Si vous avez passé la journée en l'air

Si vous avez passé la journée en l'air

  • Coronavirus : le directeur général de l'OMS annonce que la menace d'une "pandémie" est "devenue très réelle" mais affirme que cette pandémie pourrait être "la première de l'histoire" à être "contrôlée"
  • Bruno Le Maire (Min. Eco) prévient que l'impact du coronavirus en France sera "sévère" et qu'il faut s'attendre à "des dépenses supplémentaires" de l'Etat qui provoqueront un "décalage dans le temps du rétablissement des finances publiques"
  • L'Agence Internationale de l'Energie prévoit désormais une baisse de la demande mondiale de pétrole en 2020 à cause de l'épidémie de coronavirus, une première depuis 2009 (voir sujet suivant) 

Selon un sondage Ifop sorti aujourd'hui, plus d'1 Français sur 4 hésite à aller voter dimanche au 1er tour des élections municipales en raison du coronavirus

Black Monday

Suite à l'explosion vendredi de l'accord Russie + OPEP, qui, bon gré mal gré, maintenait les cours du pétrole depuis 3 ans, le prix du baril s'effondre aujourd'hui dans des proportions historiques : -25% (du jamais vu depuis la première guerre du Golfe en 1991). Les bourses suivent allègrement : -5% à Tokyo, -7,94% à Francfort, -8,39% pour le CAC40 à Paris, la 2e plus grosse chute jamais enregistrée en une seule séance (et plus que lors du 11 septembre 2001 : -7,4%). 

A la mi-journée (heure du bouclage), la bourse US se reprend légèrement après avoir perdu elle aussi plus de 7% dans la matinée (S&P 500)

Sur la chute du cours du pétrole lire cet excellent article du Monde

Le cas ADP

Cette semaine va se refermer la période de collecte des soutiens au Référendum d'Initiative Partagée en vue d'annuler le projet de privatisation d'Aéroports de Paris (ADP). 4,7M de signatures étaient nécessaires et 1,1M ont été recueillies. Le gouvernement va donc pouvoir procéder à la vente... sauf que ADP a perdu près de 30% de sa valeur par rapport à son plus haut de 2019 lors de l'annonce de la privatisation par le gouvernement ... et ça c'est sans compter les -5% encore abandonnés aujourd'hui...

… et ça c'est sans compter (bis) sur l'effet de l'annonce du jour : Augustin de Romanet, le PDG d'ADP, a été testé positif au coronavirus (il va bien mais va respecter une quarantaine)

En lire plus dans Le Point

description

30 second MBA : Coronavirus : une question, trois biais… et une réponse

Pourquoi tant de panique autour d’un virus dont le bilan reste pour l’instant assez limité, comme on le lit partout ? L’une des (nombreuses) réponses est un biais cognitif, l’insensibilité aux probabilités. Exemple : vous êtes exposé à un risque de 1% de subir un choc électrique. Combien payeriez-vous pour l’éviter ? La réponse médiane est sensiblement la même que lorsque le risque est de… 99%. En d’autres termes, notre Système 1 est insensible aux chiffres : quand il se focalise sur un risque faible, il le surestime.

Oui, mais… le risque est-il vraiment faible ? Un autre biais nous fait négliger l’effet d’une croissance exponentielle (comme celle d’une épidémie). Par exemple, si vous mettez de côté 400 euros par mois sur un placement qui rapporte 10% par an, combien aurez-vous dans 40 ans ? Répondez avant de lire la réponse plus bas* : vous êtes sans doute très en-dessous de la vérité. Par ailleurs, le biais de disponibilité nous conduit à surpondérer les données facilement accessibles (nombre de cas/décès qu’on entend en boucle), plutôt que les études statistiques qui tentent de reconstituer la partie immergée de l’iceberg.

Quand plusieurs biais cognitifs nous tirent dans des directions opposées, lequel nous égare le plus ? Personnellement, je ne sais pas si, aujourd’hui, on sur-réagit ou pas. Mais une chose est certaine : les mesures de "social distancing" sont essentielles pour ralentir la progression de l’épidémie (#flattenthecurve = aplatir la courbe pour éviter le débordement des capacités du système de santé, cf schéema ci-dessus). Donc, on suit scrupuleusement les conseils officiels… et on se lave les mains !

*2,5M€ alors que la plupart des gens répondent environ 200 000€. Explication ici 

Toutes les semaines, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford et l'auteur du très bon Vous allez redécouvrir le management) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t. 

description

En partenariat avec Eurotunnel

Eurotunnel : plus que jamais

Certes, le futur de la relation UE/UK est à présent à réinventer et les négociations entamées la semaine prochaine s'annoncent complexes. Aussi est-il utile de rappeler une évidence : entre le continent et le Royaume-Uni il existera toujours un lien fondamental et indéfectible : Eurotunnel. Un passage par lequel chaque année, transitent 26% du commerce britannique avec l’UE, et par lequel voyagent plus de 20M de personnes... 

… une artère vitale. Demain plus encore qu’aujourd’hui.

En voir plus sur le site d'Eurotunnel

Il fallait s'y attendre

… vous connaissez la fameuse "Règle 34" de l'internet : "si ça existe, il y a du porno à ce sujet"… et bien, il fallait s'y attendre, elle se vérifie à propos du coronavirus ! Le site Vice a été faire un tour sur la plateforme de vidéos X PornHub (2.8Mds visites/mois). "Coronavirus" y apparait désormais parmi les mots clés recherchés les plus fréquents. Le résultat le plus populaire : une vidéo totalisant 240 000 vues et intitulée... 

"le coronavirus ne pourra pas la stopper !"... Il fallait s'y attendre…

En lire plus dans Vice

description