Si vous avez passé la journée à vous battre

  • Coronavirus : 2 nouveaux morts et 157 cas supplémentaires en France, Macron appelle à "limiter au maximum les visites" aux personnes âgées 
  • Trump affirme que Wall Street "va rebondir" après les pertes de cette semaine et exhorte la FED (la banque centrale US) à "diminuer ses taux" une nouvelle fois (après une première baisse de 0,5% cette semaine)
  • Le pape François accepte la démission du cardinal Barbarin (après un premier refus en mars) alors que ce dernier avait été mis en cause pour ne pas avoir dénoncé plusieurs cas de pédophilie dans l'Eglise 

Signe de la fébrilité des marchés financiers, l'indice VIX (= "indice de la peur") monte au-dessus de la barre des 50 points. Le seul précédent récent : fin 2008, en plein crise des subprimes (il avait alors atteint les 80 points)

MUST SEE 1 : la remarquable vidéo produite par la FIDH pour la journée internationale des droits des femmes (ce dimanche 8 mars). MUST SEE (bis)

C'est notre 2e MUST SEE

Et c'est dingue ! Hier soir le présentateur vedette de MSNBC, Brian Williams recevait Mara Gay, membre du comité éditorial du NYTimes. Dans les deux cas, du lourd. Commentant la défaite de Bloomberg, ils se félicitent de la pertinence d'un tweet donnant une image de la taille de la déroute. Le tweet ? "Bloomberg a investi 500 millions $ en pub, il y a 327 millions d'Américains. Avec ce qu'il a investi, il aurait pu donner 1 million $ à chaque citoyen US et avoir encore des réserves"

On reprend : 500M/327M = 1 million $... euh non, plutôt 1,53$... Vous aviez repéré l'erreur ? Vous êtes officiellement trop fort/e pour être star d'une chaine (sérieuse) américaine ou dirigeant d'un des meilleurs quotidiens du monde

MUST SEE 2

Le Fiorentino de la semaine : Une peur

"Au-delà de la peur des effets du coronavirus, les investisseurs ont une peur, une grande peur. La peur que les banques centrales ne soient plus la garantie absolue contre toutes les baisses de marchés. Le fait que la FED ait baissé ses taux de 0,5% et que cela n'a pas permis au marché de rebondir durablement provoque une véritable inquiétude, car cela remet en cause le raisonnement des derniers mois : le marché ne peut pas baisser, car les banques centrales sont là.

Préparez-vous tout de même. Pour calmer les marchés, les banques centrales vont injecter massivement des liquidités. Elles vont encore baisser les taux. Et les gouvernements vont se lancer dans des plans de relance sans précédent. Et cela stabilisera les marchés".

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc Fiorentino

description
La 2 Do du week-end

La 2 Do du week-end

Ce week-end on va faire deux trucs. Avec des femmes remarquables.

Samedi, nous engagerons une thérapie. Notre copine Malene Rydahl (auteure de "Heureux comme un Danois" et souvent publiée dans nos colonnes), vient de sortir un livre, non LE livre pour nous : "Je te réponds… Moi non plus" (Flammarion). Son thème : comment gérer l'impératif de réponse aux messages reçus à l'heure digitale... et, également important, comment accepter/décoder les non-réponses. Autant vous le (re)dire, ce livre est pour nous : si nous lisons -- avec un immense intérêt -- chacun des mails, tweets etc que vous nous envoyez, nous sommes loin, très très loin, de l'exemplarité en matière de réponse. Et il en va de même pour les SMS et les WhatsApp reçus de nos familles et amis. Samedi, nous ferons face à ce problème en tenant la main de Malene. Ça devrait bien se passer.

Dimanche : nous répondrons. A l'appel d'une muse. Nous nous rendrons au Musée Yves Saint Laurent (en bas de l'avenue Marceau) à l'exposition consacrée à Betty Catroux. Il n'est pas exagéré de dire que tout chez cette femme nous fascine : sa silhouette bien sûr et l'inspiration qu'elle fut pour le couturier, son époque (70s), mais aussi et surtout la mélancolie no-future totale dont elle nous semble avoir fait sa (dé)règle de vie et de fête. En trench et en smoking. Dimanche après-midi nous passerons la nuit chez Régine (ou au Jimmy's). 

NB : le livre de Malene Rydahl nous touche d'autant plus… qu'elle y parle un peu du boss (celui de TTSO, pas Springsteen). Vous n'aurez pas de mal à retrouver le passage, il commence par : "Ce garçon brillant et sympathique"... ;)

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

En 2014, dans une interview à Vogue, Betty Catroux raconte sa rencontre avec Saint Laurent : "Ça a été une sorte de coup de foudre immédiat. De sa part en tout cas, car moi je dansais, j'étais toujours dans des états seconds, je ne faisais pas attention à grand-chose”. C'était une nuit de 1967 au Jimmy's (boite de Montparnasse aujourd'hui disparue) et, en 2014, Bertrand Bonello recréait la scène -- et sa fulgurance -- dans "Saint Laurent". Comme nous aurions adoré être là !

Soyez témoin de la rencontre

La bande son du week-end : Yuksek - Nosso Ritmo

Mais que se passe-t-il ? Pourquoi cette envie soudaine de danser ? Pourquoi ce goût renouvelé pour le disco ? Nous ne saurions l'expliquer, mais une chose est sûre : alors que nous descendions à peine du dancefloor sur lequel notre recommandation de la semaine dernière nous avait rivetés, Yuksek, producteur inspiré de la French Touch, nous y a re-expediés avec une force qu'il n'est en rien exagéré de qualifier d'irrésistible ! Join us !

A écouter sur Deezer ici ou sur Spotify là