Si vous avez passé la journée à penser à eux

Si vous avez passé la journée à penser à eux

  • Le gouvernement annonce le passage au degré maximum de vigilance du plan Vigipirate (= "Urgence attentats") après une série d'attaques terroristes (voir sujet suivant), Emmanuel Macron valide le renforcement de l'opération Sentinelle qui passe de 3 000 à 7 000 militaires
  • Précisions de Jean Castex sur le confinement : les enfants de plus de 6 ans devront porter un masque à l'école, télétravail imposé dans les secteurs privé et public "quand les fonctions le permettent", les marchés, parcs et jardins resteront ouverts
  • Gros mouvements de départ de la région parisienne juste avant le début du confinement : à 18h Sytadin relevait plus de 700km de bouchons en Ile-de-France, soit 2,5x plus que d'habitude

Le jury du Goncourt annonce que le prix Goncourt -- attendu pour le 10 novembre -- ne sera pas remis cette année tant que les librairies n'auront pas rouvert. Pour rappel, un Goncourt se vend en moyenne chaque année à 350 000 exemplaires

"C’est la France qui est attaquée"

C’est ainsi qu’Emmanuel Macron caractérise cette journée tragique. A Nice donc, l’attaque à l’arme blanche ce matin dans la basilique Notre-Dame fait 3 morts (dont une femme septuagénaire), le terroriste, un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa, a été arrêté, à Lyon c’est un Afghan connu des services de renseignement et armé d’un couteau qui a été interpellé alors qu'il allait "passer à l’acte", à Sartrouville (Yvelines), c’est un jeune fiché S qui voulait "faire comme à Nice" qui a été arrêté après avoir été dénoncé par son père …

… à Djeddah (Arabie saoudite), un terroriste a été neutralisé après avoir poignardé un vigile du consulat français. La France attaquée. Au sens propre.

Jusqu’au 1er décembre ?

C’est donc la durée annoncée par le Président pour la phase 2 du confinement. Mais qui y croit ? En tout cas pas Jean-François Delfraissy (le président du Conseil Scientifique) qui prévient déjà que les prévisions actuelles montrent "qu'au 1er décembre, nous ne serons pas à 5 000 contaminations/jour"… or c’est justement l’objectif affiché hier par Emanuel Macron pour sortir du confinement. En conséquence, d’après les infos d’Europe 1 on serait en réalité partis… 

… pour 8 à 12 semaines d’assignation à résidence, soit potentiellement jusqu’à la fin du mois de janvier. Joyeux Noël à tous !

En lire plus sur Europe 1

description
Triangle mort

Triangle mort

Vous le savez chez TTSO, au-delà de notre faiblesse pour la goguenardise, nous sommes convaincus que in fine on s’en sortira (de quoi ? mais de tout !) car rien n’arrête l’individu libre. Mais aujourd’hui on a du mal à être optimistes, car la France nous semble confrontée à trois crises simultanées. Chacune étant mortelle. 

La crise sanitaire. Un virus mal compris, dangereux, très contagieux. Une épidémie incontrôlable, insoutenable pour nos systèmes de santé. Un horizon de sortie encore invisible car conditionné par des vaccins encore hypothétiques. Mortel. 

La crise économique. Déjà réelle et historique à la suite du premier confinement, elle va s’attaquer à présent -- avec toute la violence du second confinement -- à "un organisme affaibli" (entreprises endettées, 1M de Français ont basculé dans la pauvreté depuis mars). Le pronostic (selon Geoffroy Roux de Bézieux, au début de la semaine) : "un écroulement de l’économie française". Mortel. 

La crise du corps social. Alors qu’à l’évidence, tant du point de vue sanitaire qu’économique, les seules voies de salut sont celle de la solidarité, les attaques islamistes – et les réactions qu’elles provoquent – viennent déchirer profondément la nation et révéler des antagonismes irréconciliables entre concitoyens. Mortel. 

Chacune de ces crises peut nous tuer. La conjonction des trois est une épreuve sans précédent. 

description

En partenariat avec Cogedim

Chez Cogedim. Chez vous

Aujourd'hui plus encore qu'hier, chez vous, c'est d'abord un lieu où l'on doit se sentir bien. Un objectif au cœur des préoccupations de Cogedim qui construit pour vous les logements de demain et qui révolutionne déjà l'habitat parisien avec son programme New G. A Paris 13, au cœur de la Rive Gauche, une résidence éco-conçue, protégeant la sphère privée tout en permettant les expériences communes. Celles qui viendront assurément. Celles des lendemains plus joyeux. Oh oui, vous serez bien chez vous. 

Et même en temps de crise, investir dans l'immobilier reste l'un des choix les sûrs pour son épargne. Ça tombe bien, Cogedim vient de publier son Guide de l'investisseur immobilier Automne 2020. Un indispensable à retrouver ici

En voir plus sur le programme New G de Cogedim

Nous n'y sommes pas arrivés

Tous les soirs, nous essayons de conclure par une info amusante, ayant trait à ce qui nous semble être une des activités humaines les plus absolument aimables lorsqu'elle est pratiquée par des adultes consentants : le sexe. Mais ce soir devant le spectacle de l'actu, nous n'y sommes pas arrivés. Ça ira mieux demain. On espère.