Si vous avez passé la journée à speak french

  • Gabriel Attal déclare que "le couvre-feu à 18h a une efficacité relative" car il "ne freine pas suffisamment le virus" et prévient que le gouvernement étudie plusieurs scénarios dont "un confinement très serré" 
  • Vaccins : l'UE exige qu'une partie des doses du vaccin AstraZeneca produites au UK soit exportées vers l'UE pour remplacer les doses manquantes, Sanofi s'engage à produire 100M de doses du vaccin Pfizer à partir d'août (voir plus bas)
  • Le ministère du Travail annonce que le chômage de catégorie A (= aucune activité) a augmenté de 7,5% (= +265 000 chômeurs) en France en 2020 malgré une baisse importante au 4e trimestre (-2,7%)

Selon Bercy, l'activité en France chutera de 10% en cas de confinement light (avec juste collèges/lycées fermés) vs 18% en cas de confinement strict (fermeture des écoles et des commerces "non essentiels")

Cette semaine, New Deal -- notre podcast sur les US -- s'intéresse à la communauté française outre-Atlantique. Top

Gouvernement vs opinion

Les déclarations d’Attal (voir plus haut) sont claires, et malgré les réticences de Bercy et très probablement celles du Président (cf TTSO hier), on s’oriente vers un reconfinement strict. A contre-courant du souhait d’une opinion qui, selon un sondage Elabe publié ce matin, serait prête à 52% à un reconfinement light (version novembre) mais majoritairement opposée (à 52% également) à des mesures plus sévères (style mars). 

Quant à ce que vous en pensez, vous, lectrices et lecteurs adorés, vous nous l’avez dit hier (6 700 votes) : Face au reconfinement annoncé, vous êtes : indifférent/e à 25%, compréhensif/ve à 28%, résigné/e à 24%, et révolté/e à 23%.

UK vs UE

Vendredi dernier, AstraZeneca annonçait une réduction de 60% de ses livraisons de vaccin à l’UE au 1er trimestre en raison de "problèmes de rendement industriel". Vraiment ? La Commission pense plutôt que le UK – qui, contrairement à l’UE, a déjà autorisé le vaccin -- siphonne les doses de ses ex-collègues européens, et ce sans que l’Europe puisse se défendre car elle n’a prévu "aucun système de bonus" (Le Canard Enchaîné du jour) pour la livraison rapide des doses dans son contrat avec le labo.

L’UE -- qui a commandé 400M de doses de vaccin à AstraZeneca -- a versé à ce même labo 336M€ d’aides financières afin d’augmenter ses capacités de production et de tenir les délais de livraison. Ça peut agacer.

En lire plus sur Orange Medias

description

30 second MBA : Quand la vérité ne triomphe pas

Des manifestants défilent en hurlant que le Covid n’existe pas. Un quart des Français doute du changement climatique. Et je ne parle même pas du débat autour des vaccins. Bref, ce n’est pas un scoop : la parole scientifique a perdu beaucoup de sa crédibilité. Mais heureusement, imagine-t-on, ce déni de la science s’arrête à la porte de nos entreprises, temples de la rationalité, de l’efficience, et – osons le mot – de l’intelligence.

Un éditorial du Journal of Management démonte ce mythe. Les managers, eux aussi, font du motivated reasoning : ils croient à la science quand la conclusion les arrange, et la rejettent quand la conclusion leur déplaît. Par exemple, une masse écrasante d’études démontre que le traditionnel entretien de recrutement est une méthode de sélection très médiocre, mais nous sommes si confiants dans notre jugement que nous refusons presque tous de le croire. Et les opinions des managers sur des sujets comme le lien entre responsabilité sociale et rentabilité dépendent de leurs opinions politiques, pas des données scientifiques auxquelles ils sont exposés. 

Bref, ceux qui rejettent les vérités qui les dérangent ne sont pas forcément des imbéciles ou des obscurantistes : nous le faisons tous ! Matière à réflexion, peut-être ? 

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son dernier livre : Trouvez-moi la solution ! 

Si les biais cognitifs dans les entretiens de recrutement vous intéressent, l'ami Sibo était justement sur B Smart lundi pour en parler

En partenariat avec RED Electric

RED Electric : roulez sans entraves

En matière de mobilité du futur, la révolution RED Electric est en marche. Et elle n'est pas prête de s'arrêter. Ce qui nous rend si affirmatifs : sa nouvelle gamme de scooters 100% électriques dispose de batteries Lithium-Ion de dernière génération -- les mêmes que celles de la Tesla Model 3 -- ultra-légères et plus durables. Et comme elles sont extractibles, vous pouvez les recharger chez vous en quelques heures - ou directement sur le scooter. 

Le résultat : jusqu'à 300km d'autonomie réelle et de liberté (= record mondial) sans émettre le moindre gramme de CO2. En 2021, roulez sans entraves. 

Découvrir les performances des scooters RED Electric

Apprenez à le reconnaître

La semaine dernière, Sibo nous parlait d’une IA capable de détecter votre orientation sexuelle ou politique à partir de votre visage. Vu le courrier que nous avons reçu à la suite de cet article, cette perspective ne semblait pas vous enchanter. Well, sachez que selon une étude de l’Université d’Australie-Occidentale, il nous est déjà possible – et sans IA ! – de lire sur le visage d’un homme (ça ne marche pas sur les femmes) s’il aura des tendances adultères.

Le portrait-robot de Monsieur-couche-à-droite-à-gauche : une "arcade sourcilière prononcée, des longs cils, une mâchoire carrée et des lèvres fines". Toute ressemblance…

En lire plus dans Science Post

description