Si vous avez passé la journée dans la prairie

  • Geneviève Chêne (DG de Santé publique France) annonce qu'il n'y a pas pour le moment de "signal de reprise de l’épidémie" mais prévient qu'il "faut attendre la fin de semaine prochaine pour savoir si les contaminations repartent à la hausse"
  • Olivier Véran (Min. Santé) promet des mesures "d'ampleur" pour les soignants dans le cadre du "Ségur de la santé" avec notamment des hausses de salaires à l'hôpital et dans les EPHAD et une réforme de l'organisation du travail 
  • Après l'aval (prudent) du conseil scientifique hier, Emmanuel Macron et Edouard Philippe souhaitent désormais organiser le 2nd tour des municipales le 28 juin prochain (source : Le Parisien)

Le nombre d'embauches de plus d'un mois (hors intérim) en France a diminué de 65% au mois d'avril et de presque 74% sur les 3 derniers mois (source Acoss, Urssaf) 

Dans notre épisode de Trump 2020 de la semaine on parle des libertariens américains, d'Ayn Rand et de Laura Ingalls (oui, oui Laura Ingalls de la Petite Maison dans la Prairie). Très très bien !

Le monde d'après : premier acte

Quel changement ! Cet après-midi la Commission européenne présentait ses traditionnelles "recommandations de printemps" à l'intention des gouvernements de l'UE. A la place des sempiternels appels à la rigueur budgétaire, Bruxelles déclare qu'il "n'est pas opportun de soumettre des Etats membres à la procédure pour déficit excessif (mais que) dans l'immédiat, notre objectif est d'investir dans la santé publique et de protéger l'emploi et les entreprises"

Mieux la commission semble même tirer les leçons de son inflexibilité budgétaire -- qui avait conduit à l'explosion du chômage lors de la crise de 2008 -- déclarant : "nous ne pouvons pas nous permettre de perdre une nouvelle génération". #BigChange 

En lire plus dans Les Echos

Assez malin

Ce matin, Le Canard Enchaîné révèle le plan drastique d'économies envisagé par Renault (2Mds€ sur 3 ans, fermeture de 3 sites français, abandon de la production à Flins… un carnage)… et ça le jour même où le constructeur trouve un accord avec ses banques pour un prêt de 5Mds€ accordé grâce à la garantie de l'Etat. Evidemment c'est un peu gênant pour le gouvernement et ce d'autant plus que Bruno Le Maire va présenter d'ici 15 jours un plan de sauvetage de la filière auto en France...

On n'est pas adeptes de la théorie du complot, mais faire fuiter un plan d'économies bien violent dans la dernière ligne droite d'une négo sans doute difficile avec Bercy, nous semblerait être un coup assez malin de la part de Renault…

En lire plus dans Le Monde

description

30 second MBA : Comment parler d'incertitude ?

Plus que jamais, dans la crise sanitaire actuelle, nous nous reposons sur des avis d’experts scientifiques. Et plus que jamais, ces avis comportent une part importante d’incertitude : non seulement l’avenir est par nature incertain, mais la science est encore balbutiante (normal, pour un virus qu’on ne connaissait pas il y a six mois).

Il est communément admis qu’admettre cette incertitude affaiblit la communication et sape la confiance dans l’expert qui s’exprime. C’est pourquoi on entend tellement d’avis tranchés et catégoriques : les conseillers en com’ vous recommandent rarement de nuancer ou de dire ce que vous ignorez…

Une étude britannique sur près de 6 000 personnes vient pourtant de remettre en question ce lieu commun. Au lieu de la présentation habituelle des résultats scientifiques ou économiques ("il y a 1,484 million de chômeurs"), les chercheurs ont testé l’intervalle de confiance ("le nombre de chômeurs est entre 1,413 et 1,555 million"). Divine surprise : la confiance dans le chiffre est moindre (c’est le but recherché), mais la confiance dans la fiabilité de la source est intacte.

Bref, quand on ne sait pas, on gagne parfois à l’admettre ! Une leçon à méditer… et pas seulement pour les scientifiques ?  

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t. 

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) livre : Vous allez redécouvrir le management

description

En partenariat avec Google

Avec un peu d’aide de Google : Apprendre à la maison en s'amusant

A court d’idées pour l’apprentissage de vos enfants à la maison ? Google a développé des contenus éducatifs et ludiques accessibles directement depuis le moteur de recherche. Découvrez par exemple comment faire apparaître un grand requin blanc en 3D (ou pourquoi pas un lion, un alligator, un panda et plein d’autres animaux mythiques !) directement dans votre jardin ou votre salon grâce à la réalité augmentée : 1/ Prenez votre téléphone 2/ Tapez le nom d’un animal dans la recherche Google 3/ Cliquez sur "Voir en 3D" et le tour est joué. C’est parti pour un safari photo en famille avec tous vos animaux préférés, le tout depuis chez vous !

Accompagnez vos enfants dans leurs découvertes en ligne grâce à la recherche Google

Découvrir la fonctionnalité animaux 3D avec la recherche Google

Ça nous a occupés tout l'après-midi

Quoi donc ? Le commentaire de ce sondage YouGov -- institut ultra sérieux -- sur "Faire l'amour avec un robot" (question essentielle en ces temps de distanciation sociale). Le sujet de notre débat, non pas tant les 22% d'Américains qui se disent prêts à l'expérience (14% des femmes & 30% des hommes), que la sous-question suivante : "selon-vous, coucher avec un robot est-ce tromper ?" (27% : "yes", 31% : "no", 41% : NSP)... nos débats ont considérablement perturbé le bouclage...

Donc : 1) par avance toutes nos excuses si la relecture a été hâtive, 2) vous pouvez d'ores et déjà commencer à penser à votre réponse à notre Q de la semaine prochaine…

En voir plus sur le sondage YouGov