rallonge. Résultat : plus de réactivité, de contrôle, et des économies de charges de 30% en moyenne. Libérez votre copro !

Matera : déjà 3 000 copropriétés pilotées et 60 000 copropriétaires libérés et heureux (4,5 sur 5 de satisfaction sur les avis Google) !

Découvrir Matera

description

Ça se confirme

La semaine dernière – au soulagement du plus grand nombre (en tout cas chez TTSO) – nous apprenions que non seulement les hommes dotés d’un peu de bide étaient les plus attirants, mais aussi les amants les plus endurants. Cette semaine, l’université d’Athènes confirme cette information : après une étude menée sur 660 hommes âgés en moyenne de 67 ans, il apparaît que la consommation de 9 cuillères d’huile d’olive par jour "réduit leur risque d'impuissance de 40 %"

Sans avoir atteint encore l’âge de l’échantillon testé, le boss a troqué la bouteille de Volvic qui trône sur son bureau pour un bidon de Puget.

En lire plus dans GQ

En partenariat avec Spotify

Rentrez avec Mon Daily (de Spotify)

Ça y est, vous avez terminé votre TTSO ? Switchez donc sur Mon Daily, la nouvelle fonctionnalité gratuite de Spotify ! Tous les jours une playlist spécialement réalisée pour vous (vos morceaux favoris, les suggestions personnalisées de Spotify) et incluant de courts podcasts d’actualité (réalisés par Le Monde, Brut ou l’AFP…). Ce soir ne rentrez pas du bureau -- ou de votre salon ! -- tout/e seul/e. 

Découvrir Mon Daily de Spotify