Si vous avez passé la journée chez Donald

  • Covid-19 : Jean-François Delfraissy (président du Conseil Scientifique) estime que le niveau de l'épidémie en France est "inquiétant" et prévient que le gouvernement va "être obligé" de prendre "des décisions difficiles" dans les "huit à dix jours maximum"
  • Brexit : l'UE réclame une réunion d'urgence avec le UK après la présentation aujourd'hui au Parlement britannique d'un projet de loi violant en partie l'accord de sortie de l'UE négocié avec Bruxelles 
  • Roselyne Bachelot (Min. Culture) se dit favorable à l'entrée au Panthéon de Verlaine et Rimbaud car "ce ne serait que justice de célébrer aujourd'hui leur mémoire"

C'est le grand retour de notre podcast Trump 2020, pour tout savoir de là où en est la campagne présidentielle US, c'est ici que ça se passe (et c'est top !)

Ecouter notre podcast (co-produit avec nos copains de chez Slate)

Ça au moins, ça ne change pas

L’ONU publie aujourd’hui un rapport sur l’état du réchauffement climatique post Covid. Sa conclusion : "si de nombreux aspects de notre vie ont été bouleversés en 2020, le changement climatique quant à lui s’est poursuivi sans relâche". Malgré le confinement de la moitié de l’humanité pendant des semaines, les concentrations de CO2 -- au plus haut depuis 3M d’années selon l’ONU -- ont continué à augmenter en 2020 ! Aaah qu’il est bon de constater que certaines choses restent intactes…

António Guterres (SG de l’ONU), commentant le rapport et la faible motivation internationale face au problème, rappelle que "la menace climatique et bien plus grave que la pandémie". Une évidence… sans conséquences…

En lire plus dans Les Echos

Aura-t-il assez de fric ?

Ce mercredi marque le retour de nos podcasts Trump 2020 où l’excellente Laurence Nardon (patronne du programme US à l’IFRI) dissèque l’actu de la présidentielle américaine. On vous laisse écouter la livraison du jour, un état des lieux de la situation des deux camps à 8 semaines du vote et on ajoute que selon le NY Times, les Républicains ont déjà dépensé 800M$ sur les 1,1Md$ amassés pour financer leur campagne et ce alors que les investissements publicitaires vont devoir s’intensifier.

Trump a donc déclaré qu’il était prêt à mettre 100M$ de sa poche voire "as much as necessary"… Il avait déjà fait cette promesse (100M$) en 2016, pour finir par n’investir "que" 66M$ de son propre argent dans sa campagne (dont au moins 10M$ lui furent remboursés par son fonds de campagne)

En lire plus dans Les Echos

description
30 second MBA : La loi de Brandolini, ou pourquoi le bullshit gagne à tous les coups

30 second MBA : La loi de Brandolini, ou pourquoi le bullshit gagne à tous les coups

Désinformation et manipulation dans les campagnes électorales ; rumeurs insensées et pseudo-experts en épidémiologie ; sans parler du bullshit managérial qui sonne bien mais ne veut rien dire : le bullshit est partout

Raison principale : les fausses nouvelles voyagent vite (6x plus vite que les vraies, estime une étude). Mais pourquoi survivent-elles ? Pourquoi la mauvaise information, comme la mauvaise monnaie, semble-t-elle chasser la bonne ? 

Une réponse possible est fournie par le "principe d'asymétrie du bullshit", également appelé "loi de Brandolini" du nom de l'informaticien italien qui l'a formulée (en regardant Berlusconi à la télé…) Son énoncé : l'énergie nécessaire pour réfuter le bullshit est supérieure d'un ordre de grandeur à celle qu'il a fallu pour le produire

Exemple : un énorme bobard devenu viral, comme "les tours 5G propagent le Covid", tient en 6 mots. Essayez (sérieusement) de le réfuter en moins de 60 mots. Bon courage... Même les scientifiques qui font face à des articles bidon renoncent souvent à mener bataille : trop de boulot !

On comprend mieux, alors, pourquoi c’est à la source qu’on peut bloquer la désinformation… et pourquoi, au bureau, il faut être intraitable avec le bullshit.

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son dernier livre : Vous allez redécouvrir le management

En partenariat avec Uber

Uber : pour une mobilité plus verte

Hier, 8 septembre, Uber a annoncé ses engagements pour construire en France une offre de mobilité durable : 1) dès 2021 refuser l’ajout de véhicules diesels neufs sur l’application, arriver à zéro véhicule diesel en 2024, 2) viser 50% de véhicules électriques sur l’application fin 2025, 3)… pour ce faire : Uber met en place un Plan pour la Mobilité Électrique de 75M€ afin d’aider les chauffeurs à transitionner vers l’électrique. Le durable n’accepte qu’un carburant : le concret.

Pour le durable, Uber s’engage. Concrètement.

En voir plus sur les engagements d'Uber en matière de mobilité durable

N’attendez pas la retraite !

Une étude anglaise menées sur 2 400 sexagénaires des deux sexes révèle que 60% d’entre eux désirent faire l’expérience d’un plan à trois et/ou d’une relation sado-maso "avant de mourir  et que 50% confessent vouloir s’adonner à une séance de fessée érotique avec leur partenaire. Sachant que selon nos propres données (Q de la semaine), 40% d’entre vous se disent "tentés par l’échangisme", 52% par une expérience "un peu sado-maso" et…

… 71% (wow !) par la fessée érotique… nous vous disons : N’ATTENDEZ PAS LA RETRAITE !

En lire plus dans The Sun