Si vous avez passé la journée à la maison (jour 1)

Si vous avez passé la journée à la maison (jour 1)

  • Coronavirus : nouvelle allocution prévue ce soir à 20h de Macron qui devrait présenter des "mesures exigeantes". On s'oriente vers un confinement total "à l'italienne" (Le Figaro) avec un report du 2nd tour des municipales au 21 juin
  • L'Union Européenne devrait restreindre les voyages "non essentiels vers l'UE" et fermer progressivement les frontières de l'espace Schengen
  • PSA et Renault annoncent la fermeture de toutes leurs usines en France, Air France réduit son offre de "70 à 90%" pendant 2 mois et met 80% de son personnel en chômage technique  
  • Nouvelle baisse des bourses aujourd'hui malgré la décision surprise d'hier de la Fed de baisser ses taux d'intérêt : -5,75% pour le CAC, -5,3% pour le DAX allemand, -8% pour le Dow Jones (à l'heure où nous bouclons) 

Selon une étude de la Dares (2019), une personne qui télétravaille est interrompue en moyenne 1,6 fois plus souvent qu'une personne travaillant au bureau

On en est là

Ce matin, Thierry Breton, Commissaire européen au Marché Intérieur, annonce que le coronavirus devrait faire entrer l'UE en récession (-1%) en 2020 (vs 1,4 % attendus auparavant). Cet après-midi Emmanuel Lechypre (éditorialiste éco sur BFM) avance qu'"aujourd'hui, l'économie française tourne à 70% de ses capacités. En confinement, ce sera 25 à 30%. Même en cas de scénario optimiste (reprise en mai, rebond au 2e semestre), le PIB baissera d'au moins 2% en 2020. Le déficit public (prévu à 2,2% du PIB), sera plus proche de 4%".

On apprend par ailleurs que Muriel Pénicaud (Min. du Travail) a annoncé ce matin aux partenaires sociaux qu'aucun plan de licenciement ne sera accepté pendant "la période actuelle". On en est là.

En lire plus dans Les Echos

Malgré tout

Tout n'est pas noir ! Comme le pointe Fiorentino ce matin dans sa newsletter, à la différence de 2008 où les gouvernements avaient pris "3 ou 4 ans avant d'entrer dans un cycle d'injection massive de liquidités et de relance budgétaire", cette fois-ci tout le monde (US, UK, France, Allemagne, ...) a tout de suite ouvert les vannes du crédit et du soutien direct à l'économie. De manière massive, unanime et même coordonnée. Tout n'est pas noir.

Selon une source de Bercy le plan français de soutien à l'économie en préparation dépassera les 30Mds€ (ce qui represente une augmentation de près de 50% de notre déficit public)

En lire plus dans la newsletter de Marc Fiorentino

Puisqu'il faut nous faire un dessin

On nous le répète depuis une semaine, mais comme ce dimanche ensoleillé l'a prouvé, on ne l'intègre toujours pas : le "distançage social" (social distancing = limitation des déplacements/regroupements) est le seul moyen de ralentir la progression de l'épidémie afin de la rendre gérable par le système de santé… Pour nous aider le Washington Post a pris les choses en main, c'est très simple et c'est un MUST SEE complet pour comprendre ce que Macron s'apprête à nous annoncer (ou nous a déjà annoncé, selon l'heure à laquelle vous nous lisez).

A partir de petits graphiques animés représentant par des points mobiles les individus sains/guéris et les individus contaminés, le Post nous montre la progression d'une contagion épidémique. Et il fait 4 cas de figure : 1) on ne fait rien (le marché d'Aligre hier matin), 2) on place en quarantaine/sous cloche un foyer d'infection (ce que les Chinois ont fait dans la province de Hubei), 3) on adopte un "social distancing" modéré ou strict (4). 

A chaque fois, on voit la vitesse de contagion et la progression des cas au cours du temps est tracée en courbe. C'est en anglais certes, mais les simulations sont hyper simples et se comprennent par elles-mêmes. La conclusion : le "social distancing" ça marche, bien mieux que tout le reste. "That is math, not prophecy". MUST SEE & MUST STAY HOME.

Un individu atteint du coronavirus contamine en moyenne 2,5 personnes qui infecteront elles-mêmes 2,5 autres personnes après 5 jours (temps d’incubation médian) soit 244 personnes contaminées en un mois. Si on arrive à faire baisser ce taux de contamination à 1,25 on ne recense que 4 nouvelles contaminations à la fin du mois (calcul & source : London School of Hygiene)

Lire l'article du Washington Post

En partenariat avec Eurotunnel (Getlink)

Eurotunnel : ça compte aussi

Avec 138Mds€ de marchandises qui y transitent chaque année, le tunnel sous la Manche est un lien vital entre le UK et l’Europe. Aujourd’hui comme demain. Mais parce que le futur se dessine maintenant, Eurotunnel s’est engagé à réduire drastiquement ses émissions de CO2 en favorisant un transport éco-responsable. Le résultat : -13% de CO2 rejeté dans l’atmosphère en 2019. L’équivalent de 25 000 allers-retours Paris-Londres en avion. Ça compte. Pour aujourd’hui comme pour demain. 

Les émissions de carbone engendrées par le fret ferroviaire sont 99 fois inférieures à celles du transport aérien et 8 fois inférieures à celles des ferries

En voir plus sur les actions en faveur de l'environnement d'Eurotunnel (Getlink)

Une trouvaille par jour

En ces temps de confinement, tous les soirs, TTSO vous propose une trouvaille : un film à voir en streaming (légal), une recette (à faire avec ce qu'on a dans les placards), un exercice de gym/yoga/méditation, un livre/une nouvelle à lire… etc. Ce soir, actualité oblige, nous vous proposons de montrer cette vidéo à vos enfants afin qu'ils comprennent toute l'importance de se laver les mains ces temps-ci. Nous avons trouvé ça dans The Guardian

... et c'est aussi puissant que les démonstrations du Washington Post (cf article central)

description