Si vous avez passé la journée à vous accrocher

  • L'ancien producteur de cinéma Harvey Weinstein condamné à 23 ans de prison pour viol et agression sexuelle (il risquait jusqu'à 29 ans de prison)
  • Nouvelle journée de baisse pour les marchés financiers (-0,57% pour le CAC, -4% pour le S&P500 aux US à l'heure du bouclage), Christine Lagarde (BCE) prévient que "le scénario de la crise actuelle pourrait rappeler celui de la grande crise financière de 2008"
  • Sibeth Ndiaye (porte-parole du gouvernement) annonce que la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) ne se fera pas "dans l'immédiat compte tenu des conditions" actuelles (= marchés boursiers en berne)

Bernie Sanders maintient sa candidature pour les primaires démocrates : selon les projections du site FiveThirtyEight, il n'a plus qu'une chance sur 100 de les remporter (vs 1 chance sur 15 avant les votes d'hier)

Dans l'actu US cette semaine, il y a aussi ces nouvelles menaces sur le droit à l'avortement. Nous y consacrons le podcast de cette semaine… et franchement c'est 13 minutes que vous ne devriez pas regretter

Coronavirus : ce qui nous attend

Le FT publie ce matin une infographie (voir visuel) nous apprenant que la quasi totalité des pays européens suivent désormais le "modèle" italien : +33% de nouveaux cas détectés en moyenne quotidiennement. La France étant 6 à 7 jours derrière l'Italie. Dans le même temps, la vice-ministre italienne de la Santé affirme que "le confinement est la mesure la plus efficace" et que d’autres pays vont "inévitablement prendre des mesures". De qui parle-t-elle ? On vous donne 2 indices : 

… demain dans la journée E. Philippe recevra l’ensemble des partis politiques et, à 20h00, le Président fera une déclaration télévisée. Pas sûr que ce soit sur la réforme des retraites

En lire plus dans le FT

Tiens, tiens, c'est intéressant

Dans sa dépêche sur le giga plan Trump anti récession (lire article suivant) l’AFP cite un certain John Plassard, analyste pour la banque suisse Mirabaud. Que dit M. Plassard ? "Dans l'histoire américaine, seuls quatre présidents n'ont pas été réélus : Hoover, Ford, Carter et Bush Senior. Les raisons ont été à mettre (respectivement) sur : une dépression, une récession, une récession et une récession"... On a trouvé ça intéressant.

NDLR : Hoover perd contre FD. Roosevelt en 1932 (crise de 29 vs New Deal), Ford perd contre Carter en 1976 (1975 : -0,2% de croissance), Carter perd contre Reagan en 1980 (-0,3% de croissance), Bush Sr perd contre Clinton en 1992 (1991 : -0,1% de croissance)

En lire plus dans Boursorama

description
On y va carrément

On y va carrément

Cette fois ça y est, les digues sautent. Devant la menace d'une récession généralisée atteignant l'économie mondiale grippée par le coronavirus, les gouvernements sortent les gros moyens

Plus question de s'en remettre aux banques centrales et aux baisses de taux : celle décidée par surprise par la FED aux US la semaine dernière n'a pas empêché le krach boursier de lundi, celle de la Banque d'Angleterre aujourd'hui n'a pas vraiment rassuré les marchés (voir plus haut), et il ne faut pas attendre mieux de celle qui sera annoncée demain par Christine Lagarde pour la BCE.

Non, non il s'agit de sortir le bazooka : l'arme budgétaire. Et on n'y va pas par quatre chemins ! Aux US, l'administration Trump (cf article précédent pour comprendre sa motivation) envisage notamment la suppression des charges sociales jusqu'à la fin de l'année afin de relancer la consommation. Une addition à 700Mds$ (qui devra encore être approuvée par le Congrès). 

Au UK, le ministre du Budget présente aujourd'hui un plan de relance de 30Mds£. Ce même jour en Italie, le gouvernement annonce 25Mds€ de plan d'urgence (ce qui revient à augmenter le déficit budgétaire italien de 60% !) 

… mais le plus significatif c'est Angela Merkel qui aujourd'hui toujours déclare être prête à revenir sur le totem de "zéro déficit" allemand. Les digues sautent.

En partenariat avec Malakoff Humanis

Malakoff Humanis : même pour les plus petits

En France, les TPE/PME (< 50 salariés) représentent plus de 95% des entreprises. Et parce qu’au quotidien, leurs problématiques de santé/bien être au travail diffèrent de celles rencontrées dans les grandes boites, Malakoff Humanis leur garantit une démarche spécifique, adaptée à leur secteur d’activité. Les solutions proposées : optimisation du budget, accompagnement des situations de fragilité, préservation du capital santé des salariés et simplification de leur accès aux soins...

...ou encore aide pour rester en conformité avec la réglementation. De la PME à la multinationale : la performance sociale au service de la performance économique

En voir plus sur les solutions PME de Malakoff Humanis

Pensez-y en conf call

En ces temps de confinement et de "I'll be working from home today" on a pensé que cette étude californienne vous intéresserait : 12% des hommes et 7% des femmes télétravaillent… nus. Imaginer le/la/quel/le de vos collègues a adopté ce dress code devrait vous fournir une distraction bienvenue lors de votre prochaine (interminable) conf-call !

En voir plus dans Wikinews

description