Si vous avez passé la journée à Be Happy

  • Jean Castex présente les premières mesures pour lutter contre la haine en ligne : renforcement de la plateforme Pharos, sanctions aggravées "contre ceux qui font pression" sur les fonctionnaires, création d'un délit contre ceux "qui mettent en ligne des informations personnelles qui mettent en danger la vie d'autrui"
  • Covid : l'agence européenne chargée des maladies annonce que l'évolution de l'épidémie suscite une "grave inquiétude" dans 23 des 27 pays de l'UE, Martin Hirsch (AP-HP) juge "possible" que la "deuxième vague" en France "soit pire que la première"
  • Bruno Le Maire annonce qu'"après une très forte reprise au 3e trimestre, le 4e trimestre sera difficile" et prévoit désormais "une contraction du PIB (français) entre septembre et décembre"

C'est le week-end : Time To Be Happy ! Cette semaine, Malene Rydahl nous présente les 2 principales formes de bien-être. Et attention, pas question de les confondre, l'un renvoie au plaisir, l'autre au sens. Et vous, vous êtes dans quel camp ?

Faire le point sur son bien-être avec Malene

On va se quitter là-dessus

Oui après une semaine franchement détestable (lire notre 2 Do) nous tenions à vous quitter sur une note – si ça n’est de concorde – du moins d’espoir. Voilà ce que nous avons trouvé : aujourd’hui le ministre de la Santé allemand déclare qu’un vaccin contre le Covid, actuellement développé par le laboratoire allemand BioNTech en partenariat avec l'américain Pfizer, pourrait être mis à la disposition d’une "importante portion de la population" dès début 2021. 

Le ministère de la Santé allemand travaille d’ores et déjà avec les Länder pour identifier 60 centres de stockages locaux pour entreposer les vaccins. Une note d’espoir donc. On va se quitter là-dessus (si vous voulez rester optimiste, passez le Fiorentino !)

En lire plus sur Reuters

Le Fiorentino de la semaine : La reprise...

"... En France, on peut donc oublier la reprise en V. Contrairement à la Chine. On serait plutôt dans un mélange de W (si on arrive à rester optimiste) et de K (si on est réaliste). On entrerait dans la troisième barre du W. 1) La chute liée au confinement. 2) Le rebond du déconfinement, mais un rebond qui ne permet pas de revenir au niveau de départ. 3) La rechute liée à un reconfinement progressif qui ne dit pas son nom.  4) Le rebond, le vrai, puissant, post-vaccin ou post-traitement efficace.

Mais en attendant ... c'est le K qui domine. K, c'est l'effondrement lié au confinement. Et la sélection naturelle post confinement. D'un côté ceux qui vont survivre et sortir plus fort. De l'autre ceux qui vont plonger définitivement et disparaître une fois que les soutiens de l'état disparaîtront. Darwinien".

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc Fiorentino

description
La 2 Do du week-end

La 2 Do du week-end

Ce week-end on ne va faire qu’un seul truc. Plus qu’important.

Samedi, nous poursuivrons notre lecture des mémoires de Jean-Pierre Chevènement : Qui veut risquer sa vie la sauvera. Ce livre nous semble d’une importance capitale (même si cet adjectif n’est probablement pas celui que "le Che" préfère…) car il raconte 50 ans d’une vie, d’une pensée et d’une action politiques sans lesquelles il est impossible de comprendre – et il aurait été impossible d’envisager -- l’accession de la gauche au pouvoir, ses réalisations, mais aussi ses renoncements (virage libéral, transfert de la souveraineté économique à l’Allemagne, abandon de la cause ouvrière, …), qui, en témoigne l’état actuel de cette famille politique, nous semblent malheureusement former son héritage le plus durable. Un témoignage capital (bis).

Dimanche, nous terminerons les dernières pages (490 au total quand même !) du livre de Chevènement, profitant de chaque phrase de ce fils de profs, ex-ministre de l’Education et de l’Intérieur. Nous méditerons le fond de sa pensée et de son exigence républicaines – toutes les deux absolument exemplaires – en nous arrêtant particulièrement sur les passages traitant de la centralité de la fonction d’enseignant et de la modernité de la laïcité. Après une semaine marquée par un débat touchant le fond de l’indigence et de la violence, alors même que les circonstances, la décence et – au-dessus de tout – le respect dû à la victime (et à toutes celles qui l’ont précédée) devraient nous forcer à l’union, oui après cette semaine détestable, nous faire rappeler ce qui fait la singularité et la grandeur du modèle français nous semble capital (ter et fin). 

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Faut-il ranger la production pornographique hexagonale de la fin des 70s au rang de ce qui fait "la singularité et la grandeur du modèle français" (cf. la 2Do) ? Nous vous laisserons le soin de trancher cette question, mais afin d’éclairer chacun/e, le visionnage -- et la participation à l’opération de financement qui le permettra -- de La Femme Objet (1980), nous semblent des préalables indispensables. Se prononcer sans cette merveilleuse précaution expose à une erreur de jugement impardonnable. Enjoy ;)

Autre erreur à éviter : prendre le titre de cet excellent film – qui (SPOILER ALERT) raconte l’asservissement d’un homme – au sens littéral.

Eclairez votre jugement

La bande-son du week-end : Matt Berninger – Serpentine Prison

Bien sûr aujourd’hui sort le nouveau Springsteen et bien entendu nous allons l’écouter. Pourtant ce week-end, le Boss devra patienter, car nos oreilles seront entièrement livrées au disque solo que sort le leader d’un de nos groupes favoris : The National. Allez savoir pourquoi, ces derniers temps, le spleen des hommes à l’orée de la cinquantaine a tendance à nous bouleverser autant que The River et même que Point Blank. Allez savoir pourquoi.

A écouter sur Deezer ici ou sur Spotify là 

TTSO’s fav track : One More Second (mille mercis à notre abonné Pierre R. pour nous avoir alertés sur cette sortie somptueuse)